Le but de ce forum 100 % filles est d'être un espace d'échanges entre filles de tout âge.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Debat : le végéta*isme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Rafale
Jeune pousse


Messages : 625
Date d'inscription : 21/02/2016
Age : 19

MessageSujet: Debat : le végéta*isme   Mar 21 Juin - 2:22

Coucou les filles!

Etant terriblement ennuyée par une énième nuit blanche, j'écrit ce petit message (enfin... petit...) afin de pouvoir débattre sur ce thème la Smile

Avant tout, un petit rappel:

Vegetarisme : le fait d'exclure toute chair animale de sa consommation (poisson etc y compris, étant donné que c'est un animal)

Vegetalisme: le fait d'exclure tout aliment issu de l'exploitation animale, lait, oeuf etc...

Veganisme: le fait d'exclure tout ce qui est issu de l'exploitation animale (la vente d'animaux, les maquillages testés sur les animaux etc...)


Pour ma part, je dirai qu'on vit dans une société extremement hypocrite et spéciste, ou la vie d'une vache, d'une poule ou d'un cochon ne vaudrait rien a coté de celle d'un chien ou d'un cheval. Mais qui sommes nous pour décider que la vie d'un être est plus importante que celle d'un autre? Pourquoi aurait on le droit de choisir lequel va mourir, uniquement pour un but personnel?

Suite a de multiples vidéos, notamment de l'association L124, l'opinion publique sur les abbatoirs est en train de changer. Non, les animaux ne vont pas courir vers l'abbatoir tout heureux de se faire assassiner, au contraire. Ils savent ce qu'ils se passent, et on a bien assez de preuve pour en conclure qu'ils ne veulent pas mourir, au contraire.
Sur ces vidéos on peut donc observer quelque chose d'assez interessant: les personnes vont partager, commenter, dire a quel point c'est horrible et ça les a choqué. Puis ça s'arrete la. Ils repartent manger un bon magrès de canard, en se disant "hm suffit de pas y penser"
Mais comment peut on ne pas penser au fait que l'on mange du cadavre? Ce mot dérange souvent les carnistes, parce que pour eux ce n'est pas du cadavre mais de la viande. La viande est la chair d'un animal mort. C'est donc un morceau de cadavre, embellisé afin de ne pas choquer. Comme si, entre la vie "heureuse" qu'ils peuvent avoir avant l'abbatoir (ce qui est encore une fois une illusion, les élevages d'exploitation intensive étant majoritaires) et la barquette au supermarché, il ne se passait rien.
Comment peut on demander en toute conscience un steack saignant? Alors que certaines personnes pourraient tomber dans les pommes en voyant une goute de sang perler de leurs doigts?
Comment peut on prétendre aimer les animaux en général, et pourtant continuer cette tuerie et continuer a approuver tout ça?
Le festival de Yulin choque car il s'attaque a des animaux populaires, chien ou chats. Pourtant, il se passe des choses semblables a tout moment dans les abbatoirs. Mais la ça ne choque personne, parce que ce n'est que des bovins/porcs/poulets...
On peut dire que c'est comme une "coutume" chez nous de manger de la viande. Personne ne le contradira.
Pourtant, si on défend le festival de Yulin sous le prétexte "coutume", tout le monde sera contre vous.

C'est ce que je cherche a appuyer le plus, le spécisme présent. Mes arguments sont surement très mal structurés vu l'heure et la fatigue, mais j'espère que vous voyez ou je veux en venir!
Ensuite, pour les traditionnels arguments "les hommes de la préhistoire aussi mangeaient des animaux" ok. Dans ce cas la, vivez comme eux, sans confort, sans  hygiène etc.

Avant, l'esclavage des humains était commun. Puis le vent a tourné, et la société a ouvert les yeux et s'est insurgée contre. J'ai espor qu'un jour, c'est ce qui arrivera aux animaux, et ce jour la sera une grande avancée car nous pourrions apprendre a vivre ensemble sans s'entretuer pour un soi disant "besoin" de la société.

Ensuite, pour les fameuses carences. Notre organisme s'apparente plus a celui d'un cheval que d'un loup, nos dents sont plates... comme celles des herbivores. Les vitamines etc essentiels sont contenus dans énormément d'aliments, les noix les légumineuses... De très bons simili de viande sont commercialisés, alors pourquoi continuer ce carnage?

Qui sommes nous pour juger de notre supériorité par rapport a la vie d'autrui?



A vous les filles!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louisiana
Nouvelle


Messages : 15
Date d'inscription : 20/11/2015
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Debat : le végéta*isme   Mar 21 Juin - 11:39

Perso je mange de la viande, je l'ai toujours fait et je n'ai pas du tout l'intention d'arrêter. Manger des "cadavres" comme tu dis, ça ne me choque pas du tout et ça ne me pose aucun problème. Pour moi c'est juste tout naturel, c'est la chaîne alimentaire, et comme on l'apprend depuis l'école primaire : la chaîne alimentaire maintient l'équilibre de l'écosystème. Allez dire à un lion d'arrêter de chasser les gazelles tient, ou à une buse de ne plus manger de souris. En tant qu'être humain on a la chance (tout est relatif bien sûr, on n'est pas obligé de considérer ça comme une chance) d'être au sommet de la chaîne alimentaire et donc de pouvoir manger sans être mangé. Donc voilà, pour moi j'ai juste la chance d'avoir la meilleure position dans cette chaîne et je ne vais pas m'en plaindre.

Après, l'ennui c'est que les choses ne sont plus ce qu'elles étaient et ça ça change la donne. En fait, autant avant, au temps des hommes préhistoriques, ça marchait très bien cette histoire de chaîne alimentaire qui maintient l'équilibre de l'écosystème, autant maintenant avec la population mondiale qui bat des records et qui ne cesse d'augmenter, on bouscule cet équilibre plus qu'autre chose. Ben oui, la population humaine augmente bien plus vite que la population animale du coup, pour nourrir tout le monde il faut plus de bétail etc. et c'est là qu'on rentre dans ce qui me pose problème : l'élevage intensif et tout ça.

Donc voilà, manger des animaux pour moi aucun problème, ça me paraît normal, par contre les conditions d'élevage de ces animaux c'est ça qui me révolte. J'ai déjà vu des reportages surtout sur l'élevage des poulets et je trouve ça juste horrible. Ils vivent tout serrés sans jamais voire la lumière du jour et on les gave tellement pour qu'ils donnent le plus de viande possible qu'il ne peuvent même pas tenir debout ! Pour moi élever des animaux pour les abattre et les manger c'est oui (ça existe depuis "toujours" et ça me paraît normal), mais pas dans ces conditions. Autrement dit élever des vaches dans un prés pour ensuite en faire des steaks je suis ok mais les entasser dans une usine et les engraisser non. Pourtant c'est l'explosion démographique qui veut ça mais je pense que ça vaudrait vraiment le coup de chercher une autre solution.

En tout cas, je sais qu'il existe des produits certifiés comme ne provenant pas de l'élevage intensif et plus tard, j'ai l'intention de consommer ce type de produits pour ne pas soutenir ce que je considère comme des pratiques barbares. Malheureusement faut pas se leurrer, ce type de produit est toujours plus cher et aujourd'hui avec ma situation d'étudiante galérienne j'ai juste pas les moyens de manger éthique. Mais plus tard c'est quelque chose que je veux vraiment faire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie
Lady


Messages : 4406
Date d'inscription : 07/06/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: Debat : le végéta*isme   Mar 21 Juin - 13:20

Je suis à 100% d'accord avec Louisiana ! Comme elle l'a dit, pour moi c'est juste la chaîne alimentaire, est ce qu'on va empêcher un animal de manger un autre animal? Bah non. Ce qui est dérangeant en effet c'est l'élevage intensif, et ça se ressent dans la qualité de la viande je trouve ! Un boeuf sera bien meilleur s'il a été élevé en plein air que enfermé avec plein d'autres boeufs.
Le problème aussi c'est qu'on en mange trop à mon sens, en manger 1 fois, même pour certains 2 fois par jour, je trouve ça beaucoup trop ! J'en mange 3 fois par semaine en moyenne, et ça me suffit. Mais je ne pourrai pas arrêter complètement ça c'est sûr, déjà parce que j'aime ça (mais à petite dose) et si j'arrêtais, j'aurais trop de carences, je ne mange pas assez bien à côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alinour
Modératrice


Messages : 3941
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 22
Localisation : 79

MessageSujet: Re: Debat : le végéta*isme   Mar 21 Juin - 15:48

@Julie a écrit:
Je suis à 100% d'accord avec Louisiana ! Comme elle l'a dit, pour moi c'est juste la chaîne alimentaire, est ce qu'on va empêcher un animal de manger un autre animal? Bah non. Ce qui est dérangeant en effet c'est l'élevage intensif, et ça se ressent dans la qualité de la viande je trouve ! Un boeuf sera bien meilleur s'il a été élevé en plein air que enfermé avec plein d'autres boeufs.
Le problème aussi c'est qu'on en mange trop à mon sens, en manger 1 fois, même pour certains 2 fois par jour, je trouve ça beaucoup trop ! J'en mange 3 fois par semaine en moyenne, et ça me suffit. Mais je ne pourrai pas arrêter complètement ça c'est sûr, déjà parce que j'aime ça (mais à petite dose) et si j'arrêtais, j'aurais trop de carences, je ne mange pas assez bien à côté.

Totalement d'accord !

_________________
Membre depuis le 21 novembre 2012


https://youtu.be/iy4mXZN1Zzk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liloup64
Lady


Messages : 2047
Date d'inscription : 13/04/2016
Age : 16
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Re: Debat : le végéta*isme   Mar 21 Juin - 19:23

@Alinour a écrit:
@Julie a écrit:
Je suis à 100% d'accord avec Louisiana ! Comme elle l'a dit, pour moi c'est juste la chaîne alimentaire, est ce qu'on va empêcher un animal de manger un autre animal? Bah non. Ce qui est dérangeant en effet c'est l'élevage intensif, et ça se ressent dans la qualité de la viande je trouve ! Un boeuf sera bien meilleur s'il a été élevé en plein air que enfermé avec plein d'autres boeufs.
Le problème aussi c'est qu'on en mange trop à mon sens, en manger 1 fois, même pour certains 2 fois par jour, je trouve ça beaucoup trop ! J'en mange 3 fois par semaine en moyenne, et ça me suffit. Mais je ne pourrai pas arrêter complètement ça c'est sûr, déjà parce que j'aime ça (mais à petite dose) et si j'arrêtais, j'aurais trop de carences, je ne mange pas assez bien à côté.

Totalement d'accord !
Je rejoins Julie sur tous les points. Totalement d'accord Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoella
Recrue timide


Messages : 347
Date d'inscription : 15/08/2015
Age : 18

MessageSujet: Re: Debat : le végéta*isme   Mar 21 Juin - 19:49

Bon bah je pense que je vais être le seul contre avis lol!

Je ne mange plus de viande depuis 2 ans maintenant. Par choix.
Ce que je ne cautionne pas? Le fait qu'on enlève un agneau à sa mère alors qu'il tette encore. Le fait que les animaux sont frappés (oui parce qu'il y a des sadiques), torturés et mal endormi (vu qu'on s'en fou, c'est des animaux après tout), ils sont battus à mort (dénoncé par L214).

Je ne supporte plus la cruauté humaine, je ne veux plus me dire que je suis complice de ce massacre. La chaîne alimentaire? Ok, mais le problème c'est qu'étant des êtres plus évolué, y a personne au dessus-nous (même plus les maladies!).

C'est super personnel comme je sois, et dès que j'en parle je suis prise pour "oh la meuf elle mange plus de viande quoi". C'est fou comme les gens ne peuvent pas comprendre c'est un cheminement super personnel.

Je fais de grave carence (naturellement même avant d'avoir arrêté), l'arrêt de la viande ne m'en a pas donné plus, ni moins. Quand on se renseigne, il y a seulement une chose que rien d'autre à part la viande ne peut nous apporter (vitamine B12) alias le fer.

C'est psychologique, comme je l'ai dit, c'est le fait d'être "complice" à se massacre. 30 animaux sont épargnés par an pour une personne arrêtant de manger de la viande. Ok, c'est insignifiant mais pour moi, ça fait toute la différence.

De plus, dans la vie je fais beaucoup de sport, je rentre d'ailleurs en formation pour devenir coach sportive, du coup j'ai besoin de compenser. La viande ne m'a jamais manqué, malgré mes carences bien présentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie
Lady


Messages : 4406
Date d'inscription : 07/06/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: Debat : le végéta*isme   Mar 21 Juin - 21:26

@Zoella a écrit:

C'est super personnel comme je sois, et dès que j'en parle je suis prise pour "oh la meuf elle mange plus de viande quoi". C'est fou comme les gens ne peuvent pas comprendre c'est un cheminement super personnel.

Par contre ça j'aime pas, faut respecter le fait que les gens ne veulent pas manger de viande ! Tout comme ces personnes là doivent respecter que d'autres en mangent. Après tout on est personne pour juger et chacun doit être libre de faire comme bon lui semble sans qu'on vienne critiquer ses choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafale
Jeune pousse


Messages : 625
Date d'inscription : 21/02/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Debat : le végéta*isme   Mar 21 Juin - 22:18

@Louisiana a écrit:
Perso je mange de la viande, je l'ai toujours fait et je n'ai pas du tout l'intention d'arrêter. Manger des "cadavres" comme tu dis, ça ne me choque pas du tout et ça ne me pose aucun problème. Pour moi c'est juste tout naturel, c'est la chaîne alimentaire, et comme on l'apprend depuis l'école primaire : la chaîne alimentaire maintient l'équilibre de l'écosystème. Allez dire à un lion d'arrêter de chasser les gazelles tient, ou à une buse de ne plus manger de souris. En tant qu'être humain on a la chance (tout est relatif bien sûr, on n'est pas obligé de considérer ça comme une chance) d'être au sommet de la chaîne alimentaire et donc de pouvoir manger sans être mangé. Donc voilà, pour moi j'ai juste la chance d'avoir la meilleure position dans cette chaîne et je ne vais pas m'en plaindre.

La je ne suis pas d'accord... Tu n'as pas la chance d'avoir cette position mais tu profites de l'emprise qu' l'humain s'est auto décerné sur l'animal...

@Louisiana a écrit:

Après, l'ennui c'est que les choses ne sont plus ce qu'elles étaient et ça ça change la donne. En fait, autant avant, au temps des hommes préhistoriques, ça marchait très bien cette histoire de chaîne alimentaire qui maintient l'équilibre de l'écosystème, autant maintenant avec la population mondiale qui bat des records et qui ne cesse d'augmenter, on bouscule cet équilibre plus qu'autre chose. Ben oui, la population humaine augmente bien plus vite que la population animale du coup, pour nourrir tout le monde il faut plus de bétail etc. et c'est là qu'on rentre dans ce qui me pose problème : l'élevage intensif et tout ça.

Oui mais. La population augmente bien plus vite, du coup pour nourrir plus = plus d'élevages. Or l'élevage consomme énormément d'eau et de blé. Abolir l'élevage reviendrait a "débloquer" ses ressources qui pourraient davantage être utilisées pour l'homme... Et de ce fait mieux partager la nourriture ce qui pourrait regler pas mal de soucis...

@Louisiana a écrit:

Donc voilà, manger des animaux pour moi aucun problème, ça me paraît normal, par contre les conditions d'élevage de ces animaux c'est ça qui me révolte. J'ai déjà vu des reportages surtout sur l'élevage des poulets et je trouve ça juste horrible. Ils vivent tout serrés sans jamais voire la lumière du jour et on les gave tellement pour qu'ils donnent le plus de viande possible qu'il ne peuvent même pas tenir debout ! Pour moi élever des animaux pour les abattre et les manger c'est oui (ça existe depuis "toujours" et ça me paraît normal), mais pas dans ces conditions. Autrement dit élever des vaches dans un prés pour ensuite en faire des steaks je suis ok mais les entasser dans une usine et les engraisser non. Pourtant c'est l'explosion démographique qui veut ça mais je pense que ça vaudrait vraiment le coup de chercher une autre solution.
Tu préfères etre tuée d'une balle dans la tête ou trois dans la poitrine? C'est a peu près la même chose... La finalité est la même, tu le fait naitre pour l'assassiner, tu te permet un droit qui n'est pas le tien.
De plus l'argument "ça existe depuis toujours et ça me parait normal". Bien. L'esclavage existe depuis toujours, donc c'est normal. De même pour le racisme, le sexisme et j'en passe...




L'argument de la chaine alimentaire est a mes yeux juste un leurre pour se cacher de nos actes. NON nous ne sommes pas en haut. Jamais, JAMAIS nous ne serions capable de tuer un animal sans arme - nous nous sommes justes octroyés la place dans cette chaine de force, on s'y est imposé et on se repose dessus genre "woups j'avais pas fait gaffe lmao"



Je te rejoins sur tous les points @Zoella !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rêveuse.
Au berceau


Messages : 153
Date d'inscription : 07/06/2015
Age : 17

MessageSujet: Re: Debat : le végéta*isme   Mer 22 Juin - 17:36

Tout ce qui est industriel me dégoûte de plus en plus. Pire pour la viande, déjà que ce n'est pas un aliment que je préfère alors quand je sais ce qu'on vécu ces animaux avant, c'est d'autant plus dégoûtant. Pour moi, on peut manger de la viande sans maltraiter ces animaux qui n'ont rien demander. Un lion ne maltraite pas sa proie pendant des semaines voire des mois voire des années avant de la manger alors nous n'avons pas besoin de le faire. Je trouve que ce qui se passe dans certains abattoirs est simplement horrible et les personnes qui se permettent de maltraiter des animaux sont inhumains et devraient vivre ce que les animaux vivent pour voir ce que c'est. Pour moi, on peut trouver d'autres alternatives pour éviter de leur faire vivre l'enfer. Et personnellement, je trouve que c'est encore une preuve que l'être humain de croit supérieur aux animaux juste parce qu'il a la capacité de faire ce que d'autres animaux ne peuvent pas et que parce qu'il est supérieur il a le droit de maltraiter des animaux, leur faire vivre l'enfer. Mais il me semble que c'était eux qui étaient sur terre avant nous...

Après ce n'est que mon avis, je serai ravis de débattre avec vous sur ce sujet qui me tient particulièrement à cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alinour
Modératrice


Messages : 3941
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 22
Localisation : 79

MessageSujet: Re: Debat : le végéta*isme   Mer 22 Juin - 18:17

@Rêveuse. a écrit:
Pour moi, on peut manger de la viande sans maltraiter ces animaux qui n'ont rien demander.

Un lion ne maltraite pas sa proie pendant des semaines voire des mois voire des années avant de la manger alors nous n'avons pas besoin de le faire.

Pour moi, on peut trouver d'autres alternatives pour éviter de leur faire vivre l'enfer.

Voilà des brides avec lesquelles je suis d'accord.

_________________
Membre depuis le 21 novembre 2012


https://youtu.be/iy4mXZN1Zzk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoella
Recrue timide


Messages : 347
Date d'inscription : 15/08/2015
Age : 18

MessageSujet: Re: Debat : le végéta*isme   Mer 22 Juin - 20:22

@Julie a écrit:
@Zoella a écrit:

C'est super personnel comme je sois, et dès que j'en parle je suis prise pour "oh la meuf elle mange plus de viande quoi". C'est fou comme les gens ne peuvent pas comprendre c'est un cheminement super personnel.

Par contre ça j'aime pas, faut respecter le fait que les gens ne veulent pas manger de viande ! Tout comme ces personnes là doivent respecter que d'autres en mangent. Après tout on est personne pour juger et chacun doit être libre de faire comme bon lui semble sans qu'on vienne critiquer ses choix.

Je suis d'accord ^^
Mais bon, les blagues sur les végétariens, vegans et j'en passe, ça me fait pas spécialement rire en fait. Mes potes s’éclatent à m'envoyer des photos :


ça me fait pas trop rire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie
Lady


Messages : 4406
Date d'inscription : 07/06/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: Debat : le végéta*isme   Mer 22 Juin - 21:30

@Zoella a écrit:
Je suis d'accord ^^
Mais bon, les blagues sur les végétariens, vegans et j'en passe, ça me fait pas spécialement rire en fait. Mes potes s’éclatent à m'envoyer des photos :


ça me fait pas trop rire ^^

Ca doit pas être très drôle parce que je l'ai même pas compris en fait lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafale
Jeune pousse


Messages : 625
Date d'inscription : 21/02/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Debat : le végéta*isme   Mer 22 Juin - 23:52

Ah ça... Entre ça et les "non mais t'entends pas la carotte pleurer quand tu la mange?" tocard c'est toi qui va pleurer si ça continue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syd
Dame


Messages : 1847
Date d'inscription : 09/06/2015
Age : 19

MessageSujet: Re: Debat : le végéta*isme   Jeu 23 Juin - 1:41

Beaucoup de choses ont été dites et sur lesquelles je suis d'accord. Pour ma part, je trouve ça vraiment horrible ce qu'on fait subir aux animaux sous prétexte que l'on a besoin de manger de la viande... Je ne suis ni végétarienne, ni végétalienne mais j'admire vraiment les gens qui le sont. J'essaye de mon côté de manger moins de viande et de produits venant d'animaux et heureusement ça n'a jamais été quelque chose que j'aime vraiment. Bon pour l'instant je souffre de pas mal de carences donc je vais attendre que ça s'arrange (si ça peut s'arranger..), mais je me pose pas mal de questions sur ce sujet en ce moment.

Par contre les filles, je ne sais pas si j'ai raison mais il me semble que l'idée selon laquelle l'Homme est un superprédateur/prédateur donc au-dessus de la chaîne alimentaire a été remise en question. Puis dans tous les cas, dans le monde actuel avec la surpopulation, l'élevage intensif etc., je ne pense pas que l'argument de la chaîne alimentaire soit réellement valide. Je pense qu'au contraire nous sommes en train de détruire cet équilibre, puisque les animaux que l'on mange ne sont même plus sauvages, on ne les chasse même pas, ce sont des animaux "d'élevage". 

Sujet vraiment intéressant! Bisous bisous xx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reckless
Au berceau


Messages : 100
Date d'inscription : 26/09/2015

MessageSujet: Re: Debat : le végéta*isme   Jeu 23 Juin - 16:56

Je ne suis pas végétarienne (à mon grand regret) mais je suis tout à fait d'accord avec Rafale.
En tout cas, je viens de voir cette image sur fb et ça m'a fait pensé à ce topic ahah.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafale
Jeune pousse


Messages : 625
Date d'inscription : 21/02/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Debat : le végéta*isme   Jeu 23 Juin - 17:07

J'aimerai rebondir sur le fait du regrès de ne pas l'etre, si ça vous tient a coeur, pourquoi pas? En sachant que si vous tenez aux protéines d'origine animale vous pouvez toujours consommer des oeufs ou du fromage?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reckless
Au berceau


Messages : 100
Date d'inscription : 26/09/2015

MessageSujet: Re: Debat : le végéta*isme   Jeu 23 Juin - 17:44

Pour ma part je ne peux pas être végé à cause de ma mère. Elle m'interdit d'arrêter de manger de la viande, bien qu'au self j'évite d'en manger car elle n'est pas derrière mon dos mdr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liloup64
Lady


Messages : 2047
Date d'inscription : 13/04/2016
Age : 16
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Re: Debat : le végéta*isme   Sam 25 Juin - 13:16

Je débarque !
Comme je le disais à certaines, et comme @Asylia, les gens qui diffusent des vidéos montrant les conditions déplorables dans les abattoirs par exemple, ne se rendent pas comptent que c'est impossible de vouloir changer les gens avec des vidéos comme ça parce que de un, ils ne visent que les pays "mondialisés" mais la tribu en Amazonie qui n'a pas fecebook ne sera jamais sensibilisée à cela et ne le sera jamais parce que c'est dans ses traditions de tuer l'animal. Et plus généralement, l'Homme mange de la viande depuis des milliards d'années. Ce ne sont pas ces vidéos qui feront changer le monde. Elles ne changeront pas la manière des gens de se nourrir mais peut être les conditions d'élevage et encore. C'est tout à leur honneur de vouloir dénoncer les conditions d'abatage déplorables et horribles mais malheureusement, il faudrait que les milliers et les milliers d'entreprises de remettent en question et dans notre société actuelle dominée par le capitalisme et le désir de pouvoir et d'argent, c'est impossible. Alors à notre échelle que faire? Je suis choquée par ces images parce que ce sont des êtres vivants qui malgré tout méritent le respect. Comme @Reckless, je ne mange pas de viande au self, car je ne cautionne pas que ce que l'on nous serve proviennent d'animaux maltraités, et donc de basse qualité. Donc, même moi, je pense pouvoir changer les choses mais réellement, je mangerai toujours à MacDo avec mes potes et ma mère me fera toujours du poisson pané le mercredi soir... C'est un débat sans fin, où 7 milliards d'êtres humains devraient s'accorder, ce qui est malheureusement impossible, et nous allons continuer à manger de la viande comme nous le faisons déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alinour
Modératrice


Messages : 3941
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 22
Localisation : 79

MessageSujet: Re: Debat : le végéta*isme   Sam 25 Juin - 16:35

@liloup64 a écrit:
Je débarque !
Comme je le disais à certaines, et comme @Asylia, les gens qui diffusent des vidéos montrant les conditions déplorables dans les abattoirs par exemple, ne se rendent pas comptent que c'est impossible de vouloir changer les gens avec des vidéos comme ça parce que de un, ils ne visent que les pays "mondialisés" mais la tribu en Amazonie qui n'a pas fecebook ne sera jamais sensibilisée à cela et ne le sera jamais parce que c'est dans ses traditions de tuer l'animal. Et plus généralement, l'Homme mange de la viande depuis des milliards d'années. Ce ne sont pas ces vidéos qui feront changer le monde. Elles ne changeront pas la manière des gens de se nourrir mais peut être les conditions d'élevage et encore. C'est tout à leur honneur de vouloir dénoncer les conditions d'abatage déplorables et horribles mais malheureusement, il faudrait que les milliers et les milliers d'entreprises de remettent en question et dans notre société actuelle dominée par le capitalisme et le désir de pouvoir et d'argent, c'est impossible. Alors à notre échelle que faire? Je suis choquée par ces images parce que ce sont des êtres vivants qui malgré tout méritent le respect. Comme @Reckless, je ne mange pas de viande au self, car je ne cautionne pas que ce que l'on nous serve proviennent d'animaux maltraités, et donc de basse qualité. Donc, même moi, je pense pouvoir changer les choses mais réellement, je mangerai toujours à MacDo avec mes potes et ma mère me fera toujours du poisson pané le mercredi soir... C'est un débat sans fin, où 7 milliards d'êtres humains devraient s'accorder, ce qui est malheureusement impossible, et nous allons continuer à manger de la viande comme nous le faisons déjà.

Bien dit ! C'est ainsi... On peut faire des exceptions d'un côté, mais elles seront minimes face à tout ce beau monde sur terre.
Je pense que les conditions d'abatages sont déplorables pour certaines entreprises. Pas toutes. Il faut tuer des animaux tout de même pour manger, et surtout pour ne pas se retrouver avec 360000000000000000 bestioles sur terre, on s'en sortirait plus. De plus, on aurait des carences si on ne mangerait plus de viandes, des nouvelles maladies, plus de places pour les animaux que l'on garderait tous vivant durant des années, donc faudra bien tuer à un moment donné... Car si on ne mange que du blé, du soja, des céréales ou autre, jamais on aura assez pour tout les habitants sur terre. Et puis surtout, vous croyez que dans l'antarctique, on peut faire pousser des végétaux ? Pas tous. Donc on mange du phoque, ou autre. Bref. C'est ridicule de vouloir changer le monde, alors que c'est juste pas possible. Il faut juste trouver des solutions autres, pour réduire les méthodes d'abatages d'animaux...

Mine de rien, on crèverait de faim car les terres faut bien qu'elles se reposent aussi... Faire du blé toujours dessus, c'est juste pas possible, ça pousserait plus. Alors que les animaux entretiennent les terres, avec leur déjections, le fait de brouter, etc. Mais à un moment donné, faudra bien les tuer et les manger car on aura plus de places.

Je m'y connais pas énormément c'est vrai, mais juste assez pour comprendre que sur du long terme, c'est juste pas envisageable. Ou alors faudra faire des trucs aux céréales, au blé ou je ne sais quoi encore mais pas naturellement, chimiquement, etc, car on ne pourra pas nourrir toute la terre avec les céréales.
Et là, les maladies arriveront encore plus pour nous...
Les trucs transgéniques, tout ça, tout ça, c'est pas bon pour nos terres, et puis faire pousser h24 du blé ou autre non plus... Il nous faut aussi de l'élevage.

BREF. Soyez végé machin truc, c'est votre choix, mais ne forcez pas les gens à l'être, car là c'est juste irrespectueux. Respectez aussi nos avis, nous les mangeurs de viande. Et puis vous le savez bien que toute la terre entière ne sera pas végé truc, vegan, ou autre. Impossible. Car on est tous différent, et puis la terre ne le supporterait pas.

Alors vivez heureux avec votre alimentation, mais cela ne concerne que votre petite personne. L'alimentation est personnelle je trouve Wink Chacun la sienne (c'est comme pour les musulmans ou autre). Bref. Merci bien Smile

_________________
Membre depuis le 21 novembre 2012


https://youtu.be/iy4mXZN1Zzk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reckless
Au berceau


Messages : 100
Date d'inscription : 26/09/2015

MessageSujet: Re: Debat : le végéta*isme   Sam 25 Juin - 17:03

@Alinour a écrit:
Bien dit ! C'est ainsi... On peut faire des exceptions d'un côté, mais elles seront minimes face à tout ce beau monde sur terre.
Je pense que les conditions d'abatages sont déplorables pour certaines entreprises. Pas toutes. Il faut tuer des animaux tout de même pour manger, et surtout pour ne pas se retrouver avec 360000000000000000 bestioles sur terre, on s'en sortirait plus. De plus, on aurait des carences si on ne mangerait plus de viandes, des nouvelles maladies, plus de places pour les animaux que l'on garderait tous vivant durant des années, donc faudra bien tuer à un moment donné... Car si on ne mange que du blé, du soja, des céréales ou autre, jamais on aura assez pour tout les habitants sur terre. Et puis surtout, vous croyez que dans l'antarctique, on peut faire pousser des végétaux ? Pas tous. Donc on mange du phoque, ou autre. Bref. C'est ridicule de vouloir changer le monde, alors que c'est juste pas possible. Il faut juste trouver des solutions autres, pour réduire les méthodes d'abatages d'animaux...

Mine de rien, on crèverait de faim car les terres faut bien qu'elles se reposent aussi... Faire du blé toujours dessus, c'est juste pas possible, ça pousserait plus. Alors que les animaux entretiennent les terres, avec leur déjections, le fait de brouter, etc. Mais à un moment donné, faudra bien les tuer et les manger car on aura plus de places.

Je m'y connais pas énormément c'est vrai, mais juste assez pour comprendre que sur du long terme, c'est juste pas envisageable. Ou alors faudra faire des trucs aux céréales, au blé ou je ne sais quoi encore mais pas naturellement, chimiquement, etc, car on ne pourra pas nourrir toute la terre avec les céréales.
Et là, les maladies arriveront encore plus pour nous...
Les trucs transgéniques, tout ça, tout ça, c'est pas bon pour nos terres, et puis faire pousser h24 du blé ou autre non plus... Il nous faut aussi de l'élevage.

BREF. Soyez végé machin truc, c'est votre choix, mais ne forcez pas les gens à l'être, car là c'est juste irrespectueux. Respectez aussi nos avis, nous les mangeurs de viande. Et puis vous le savez bien que toute la terre entière ne sera pas végé truc, vegan, ou autre. Impossible. Car on est tous différent, et puis la terre ne le supporterait pas.

Alors vivez heureux avec votre alimentation, mais cela ne concerne que votre petite personne. L'alimentation est personnelle je trouve Wink Chacun la sienne (c'est comme pour les musulmans ou autre). Bref. Merci bien Smile

On a pas forcément des carences quand on ne mange plus de viande puisqu'elles sont compensées par des céréales. Enfin aussi par certaines légumineuses aussi.
Et en fait si, on peut nourrir toute la terre avec des céréales!! Et c'est génial mais franchement je doute que ce soit possible quand même. En effet on pourrait même réduire la famine grâce à ça mais est-ce que ça se fera un jour: franchement j'en doute.

Et je suis tout à fait d'accord, l'alimentation ne nous concerne que nous. Après c'est vrai que les gens végé ont peut-être tendance à "forcer" les gens, en tout cas j'ai une amie végan qui est à fond dans le truc car ça lui tient beaucoup à coeur. Mais il ne faut pas non plus faire culpabiliser les personnes qui mangent de la viande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafale
Jeune pousse


Messages : 625
Date d'inscription : 21/02/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Debat : le végéta*isme   Sam 25 Juin - 17:14

@liloup64 a écrit:

Comme je le disais à certaines, et comme @Asylia, les gens qui diffusent des vidéos montrant les conditions déplorables dans les abattoirs par exemple, ne se rendent pas comptent que c'est impossible de vouloir changer les gens avec des vidéos comme ça parce que de un, ils ne visent que les pays "mondialisés" mais la tribu en Amazonie qui n'a pas fecebook ne sera jamais sensibilisée à cela et ne le sera jamais parce que c'est dans ses traditions de tuer l'animal.

Oui mais ce qui est mis en avant c'est l'exploitation animale dans notre société actuelle. Une tribu en amazonie est exclue de la société et donc de ces actes, plus ou moins. On ne peut pas changer les gens mais on peut tenter de les mettre en face de faits réels. On ne va pas critiquer l'association Syria Charity lorsqu'elle publie des vidéos de bombardements et d'enfants morts, mais elle sera passée sous silence. Comme les vidéos d'abbatoir. Ce qui dérange est tout simplement nié...

L'argument 'on le fait déja depuis longtemps' ne peut pas tenir, je l'ai déja expliqué plusieurs fois au dessus

Après tu peux manger a Mcdo sans forcément prendre de viande, ils faisaient des wraps au fromage de chevre, de meme ce midi j'ai mangé des trucs au fromage frit chez Quick, de plus en plus d'alternatives se développent


@Alinour a écrit:


Il faut tuer des animaux tout de même pour manger, et surtout pour ne pas se retrouver avec 360000000000000000 bestioles sur terre, on s'en sortirait plus.

Si il y avait un arret de la viande, il en suivrait un arret de l'élevage et donc beaucoup, beaucoup, beaucoup moins d'animaux

@Alinour a écrit:

Mine de rien, on crèverait de faim car les terres faut bien qu'elles se reposent aussi... Faire du blé toujours dessus, c'est juste pas possible, ça pousserait plus. Alors que les animaux entretiennent les terres, avec leur déjections, le fait de brouter, etc

Je pense pas. Les animaux piétinent constament, et rendent la terre mauvaise aussi. D'ou, par exemple, les prés pour chevaux doivent souvent tourner car sinon ils deviennent boueux et de très mauvaise qualité

@Alinour a écrit:

Soyez végé machin truc, c'est votre choix, mais ne forcez pas les gens à l'être, car là c'est juste irrespectueux. Respectez aussi nos avis, nous les mangeurs de viande

A quel moment j'ai dit ne serai-ce qu'un truc qui "forcerai" et irrespectueux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alinour
Modératrice


Messages : 3941
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 22
Localisation : 79

MessageSujet: Re: Debat : le végéta*isme   Sam 25 Juin - 17:15

@Reckless a écrit:

On a pas forcément des carences quand on ne mange plus de viande puisqu'elles sont compensées par des céréales. Enfin aussi par certaines légumineuses aussi.
Et en fait si, on peut nourrir toute la terre avec des céréales!! Et c'est génial mais franchement je doute que ce soit possible quand même. En effet on pourrait même réduire la famine grâce à ça mais est-ce que ça se fera un jour: franchement j'en doute.

Oui on peut compenser les carences en protéines par des céréales, des légumineuses, mais il faut en absorber plus que si tu mangeais un seul steak haché par exemple. Enfin tu vois le truc ^^
Après oui, sur le long terme, je pense que ça pourrait être compliqué...


Et je suis tout à fait d'accord, l'alimentation ne nous concerne que nous. Après c'est vrai que les gens végé ont peut-être tendance à "forcer" les gens, en tout cas j'ai une amie végan qui est à fond dans le truc car ça lui tient beaucoup à coeur. Mais il ne faut pas non plus faire culpabiliser les personnes qui mangent de la viande.

Je respecte les gens qui prennent à cœur leur végétarisme, végétalisme, leur truc vegan. Mais je ne respecte moins ces gens là quand ils nous "forcent" à faire comme eux. Car moi, mangeuse de viandes, je ne leur force pas à manger de la viande. Donnant donnant. C'est ça que j'appelle le respect mutuel Wink
Et s'ils se sentent culpabilisés par nos propos, ça montre bien qu'ils ne sont alors pas sûr à 100% de leur choix et de leur propos. Sinon ça ne les atteindraient pas.

_________________
Membre depuis le 21 novembre 2012


https://youtu.be/iy4mXZN1Zzk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alinour
Modératrice


Messages : 3941
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 22
Localisation : 79

MessageSujet: Re: Debat : le végéta*isme   Sam 25 Juin - 17:22

@Rafale a écrit:
@Alinour a écrit:


Il faut tuer des animaux tout de même pour manger, et surtout pour ne pas se retrouver avec 360000000000000000 bestioles sur terre, on s'en sortirait plus.

Si il y avait un arret de la viande, il en suivrait un arret de l'élevage et donc beaucoup, beaucoup, beaucoup moins d'animaux

ça c'est vrai, mais tout de même, il nous resterait pas mal d'animaux, ça se reproduit, etc. Il nous resterait aussi les animaux pour leur lait par exemple. Et il nous resterait des animaux à nourrir avec du blé, etc, donc si nous aussi on se met à manger du blé à plus grande quantité (si on mange plus de viandes), ça deviendrait je pense vite problématique... Bon après je ne suis pas agricultrice ou autre ^^


@Alinour a écrit:

Mine de rien, on crèverait de faim car les terres faut bien qu'elles se reposent aussi... Faire du blé toujours dessus, c'est juste pas possible, ça pousserait plus. Alors que les animaux entretiennent les terres, avec leur déjections, le fait de brouter, etc

Je pense pas. Les animaux piétinent constament, et rendent la terre mauvaise aussi. D'ou, par exemple, les prés pour chevaux doivent souvent tourner car sinon ils deviennent boueux et de très mauvaise qualité

Oui, il y a ça aussi. Donc imagine si on doit faire h24 du blé, et garder des animaux sur des terres h24 aussi. ça voudrait dire 0 repos pour les terres. ça deviendra infertile à force. Ou bien on rasera des habitations pour faire encore plus d'exploitations de blé et autre ? Mais nous, on vivrait où ? Bref, c'est compliqué et long comme débat ^^

@Alinour a écrit:

Soyez végé machin truc, c'est votre choix, mais ne forcez pas les gens à l'être, car là c'est juste irrespectueux. Respectez aussi nos avis, nous les mangeurs de viande

A quel moment j'ai dit ne serai-ce qu'un truc qui "forcerai" et irrespectueux?

Je ne parlais pas de toi, je parlais des communautés "végé" en général. Ils ne sont pas tous à vouloir nous forcer, mais bien souvent, c'est ce que je ressens dans leur "propagande"... Et je ne suis pas la seule ^^ Donc je pense qu'il y a un réel soucis là-dessus aussi Smile

_________________
Membre depuis le 21 novembre 2012


https://youtu.be/iy4mXZN1Zzk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reckless
Au berceau


Messages : 100
Date d'inscription : 26/09/2015

MessageSujet: Re: Debat : le végéta*isme   Sam 25 Juin - 17:33

@Alinour a écrit:
@Reckless a écrit:

On a pas forcément des carences quand on ne mange plus de viande puisqu'elles sont compensées par des céréales. Enfin aussi par certaines légumineuses aussi.
Et en fait si, on peut nourrir toute la terre avec des céréales!! Et c'est génial mais franchement je doute que ce soit possible quand même. En effet on pourrait même réduire la famine grâce à ça mais est-ce que ça se fera un jour: franchement j'en doute.

Oui on peut compenser les carences en protéines par des céréales, des légumineuses, mais il faut en absorber plus que si tu mangeais un seul steak haché par exemple. Enfin tu vois le truc ^^
Après oui, sur le long terme, je pense que ça pourrait être compliqué...


Et je suis tout à fait d'accord, l'alimentation ne nous concerne que nous. Après c'est vrai que les gens végé ont peut-être tendance à "forcer" les gens, en tout cas j'ai une amie végan qui est à fond dans le truc car ça lui tient beaucoup à coeur. Mais il ne faut pas non plus faire culpabiliser les personnes qui mangent de la viande.

Je respecte les gens qui prennent à cœur leur végétarisme, végétalisme, leur truc vegan. Mais je ne respecte moins ces gens là quand ils nous "forcent" à faire comme eux. Car moi, mangeuse de viandes, je ne leur force pas à manger de la viande. Donnant donnant. C'est ça que j'appelle le respect mutuel Wink
Et s'ils se sentent culpabilisés par nos propos, ça montre bien qu'ils ne sont alors pas sûr à 100% de leur choix et de leur propos. Sinon ça ne les atteindraient pas.

Je sais pas s'ils se sentent vraiment culpabilisés. Au contraire ça les atteint parce que ça leur fait mal au coeur que les animaux soit mangés etc donc ils sont sûrs d'eux quand à la propagation du véganisme (enfin je dis ça peut être d'une façon extrême?? Je veux pas blesser quiconque désolée si je suis maladroite dans mes mots ahah). C'est comme ça que je le perçois personnellement. Mais du coup ça fait culpabiliser les gens qui mangent de la viande et franchement c'est nul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asylia
Baronne


Messages : 9428
Date d'inscription : 02/06/2015
Age : 16
Localisation : Rives du Styx

MessageSujet: Re: Debat : le végéta*isme   Sam 25 Juin - 17:49

@Rafale a écrit:
@Alinour a écrit:


Il faut tuer des animaux tout de même pour manger, et surtout pour ne pas se retrouver avec 360000000000000000 bestioles sur terre, on s'en sortirait plus.

Si il y avait un arret de la viande, il en suivrait un arret de l'élevage et donc beaucoup, beaucoup, beaucoup moins d'animaux
Sauf que les animaux se reproduisent touts seuls, c'est l'instinct...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leternellealiennee.eklablog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Debat : le végéta*isme   Aujourd'hui à 11:44

Revenir en haut Aller en bas
 
Debat : le végéta*isme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
So-Pretty 2.0 :: So News :: Débats et Coup de coeur/gueule-
Sauter vers: