Le but de ce forum 100 % filles est d'être un espace d'échanges entre filles de tout âge.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 crise identitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tiff.
Nouvelle


Messages : 60
Date d'inscription : 12/06/2015
Age : 20

MessageSujet: crise identitaire   Jeu 9 Juin - 19:12

Bonjour les filles,

Je sais pas trop où écrire ça, mais je le poste ici.

Çà va pas fort ces temps-ci. Quand je rentre des cours, je ne fais que pleurer. En ce moment c'est assez stressant, j'ai mon spectacle de danse ce week-end et j'ai répétition tous les soirs, je dois rentre des devoirs, j'ai des contrôles etc ...

Mais mon mal être est plus profond. Je vais avoir 20 ans, et je suis complètement larguée. Je ne sais pas ce que je veux faire plus tard, si je veux faire des études longues ou courtes. L'année dernière j'étais à la fac et cette année m'a complètement détruite. J'étais plus la même, les cours ne me plaisaient pas alors je faisais plus rien, j'ai vu une personne qui m'est proche dans ma famille mourir à petit feu ... Puis cette rentrée, je me suis réorientée, et j'adore ce que je fais, sauf que j'excelle dans rien, et je sais pas si je me projette dans ce que je fais. Ca me tétanise, j'ai peur de revivre un jour ce que j'ai vécu l'année dernière à l'université.

Je ne sais plus qui je suis. J'ai l'impression que depuis que j'ai quitté le lycée, tous mes repères se sont effondrés et j'arrive pas à y faire face. J'ai l'impression d'être prisonnière du passé.

Puis je commence à véritablement détester ma mère. C'est horrible de dire ça. Mais j'en peux plus, je suis à bout. J'étais en répétition y a quelques jours à aller 100 mètres de chez moi, ma mère qui me harcèle à 23h, elle commence à s'inquiéter. J'ai répondu à son appel en lui criant dessus et en lui raccrochant au nez. Quand je suis rentrée chez moi, elle dormait (enfin faisait semblant j'imagine) et moi je suis partie sous la douche et j'ai pleuré. Je ne fais que ça depuis. J'ai l'impression d'avoir 15 ans, j'ai l'impression d'être une vraie gamine. J'arrive pas à me sentir femme et ça me complexe énormément. Ma mère me traite comme une enfant et là j'en peux plus. J'ai l'impression que je m'empêche de vivre, de grandir, pour lui faire plaisir à elle. Je ne me reconnais pas, je ne me reconnais plus. Elle est tout le temps sur mon dos à me répéter que je dois faire ceci ou cela. En ce moment je suis malade et elle me dit "t'oublieras pas de prendre tes médicaments", et je me suis énervée ! Elle me prend vraiment pour une gamine débile ! Je suis malade, bien évidemment que je vais me soigner, j'ai pas besoin d'elle pour me le rappeler ! Je me prends que des réflexions comme ça, infantilisante, et là j'en peux plus. J'ai été voir ma grand mère et ma mère lui a parlé du coup de téléphone, je suis encore plus énervée. Ma mère croit que je suis "énervée en ce moment", sauf que je serais énervée tant qu'elle arrêtera pas, je crois qu'elle a pas compris. Elle a pas compris que je vivais un grand mal être, et que c'est bien plus profond que d'être énervée. Sinon, je ne pleurerais pas tous les soirs quand je rentre de cours.

J'ai essayé de lui faire comprendre des dizaines de fois. Mais à chaque fois elle retourne la situation contre moi et me fait culpabiliser. Pour elle, elle a toujours raison et moi j'ai toujours tort.
Il y a un mois, j'aurais pu avoir la possibilité d'avoir un stage au mois de juillet, un stage dans une entreprise qui aurait pu me plaire. Ca aurait pu me permettre de me faire une idée du milieu dans lequel je me prédestine. Mais quand je lui ai annoncé qu'ils me prendraient peut-être au mois de juillet, elle a commencé à péter un câble. Elle, elle prend toujours ses vacances en juillet pour être avec moi, et là on avait prévu de partir deux semaines chez ma tante. C'était pas très grave si je partais pas, c'est pas comme si on avait réservé des billets, un hôtel etc .. Et elle a commencé à me dire "ah donc tu veux pas passer tes vacances avec nous c'est ça ?" "si on te saoule tu peux le dire" "qu'est-ce qu'ils vont dire si tu viens pas ?" "puis tu veux vraiment ne pas avoir de vacances ?" "j'ai jamais vu une gosse pareil qui préfère travailler plutôt que de partir en vacances, nan mais j'hallucine. T'inquiète pas t'auras le temps de travailler". Elle m'a balancé tout ça à la gueule, moi je me suis mise à pleurer, je m'attendais pas à ce genre de reproches. Si je partais pas chez ma famille je suis sûre qu'ils auraient compris. Mais elle non, elle a pris ses vacances pour être avec moi, donc je dois rester avec elle. Elle me fait énormément culpabiliser. Du coup j'aurais du les rappeler pour savoir si ils me prenaient ou pas, j'ai jamais rappelé, pou lui faire plaisir. Pour lui faire plaisir, j'ai râté une occasion de découvrir un peu le domaine dans lequel j'aimerais travailler. Pour lui faire plaisir, je reste à ma place de petite fille qui se tait. Mais elle a pas compris que si je tenais à faire ce stage c'était justement parce que j'étais perdue et que c'était important pour moi. J'ai un job étudiant au mois d'août, donc effectivement je n'aurais pas eu de vacances, mais bon, tant pis, j'aurais peut-être vécu une bonne expérience, mais non ...


Et c'est comme ça pour tout. J'ai l'impression de passer à côté de ma vie, et de moi même. J'ai l'impression qu'en fait c'est ça qui m'empêche d'être moi même. J'arrive pas à "contredire" son autorité. Je n'ai jamais fait de crise d'ado mais j'ai l'impression que c'est un peu ce que je suis en train de faire en ce moment. Mais je sais pas comment faire pour qu'elle comprenne et je ne sais pas comment faire pour me détacher de son emprise.
On vit également que toutes les deux, je n'ai pas vu mon père depuis plus de 10 ans et je suis son seul enfant.

Aussi, pendant deux jours je suis allée dormir chez mes cousines, bah elle est allée dormir chez ma grand-mère le premier soir. Je crois qu'elle a peur d'être seule. Mais ça me bouffe, j'ai l'impression qu'elle vit à travers moi. J'ai l'impression qu'elle aimerait que je sois sa chose pour toute la vie, mais j'en ai vraiment marre, je commence à étouffer là. J'en peux vraiment plus. Et ça me fait tellement du mal de me dire tout ça, parce que ma mère je l'aime trop, on s'entend bien. J'ai tellement peur de lui faire de la peine ... Du coup je garde tout pour moi, je ne veux pas qu'elle croit qu'elle me gâche la vie, même si au final c'est un peu le cas.

Du coup je sais pas, j'aimerais avoir vos conseils, vos témoignages si vous aussi vous êtes passées par là. Je crois qu'avec ma mère on n'a jamais coupé le cordon comme on dit, mais il va être temps de le faire pour que je puisse vivre ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alinour
Modératrice


Messages : 3934
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 22
Localisation : 79

MessageSujet: Re: crise identitaire   Jeu 9 Juin - 19:59

@Tiff. a écrit:

Puis cette rentrée, je me suis réorientée, et j'adore ce que je fais, sauf que j'excelle dans rien, et je sais pas si je me projette dans ce que je fais.

On ne peut pas exceller dans une matière, dans un domaine, on aurait toujours des lacunes Smile

En tout cas très bien le choix de la réorientation ! Il ne faut pas rester dans un domaine avec lequel on ne se sent pas à l'aise. En tout cas, ce que tu fais en ce moment à l'air de mieux te plaire !

Tu sais, tu n'as que 20 ans. Ce n'est jamais facile à cet âge là (voir même plus âgé), de savoir ce que l'on aimerait faire comme métier durant toute sa vie, ou presque.
Parfois même, des adultes d'un certain âge, se réoriente. Alors soit en faisant des formations adultes, soit en y allant au culot !

Donc je pense que, quoi qu'il arrive, tu pourras toujours te réorienter, ou te trouver un petit job pour avoir de quoi vivre Smile En plus, tu m'as l'air de vouloir bosser, alors fonces !
Plus tu mettras des sous de côté, et plus vite tu pourras sortir de cette mauvaise ambiance à la maison, car tu auras TON chez toi !

Ta mère est peut être comme ça car justement, tu es sa seule fille unique, et elle ne doit pas bien se rendre compte que tu ai envie de prendre ton envol. C'est difficile d'admettre parfois que sa "petite" fille est devenue grande. Tu devrais lui prouver que tu peux faire les choses seule. Même si je suppose que tu le fais déjà. Plus tu lui prouveras que tu peux faire ta vie, mieux elle arrivera à se décrocher de toi.

Je te souhaite du courage la miss, tu peux y arriver, tu en as la volonté ♥

_________________
Membre depuis le 21 novembre 2012


https://youtu.be/iy4mXZN1Zzk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantine
Comtesse


Messages : 8484
Date d'inscription : 07/07/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: crise identitaire   Jeu 9 Juin - 20:46

Alors je ne pourrais pas t'aider pour tout, ayant moi-même 23 ans, sortie des études définitivement depuis l'an dernier et sans avoir encore trouvé ma voie. Je laisserais aux autres le soin de te conseiller là-dessus, mais j'ai quand même une chose à dire : ne pas trouver sa voie dès le début ne rend pas forcément malheureuse ! Et ce malgré ton cadre de vie. Je pense que le bien-être peut être indépendant de ta situation, c'est un long débat mais voilà, juste pour te dire qu'il faut dédramatiser et que les solutions t'en auras toujours, quoi que tu fasses !

Pour ce qui est de ta maman, j'espère pouvoir t'aider un peu plus. Je pense que déjà ta mère est très possessive parce qu'elle n'a "que toi", je veux dire en famille proche, plus de mari (pour X raisons que ce soit, ça reste une mère seule au foyer), un seul enfant... Donc forcément, elle focalise tout sur toi, et même si ça permet des liens forts dans certains cas, c'est malsain parce qu'effectivement, elle se projète complètement sur toi. Tout tourne autour de toi, tu es "son univers", et elle a tendance a croire que tu lui appartiens, parce qu'elle a du zapper que t'as grandis !

Alors déjà, détaches-toi du fait que tu peux la blesser : y'aura une phase où elle sera OBLIGATOIREMENT blesser, elle te fera culpabiliser ou non, mais fusionnelle comme elle est, elle ne pourra pas être bien du jour au lendemain en voyant sa fille devenir indépendante. Elle doit en passer par là, et ça ne sera en rien de ta faute, des fois c'est l'enfant qui doit apprendre a être sevré, là, c'est ta maman ! Aussi simple que ça, elle mettra le temps qu'il faut mais elle s'y fera si te montres décidée.

Oui, c'est super dur de dire non à sa maman, je l'ai moi-même vécue et ça m'arrive de le vivre encore pour certaines phases ou choix de vie, où j'arrive pas à me détacher de son regard, parce que je ne veux pas lui faire de non-sens... Sauf que ta vie, c'est pas avec ta maman que tu la feras, c'est pour toi, alors des fois pour ton propre bien-être (et aussi le sien, à plus long terme), il faudra que tu fasses des bouts de routes sans elle, et de plus en plus nombreux. Elle, c'est une maman, je veux dire elle a déjà fait sa vie, elle a les outils qu'il faut pour y arriver, et ça n'empêche pas que de temps en temps tu ailles dans son sens quand même, quand tu sais que ça vous fait plaisirs à toutes les deux.

Quand ta maman te fais des réflexions sur tes choix (par exemple ton mois de stage qu'elle ne voulait pas que tu fasses), essayes de le prendre avec sérénité. De lui montrer que tu es mature, du moins que tu le deviens. Ne rentre surtout pas dans son jeu de culpabilité quand elle te dit que t'es la seule gamine de ton âge a vouloir bosser. Dis lui que justement, tu n'es plus une gamine, que tu dois changer. Mais sans t'énerver ou le prendre mal tu vois, calmement. Et quand ça t'énerve trop pour rester zen, fais-lui savoir de temps en temps que t'es énervé, puis pars avant que ça dégénère.

Bref, en gros essaye de te montrer en femme adulte. Alors je sais, justement, c'est bien devant sa mère qu'il est le plus difficile de le faire, car il n'y a qu'elle pour connaitre nos facettes d'enfant... Mais justement, c'est là qu'il faut travailler au corps, car c'est en te distançant un peu qu'elle ne te verra plus QUE comme sa fille mais comme une femme à part entière. Enfin je sais pas si je suis bien clair dans tout ça ^^

En tout cas j'avais aussi une mère très très envahissante, je parle beaucoup de ça avec une amie un peu dans le même cas que nous donc si tu veux en parler n'hésites pas voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soy-yo
Au berceau


Messages : 113
Date d'inscription : 05/02/2016

MessageSujet: Re: crise identitaire   Jeu 9 Juin - 20:50

Je comprends ce que tu vis, pour avoir eu une expérience similaire.

Je ne peux que te donner un conseil : pars. Barre toi, et vite. Trouve un moyen, va faire tes études dans une autre ville et prend toi un appart, part en année de césure dans un autre pays, mais pars.

Ca a marché pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alinour
Modératrice


Messages : 3934
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 22
Localisation : 79

MessageSujet: Re: crise identitaire   Jeu 9 Juin - 21:05

@soy-yo a écrit:
Je comprends ce que tu vis, pour avoir eu une expérience similaire.

Je ne peux que te donner un conseil : pars. Barre toi, et vite. Trouve un moyen, va faire tes études dans une autre ville et prend toi un appart, part en année de césure dans un autre pays, mais pars.

Ca a marché pour moi.

Faut pas non plus partir sans rien, sans savoir où aller, au risque de devenir encore plus instable et malheureuse qu'elle ne peut l'être déjà. Il faut, comme l'a dit @Fantine, réagir avec maturité, et montrer qu'elle est devenue une femme responsable.

_________________
Membre depuis le 21 novembre 2012


https://youtu.be/iy4mXZN1Zzk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiff.
Nouvelle


Messages : 60
Date d'inscription : 12/06/2015
Age : 20

MessageSujet: Re: crise identitaire   Sam 11 Juin - 19:13

Merci à toutes pour vos messages !

Alinour - Oui il y a toujours possibilité de se réorienter, mais c'est assez lourd de ne toujours pas savoir ce que j'aimerais faire, je sais qu'on est beaucoup dans ce cas là mais c'est pesant quand même :/
Et bien justement ça va faire 2 ans que je travaille le week-end, mais je gagne pas assez pour partir de chez moi, en plus j'ai réduit mes heures de boulot et ma bourse a été réduite aussi donc c'est mort pour partir.

Et justement, je pense que par le fait que je travaille, que j'ai obtenu mon permis etc, je lui montre que je grandis, mais c'est elle qui me voit comme une petite fille, et je me rends compte que moi j'accepte ce rôle et je l'endosse pour lui faire plaisir.
Je ne pense pas qu'elle arrivera à se décrocher de moi, elle arrive déjà pas à vivre sans sa mère alors sans sa fille ...

Fantine - Oui, je sais que ne pas trouver sa voie dès le début ne rend pas forcément malheureuse, mais l'année dernière je l'ai très mal vécu, de devoir me lever pour aller dans un endroit où je n'y ai rien à faire, ça m'a "traumatisé" et j'ai peur de revivre ça dans un certain sens, parce qu'à l'université l'année dernière j'allais très mal, je faisais des crises d'angoisse, je ne parlais à personne ...

Et oui, ma mère est possessive. J'ai effectivement l'impression qu'elle se projette en moi, je suis comme sa marionnette.

Tu as raison, il y a forcément un moment où je lui ferais du mal

En général je m'énerve et je "boude", je pars et je parle plus, donc c'est pas très mature mais de toute façon quoi que je dise, elle trouve toujours à me contrer et à me faire culpabiliser. J'ai jamais réussi à lui tenir tête à cause de ça, ça sert à rien :/

soy-yo - J'aimerais bien partir mais effectivement, je me retrouverai à la rue sinon  Laughing Donc on va essayer de faire avec les moyens du bord.

Du coup, voilà les nouvelles. Je ne lui parle presque plus. Je ne sais pas comment agir alors je m'isole complètement d'elle. C'est pas facile car depuis hier y a mon oncle et ma tante, ils restent le week-end. Ma mère m'envoie des sms en journée, je ne réponds plus. Hier soir en rentrant de mes répétitions de danse, elle a insisté pour aller me réchauffer mon plat, elle m'a mis mon assiette et mes couverts sur la table. D'ailleurs en ce moment je ne mange plus beaucoup tellement que ça me démoralise, du coup j'ai eu du mal à finir mon assiette :/ Elle se rend bien compte que je lui fais la gueule, et elle fait tout pour me faire plaisir, elle me fait des compliments, elle me met du chocolat sous le nez pour m’appâter. J'ai l'impression d'être encore la gamine qui piquait ces crises parce qu'on lui avait pas acheté le jouet qu'elle voulait et que du coup sa mère essaie de tout faire pour la calmer, en commençant par acheter le jouet qu'elle voulait. Ça me dégoute comment elle se comporte, elle arrive pas à comprendre que justement il faut qu'elle arrête d'être constamment après moi. Elle a besoin de sa dose d'attention et comme elle l'a pas elle rampe limite à mes pieds. J'ai l'impression qu'à un moment ça va péter. Mais là je sais pas comment réagir pour me faire entendre et comprendre. J'ai pas envie de m'énerver.

Le pire, c'est que j'ai l'impression d'être comme elle :/ Je me dis que c'est peut-être pour ça que ma vie sentimentale est un échec  Laughing Mais là en ne lui parlant pas, j'ai l'impression que je fais pareil, que je la fais culpabiliser. Puis y a mon oncle et ma tante donc du coup on n'est pas toutes les deux tranquille. En gros là je ne sais pas comment faire. Et quand je rentre chez moi et que je sais qu'elle est là, j'ai la boule au ventre.

Enfin bon, merci pour votre soutien ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alinour
Modératrice


Messages : 3934
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 22
Localisation : 79

MessageSujet: Re: crise identitaire   Dim 12 Juin - 12:43

Je pense que tu devrais pendant un certain temps continuer de l'ignorer. Il y aura bien un moment où elle commencera à comprendre. Et peut être même qu'elle viendra t'en parler.
Courage ♥

_________________
Membre depuis le 21 novembre 2012


https://youtu.be/iy4mXZN1Zzk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: crise identitaire   Aujourd'hui à 22:42

Revenir en haut Aller en bas
 
crise identitaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
So-Pretty 2.0 :: So Love :: Famille & Animaux-
Sauter vers: