Le but de ce forum 100 % filles est d'être un espace d'échanges entre filles de tout âge.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lui reparler ou pas ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
liloup64
Lady


Messages : 2047
Date d'inscription : 13/04/2016
Age : 16
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Re: Lui reparler ou pas ?   Sam 7 Mai - 22:31

@Coming to the tree a écrit:
Bah finalement j'ai envoyé ce que tu m'as dit, et justement il vient de me répondre :
"Ca me fait vachement plaisir, et pour ma part je te considère toujours comme mon amie Smile"

Je suis super contente pour toi ! Tiens nous au courant de la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alinour
Modératrice


Messages : 3941
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 22
Localisation : 79

MessageSujet: Re: Lui reparler ou pas ?   Sam 7 Mai - 23:10

Tu vois, ça lui a fait plaisir :3
Tiens nous au courant de la suite, c'est un bon début !

_________________
Membre depuis le 21 novembre 2012


https://youtu.be/iy4mXZN1Zzk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coming to the tree
Recrue timide


Messages : 456
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Lui reparler ou pas ?   Sam 7 Mai - 23:19

Je vous remercie. Effectivement, c'était pas si terrible finalement ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coming to the tree
Recrue timide


Messages : 456
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Lui reparler ou pas ?   Mer 11 Mai - 23:11

NEWS : J'ai d'assez mauvaises nouvelles...

Ce qui s'est passé : Donc samedi, on était réconciliés, on va dire. Lundi, il est venu me voir au théâtre. Le truc, c'est que dans la nuit du lundi, j'ai re-eu un épisode de "mélancolie" si je puis dire. J'ai encore essayé de faire une connerie. Et puis je me suis reprise. Et je suis allée en cours comme si de rien n'était, comme d'habitude. Sans rien dire à personne.
Du coup quand je l'ai vu au théâtre, ça m'a surprise (il ne m'avait pas prévenue). Et je me suis sentie super mal, j'avais l'impression de l'avoir trahi en fait. Parce que c'est le seul qui savait que je suis limite dépressive (allez savoir si je le suis pas vraiment à ce stade) et comme je lui avais envoyé un message deux jours avant en mode super contente de "dépasser mon état de mélancolie", bah je me suis sentie ridicule, tout simplement. Son visage m'a tout simplement rappelé à quel point j'étais lâche, envers lui mais surtout envers moi-même. Alors ça m'a démoralisée, et j'ai pas arrêté de le repousser, et d'être carrément odieuse.

Avec tout ce stress inutile, j'ai fait une crise d'asthme et j'arrivais pas à me calmer, je me suis cachée dans un couloir et j'ai pleuré. Entre temps, j'ai pris des tonnes de médocs pour calmer ma crise, je ne mesurais absolument pas les quantités. Du coup j'ai complètement déliré, comme si j'avais fumé un truc pas net. Pendant toute la soirée, et encore hier, j'étais carrément en délire total. J'ai l'habitude de cet état de "shooté" mais ça m'arrive seulement quand j'ai un aérosol à l'hôpital (donc des quantités extrêmement fortes). Enfin bref, le truc c'est que dans la soirée du lundi, j'étais en mode je rigole-je pleure-j'ai envie de parler à quelqu'un-au secours donc je l'ai appelé et on a discuté pendant une bonne heure. Et là, ça se gâte. Il m'a demandé pourquoi je l'avais tellement repoussé, et j'avais pas envie de lui dire que j'avais encore fait une connerie. Donc pendant une heure, on a parlé du fait que j'ai un problème parce que je ne sais pas m'ouvrir aux autres. Il essayait constamment de me faire dire que je tenais à lui, et il n'arrêtait pas de me dire que lui tenait particulièrement à moi, même contre son gré d'ailleurs, parce qu'il paraît que je suis vraiment compliquée et qu'il en a marre de me courir après, mais qu'il le fait quand même.
Bref. Au final, il arrêtait pas de me faire des reproches et même si je savais qu'il avait raison sur toute la ligne, ça m'a blessée d'entendre tout ça. Alors j'ai raccroché. Après une heure à cogiter, je lui ai envoyé un long roman pour lui expliquer pourquoi je l'avais repoussé aujourd'hui. Je lui ai expliqué pourquoi j'avais voulu faire cette connerie. Je lui ai expliqué ce que je n'ai expliqué à personne.

Alors il a redoublé de messages du style "laisse-moi t'aider", "je veux être ton ami" etc.. Et ça m'a dégoûtée. C'est horrible à dire, mais ça m'a dégoûtée. Je ne supporte tout simplement pas ce genre de choses. Du coup j'ai continué de le repousser, et au bout d'un moment il m'a demandé si moi, je voulais être son amie. Et j'ai répondu un truc du genre : "Tu ne fais que de me dire que je suis chiante à être comme je suis, tu te plains tout le temps de me courir après, mais si je suis tellement chiante tu n'as qu'à arrêter de me parler, personne ne t'en empêche." Il a dit "C'est vraiment ce que tu veux ?" Et j'ai dit "Je dis pas que c'est ce que je veux, mais si t'en as marre moi arrête, tout simplement. Laisse-moi tranquille, c'est tout."
Donc il a dit "Ok. Je vois que tu n'as pas évolué finalement.. En tout cas j'existe toujours, donc si tu en ressens le besoin, je suis dans les parages." Et là, ça m'a énervée. J'ai dit qu'il n'avait aucun droit de dire que je n'avais pas évolué, aucun droit de me juger ! Il a dit "Pour la 1000ème fois, je ne te juge pas. Bref, tu n'as plus à te soucier de moi maintenant." Et je n'ai plus rien répondu.

Voilà. Je sais pas ce que vous en pensez, mais moi, je ressens tout plein de trucs à l'heure actuelle. Je me sens un petit peu triste, mais vraiment très légèrement. Je crois que je m'en fiche surtout, mais j'ai aussi peur de m'en foutre autant. Je me sens nue de m'être vidée comme ça, et je suis pratiquement sûre que les médocs ont joué là-dessus. D'ailleurs je ne me souviens pas de tout, mais je me souviens qu'il m'a dit à un moment "T'as l'air complètement droguée aujourd'hui, mais j'aime bien parce que tu dis ce que tu penses vraiment, pour une fois".Et là, je me dis que je n'aurais jamais dû lui raconter le pourquoi du comment. Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
air
Au berceau


Messages : 154
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 16

MessageSujet: Re: Lui reparler ou pas ?   Jeu 12 Mai - 15:44

Hey, alors j'ai tout lu à l'instant, et c'est vrai que cette situation est carrément compliquée...
J'ai quelques questions toutes bêtes :
- lorsque vous ne vous parliez plus, est-ce que tu avais une impression de manque ?
- le fait que tu "craques" régulièrement résulte bien évidemment d'un mal-être ; il utilise peut-être des mots forts pour te faire réagir ? Peut-être qu'il n'a vraiment aucune envie de te juger, qu'il a soit juste du mal à s'exprimer et à mesurer ses paroles (comme toi quand tu lui as écrit ton message d'excuses), peut-être que le sens de "évoluer" à un sens différent pour lui, que c'est une notion moins forte que pour toi ?
- il semble qu'il n'ait qu'une seule envie : t'aider. Toi, personnellement, penses-tu vouloir une aide, dans le sens qqn qui te conseille et qui te parle honnêtement pour que tu ailles mieux, ou simplement qqn qui t'écoutes, c'est-à-dire que tu peux appeler et à qui tu peux tout dire sans qu'il ne dise rien (mis à part ses problèmes à lui) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alinour
Modératrice


Messages : 3941
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 22
Localisation : 79

MessageSujet: Re: Lui reparler ou pas ?   Jeu 12 Mai - 20:15

@air a écrit:

il utilise peut-être des mots forts pour te faire réagir ? Peut-être qu'il n'a vraiment aucune envie de te juger, qu'il a soit juste du mal à s'exprimer et à mesurer ses paroles (comme toi quand tu lui as écrit ton message d'excuses), peut-être que le sens de "évoluer" à un sens différent pour lui, que c'est une notion moins forte que pour toi ?
- il semble qu'il n'ait qu'une seule envie : t'aider. Toi, personnellement, penses-tu vouloir une aide, dans le sens qqn qui te conseille et qui te parle honnêtement pour que tu ailles mieux, ou simplement qqn qui t'écoutes, c'est-à-dire que tu peux appeler et à qui tu peux tout dire sans qu'il ne dise rien (mis à part ses problèmes à lui) ?

Je pense que @air t'as posé de bonnes questions !
Je pense comme elle qu'il a voulu, avec ses mots (maladroitement certes), te faire réagir ! Il veut être là pour toi, il veut t'aider, ça c'est sûr. Il te dit juste la pure vérité, ce qu'il ressent surtout, et c'est vraiment bien je trouve. Ok, toi, ça te soûle, ça te fait mal d'entendre la vérité, c'est pas agréable. Mais il dit ça pour te faire avancer, sache le. Tu as un "ami" en or, qui sait appuyer là où ça fait mal, pas pour t'enfoncer.

_________________
Membre depuis le 21 novembre 2012


https://youtu.be/iy4mXZN1Zzk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liloup64
Lady


Messages : 2047
Date d'inscription : 13/04/2016
Age : 16
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Re: Lui reparler ou pas ?   Jeu 12 Mai - 20:21

@Alinour a écrit:
@air a écrit:

il utilise peut-être des mots forts pour te faire réagir ? Peut-être qu'il n'a vraiment aucune envie de te juger, qu'il a soit juste du mal à s'exprimer et à mesurer ses paroles (comme toi quand tu lui as écrit ton message d'excuses), peut-être que le sens de "évoluer" à un sens différent pour lui, que c'est une notion moins forte que pour toi ?
- il semble qu'il n'ait qu'une seule envie : t'aider. Toi, personnellement, penses-tu vouloir une aide, dans le sens qqn qui te conseille et qui te parle honnêtement pour que tu ailles mieux, ou simplement qqn qui t'écoutes, c'est-à-dire que tu peux appeler et à qui tu peux tout dire sans qu'il ne dise rien (mis à part ses problèmes à lui) ?

Je pense que @air t'as posé de bonnes questions !
Je pense comme elle qu'il a voulu, avec ses mots (maladroitement certes), te faire réagir ! Il veut être là pour toi, il veut t'aider, ça c'est sûr. Il te dit juste la pure vérité, ce qu'il ressent surtout, et c'est vraiment bien je trouve. Ok, toi, ça te soûle, ça te fait mal d'entendre la vérité, c'est pas agréable. Mais il dit ça pour te faire avancer, sache le. Tu as un "ami" en or, qui sait appuyer là où ça fait mal, pas pour t'enfoncer.

Je suis tout à fait d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantine
Comtesse


Messages : 8484
Date d'inscription : 07/07/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: Lui reparler ou pas ?   Ven 13 Mai - 13:05

Je suis d'accord avec mes VDD, et en plus comme dit air, c'est tellement super vite fait de mal interprêter ce que dit l'autre, parfois pour un seul mot... A une époque j'étais extrêmement susceptible si les gens utilisaient UN MOT en particulier, ça me faisait sortir de mes gonds complètement, c'était la pire des insultes pour moi, c'était blessant et humiliant... Et maintenant que je suis passé à autre chose, je me rend compte à quel point c'était une simple question de communication, et de choix de vocabulaire très personnel.

En tout cas c'est vraiment une personne en or car il a très clairement fait comprendre qu'au fond il est toujours là, comme "une trame de fond", une musique continue... Même si il se met "en arrière plan" car il sent qu'il ne peut pas pousser plus loin tout de suite.

Et oui je comprend à 200% ce regret de t'être confié, tu te dis mais putain ça y est je suis vulnérable, j'ai fais tombé un mur et là faut que je rectifie le tir, c'est pas bien ce que j'ai fais, c'est pas comme ça que tu seras solide ect... C'est bien ça ? Sauf que non, en fait c'est très bien, à bon escient, de se laisser aller de temps en temps. Surtout que ces confidences ne te rendent vulnérables en rien et ça il faut que tu t'en rende compte, car c'est toujours toi qui maitrise. T'as peur de la perte de contrôle, peur d'aimer, de dépendre d'un autre, qui que ce soit. C'est bien de garder les rênes, oui, mais te brider c'est tout aussi néfaste que d'absolument tout lâcher. L'équilibre est dur a trouver, mais il est accessible. Là, t'as lâché un tout petit peu de mou, et t'as l'impression d'avoir déversé et détruit toute ta protection.

Rends-toi compte que ce n'est pas le cas de 1, et que de deux, même si ça arrivait, ça ne te détruirait pas : au mieux ça t'ouvrira carrément de nouvelles portes vers le plaisirs, au pire tu auras forcément des solutions pour t'en sortir. Apprends à te détacher du regard des autres, tu es la seule juge de ta vie. Tu recevras des avis, des conseils, peut-être des critiques (positives comme négatives), et après c'est à toi de voir ce qui te semble pertinent, de prendre du recul et faire la part des choses, en gardant en tête que c'est pas le jugement des autres qui doivent influencer ta vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coming to the tree
Recrue timide


Messages : 456
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Lui reparler ou pas ?   Dim 22 Mai - 13:53

Merci pour vos conseils. Alors du coup, il y a quelques jours je l'ai appelé et me suis excusée (encore) et on est resté beaucoup de temps au téléphone. Au début on parlait de tout et de rien, et puis le même sujet est encore revenu. C'est encore parti en cacahuètes, parce qu'il m'a encore énervée. Mais cette fois c'était différent parce que je sais pas ce qui m'a pris, mais j'ai éclaté en sanglots (au téléphone, ce que je ne fais jamais) et j'ai un peu lâché ce que j'avais sur le cœur, en racontant ma vie mais en me restreignant tout de même pour ne pas sentir que j'ai perdu le contrôle. Et au final, j'ai raccroché parce que ça me saoulait, tout simplement. J'étais contente le jour où je l'ai appelé, pour diverses raisons, et le fait de lui avoir parlé m'a totalement démoralisée parce qu'à chaque fois ça fait revenir plein de trucs. Enfin bref. Ca m'a vraiment écœurée de m'être lâchée à ce point.
Du coup ça fait une semaine qu'il me rappelle et que je ne réponds pas. Il m'a envoyé "c'est pas cool de pas répondre" et j'ai dit que je n'avais pas spécialement envie de parler, voilà.
En fait, je déteste tout ça parce que ça me dégoûte clairement. Je me dégoûte. Et le fait qu'il en sache autant me dégoûte. Et le fait qu'il veuille me parler et me réconforter me dégoûte. Je ne sais pas si ça a un rapport, mais je crois que c'est un peu aussi parce qu'à un moment il m'a dit "Dommage que je sois en couple actuellement parce que si je ne l'étais pas, je serais en train de te réconforter beaucoup mieux que ça et je suis sûr qu'avec mes pouvoirs de petit copain parfait, tu serais heureuse".
Bref. Rien que de penser à tout ça m'énerve. Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liloup64
Lady


Messages : 2047
Date d'inscription : 13/04/2016
Age : 16
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Re: Lui reparler ou pas ?   Dim 22 Mai - 14:01

Contente de te revoir, ça faisait longtemps !
Tu lui parles puis tu regrettes, je comprends mais explique lui cette sensation de "mise à nue"...Je pense qu'il tient vraiment beaucoup à toi, et encore plus que pour une simple amitié, le message qu'il t'a envoyé est très clair pour moi. Après, c'est normal que tu te sentes mal de savoir qu'il sait tout de toi, du moins beaucoup de choses, mais c'est pas plus mal, parce que plus il en sait, plus il a envie de t'aider et de t"accompagner. Il faut que tu prennes du recul pour arriver à ne plus le renvoyer sur les roses comme tu le fais. Certes ce n'est pas facile pour toi parce que cette amitié est nouvelle, tu n'es pas habituée, mais il faut que tu comprennes qu'elle est nécessaire vu que tu ne vas pas bien. Il veut que tu sois heureuse, je trouve ça vraiment mignon et sincère de sa part, ça serait dommage que tu passes à côté. Essayes de lui parler de ta sensation de dégoût, et de t'investir un peu plus chaque jour, c'est difficile mais il faut prendre sur soi pour avancer. Bon courage, tiens nous au courant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantine
Comtesse


Messages : 8484
Date d'inscription : 07/07/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: Lui reparler ou pas ?   Dim 22 Mai - 15:04

@liloup64 a écrit:
Contente de te revoir, ça faisait longtemps !
Tu lui parles puis tu regrettes, je comprends mais explique lui cette sensation de "mise à nue"...Je pense qu'il tient vraiment beaucoup à toi, et encore plus que pour une simple amitié, le message qu'il t'a envoyé est très clair pour moi. Après, c'est normal que tu te sentes mal de savoir qu'il sait tout de toi, du moins beaucoup de choses, mais c'est pas plus mal, parce que plus il en sait, plus il a envie de t'aider et de t"accompagner. Il faut que tu prennes du recul pour arriver à ne plus le renvoyer sur les roses comme tu le fais. Certes ce n'est pas facile pour toi parce que cette amitié est nouvelle, tu n'es pas habituée, mais il faut que tu comprennes qu'elle est nécessaire vu que tu ne vas pas bien. Il veut que tu sois heureuse, je trouve ça vraiment mignon et sincère de sa part, ça serait dommage que tu passes à côté. Essayes de lui parler de ta sensation de dégoût, et de t'investir un peu plus chaque jour, c'est difficile mais il faut prendre sur soi pour avancer. Bon courage, tiens nous au courant.

+ 10 000 liloup64 !

Ah c'est dur de te lire Coming parce que je me reconnais tellement dans ce que j'étais et ce que je voulais être, celle qui est blindée, ne dis rien à personne et s'en sort toute seule... Mais on est humain, le bonheur se construit avec les relations sincères et solides, et il est dommage d'y mettre une barrière alors qu'il y en a une qui te tend les bras... Il ne manque plus qu'à l’accueillir et l'accepter ! Et les relations solides, ça inclue du partage, des joies certes, mais aussi des peines, c'est aussi à ça que ça sert !

Poses-toi réellement la question : en quoi tu es dégoutante ? Qu'est-ce qu'il y a de sale à se confier de temps en temps, à une personne qui t'as prouvé pendant des années que t'étais pas n'importe qui pour elle ? Valorises-toi, hisses-toi, non t'es pas plus une sous-merde que les autres "juste" parce que tu te confies, certainement pas !

Comme l'a dit liloup, faudrait te confier peut-être d'avantage sur ce que tu nous dis à nous ici, en premier lieu. Ca lui permettrait de mieux comprendre tes excès d'émotions, qui de l’extérieur doivent paraitre un peu bizarre et qui ne peuvent être comprises. Car à force de rester fermer à la confidence, c'est un autre aspect négatif de toi que tu vas faire ressortir, autre que tes problèmes ou ton histoire. T'en as pas assez comme ça ?

Honnêtement, c'est bien plus négatif de repousser un ami parce qu'on veut pas qu'il sache, par honte - (honte de quoi, ça y'a que toi qui l'invente parce que y'a aucune honter a aller mal à un moment X, ça arrive à TOUT le monde, soit 100% des hommes sur Terre) - plutôt que de lui dire franchement une bonne fois pour toute ce que tu as sur le cœur. Faut au moins qu'il ai un minimum de clefs pour te comprendre, à défaut de pouvoir t'aider / vouloir te faire aider.

Faudrait que tu ai un déclic pour au moins lui dire qu'un jour tu lui expliqueras, qu'au moins tu sais qu'il faut lâcher prise mais que t'attends juste de pouvoir y arriver. Un esprit positif donne des résultats positifs, ne l'oublie jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alinour
Modératrice


Messages : 3941
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 22
Localisation : 79

MessageSujet: Re: Lui reparler ou pas ?   Dim 22 Mai - 21:18

Je suis d'accord avec ce que dise les filles.
C'est tellement humain d'avoir besoin d'aide, juste d'écoute. Ce n'est pas une honte !
Tu le sais que chez toi il y a un truc qui ne va pas, dans le sens où tu veux tout garder en toi. Mais pour autant, tu demandes de l'aide, tu es consciente que tu en as besoin. Tu as juste ce pxtain de blocage pour avancer, pour te libérer, pour te laisser aller à la confidence. Alors n'est pas HONTE de parler de tes sentiments, de tes peurs, de tes ressentis, surtout à une personne de CONFIANCE !
Jamais je ne serais restée auprès d'une personne comme toi qui me jouerait ce petit manège depuis des lustres ^^ Alors, crois moi que ce mec là, c'est un mec en or ! *surtout pour un mec, c'est un exploit qu'il reste à t'aider et t'écouter*.
Tu as une chance inouïe Coming ... Saisis-là. C'est ridicule de se mettre autant de barrières. Je sais que c'est dur. Je suis aussi passée par-là. Mais depuis 1 an, j'ai fais des pxtain d'efforts, et crois-moi, je revis ! N'attends pas trop non plus de ton ami, il t'aidera juste du mieux qu'il puisse. Mais laisses-toi aller, il va apprécier lui d'abord, et puis toi aussi tu vas te sentir tellement plus légère, plus comprise ♥

_________________
Membre depuis le 21 novembre 2012


https://youtu.be/iy4mXZN1Zzk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coming to the tree
Recrue timide


Messages : 456
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Lui reparler ou pas ?   Mer 25 Mai - 18:39

@liloup64 a écrit:
Contente de te revoir, ça faisait longtemps !
Tu lui parles puis tu regrettes, je comprends mais explique lui cette sensation de "mise à nue"...

Moi de même, haha, j'avais beaucoup de travail.
Cette sensation, je lui en ai parlé en fait (quand on a palé au téléphone j'ai vraiment dit pratiquement tout ce que je pensais pour une fois). Et il avait dit un peu comme vous, qu'en gros c'était utile parfois, et que c'était pas forcément mauvais, etc.. Sauf que moi ça me répugne. C'est comme si j'avais plus aucune barrière. Et souvent quand c'est comme ça, j'ai besoin de temps à l'écart pour me ressentir "pleine", parce que là j'ai l'impression d'être vidée, clairement.

@Fantine a écrit:
Poses-toi réellement la question : en quoi tu es dégoutante ?

Je pense que je suis dégoûtante, dans le sens où j'ai des "règles à respecter" dans ma tête, et que je les enfreins sans cesse, et ça me répugne de a) savoir que je me mets à nue et que c'est le contraire de ce que je veux et b) savoir que je ne suis même pas capable d'accepter le fait que j'ai peut-être besoin justement de me mettre à nue. Un paradoxe quoi.  

@Fantine a écrit:
Comme l'a dit liloup, faudrait te confier peut-être d'avantage sur ce que tu nous dis à nous ici, en premier lieu. Ca lui permettrait de mieux comprendre tes excès d'émotions, qui de l’extérieur doivent paraitre un peu bizarre et qui ne peuvent être comprises. Car à force de rester fermer à la confidence, c'est un autre aspect négatif de toi que tu vas faire ressortir, autre que tes problèmes ou ton histoire. T'en as pas assez comme ça ?

Ca je lui ai expliqué, je lui ai vraiment tout dit. Et il était désespéré, il m'a dit qu'il en avait marre de moi parce que j'étais trop compliquée, mais qu'en même temps c'était pour ça qu'il était autant investi avec moi. Donc en gros il le comprend. Si on veut c'est le "good guy" de l'histoire, et moi au fond je ne fais que le rejeter, mais ça me dégoûte vraiment, à un point incroyable.

@Alinour a écrit:
Tu as une chance inouïe Coming ... Saisis-là. C'est ridicule de se mettre autant de barrières.

Ridicule, effectivement. Mais le truc c'est que si je détruis ces barrières, c'est fini pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alinour
Modératrice


Messages : 3941
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 22
Localisation : 79

MessageSujet: Re: Lui reparler ou pas ?   Mer 25 Mai - 19:16

@Coming to the tree a écrit:
@Alinour a écrit:
Tu as une chance inouïe Coming ... Saisis-là. C'est ridicule de se mettre autant de barrières.

Ridicule, effectivement. Mais le truc c'est que si je détruis ces barrières, c'est fini pour moi.

Mais en quoi ça serait dangereux dans ta vie ? ça ne va pas te tuer... Je pense que c'est plutôt le fait de tout garder en toi qui va te ronger de l'intérieur avec les années... :/

_________________
Membre depuis le 21 novembre 2012


https://youtu.be/iy4mXZN1Zzk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coming to the tree
Recrue timide


Messages : 456
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Lui reparler ou pas ?   Mer 25 Mai - 19:28

Ca changerait tout justement, parce qu'à chaque fois que ça arrive (que je me vide de mes émotions) tout de suite après je me sens très mal de l'avoir fait, je me sens sale et vide en même temps et c'est très chiant comme ressenti, et après j'ai besoin de prendre de la distance par rapport à ça, et ça peut mettre un gros bout de temps et ça m'énerve. Alors au moins si je le fais pas, rien de tout ça n'arrivera et je serai tranquille. Là actuellement, depuis la conversation au téléphone, je me sens ridicule, et vide, et je ne supporte pas du tout. Et donc je suis dans cette "phase" où je dois prendre de la distance pour me "requinquer" on va dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alinour
Modératrice


Messages : 3941
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 22
Localisation : 79

MessageSujet: Re: Lui reparler ou pas ?   Mer 25 Mai - 19:39

Et en parler à un psy pour comprendre pourquoi tu fais ça serais peut être bien, non ?
Car ça pourrai t'embêter dans la vie future :/

_________________
Membre depuis le 21 novembre 2012


https://youtu.be/iy4mXZN1Zzk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coming to the tree
Recrue timide


Messages : 456
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Lui reparler ou pas ?   Mer 25 Mai - 21:38

Bah, en réalité je sais déjà pourquoi je fais ça donc..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alinour
Modératrice


Messages : 3941
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 22
Localisation : 79

MessageSujet: Re: Lui reparler ou pas ?   Jeu 26 Mai - 14:25

On tourne en rond là ^^
Si t'es au courant, et que tu nous en parles, c'est bien parce que tu veux faire bouger les choses non ?
Alors c'est à toi de prendre sur toi et d'avancer Smile
Sinon je ne comprendrais pas pourquoi tu serais venu en parler si ça ne te dérangerais pas et que tu aurais trouvé la solution.

_________________
Membre depuis le 21 novembre 2012


https://youtu.be/iy4mXZN1Zzk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coming to the tree
Recrue timide


Messages : 456
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Lui reparler ou pas ?   Jeu 26 Mai - 14:43

Quand je disais que je sais déjà pourquoi je fais ça, c'est que je l'ai expliqué avant, cette histoire de "vide" et de "plein", je disais pas ça en mode "je le sais mais je le dirais pas", mais tu as raison. De base je voulais vos avis pour savoir si je devais lui reparler ou pas, mais là ça dérive sur autre chose effectivement.
Merci en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alinour
Modératrice


Messages : 3941
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 22
Localisation : 79

MessageSujet: Re: Lui reparler ou pas ?   Jeu 26 Mai - 15:36

Laisses faire le temps, tu verras bien. On ne sait pas de quoi est fait demain ♥

_________________
Membre depuis le 21 novembre 2012


https://youtu.be/iy4mXZN1Zzk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louisiana
Nouvelle


Messages : 15
Date d'inscription : 20/11/2015
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Lui reparler ou pas ?   Dim 29 Mai - 16:46

Je ne suis pas spécialement d'accord avec la plupart des filles ici. En fait, je ne pense pas que tu doives nécessairement t'ouvrir à lui, surtout si ça te met dans des états pareils.

Moi j'ai toujours eu ce problème d'être plutôt très réservée. Je parle peu, mais alors vraiment très peu de ce que je ressens. Et pourtant j'ai de vrais amis sur lesquels je sais que je peux compter. Mais peu importe, je déteste m'ouvrir sur ce genre de choses. Jamais je n'ai avoué à aucun de mes amis être amoureuse de telle ou telle personne, jamais je ne leur ai parlé de mes gros gros problèmes de famille, jamais je ne leur ai fait part de ma situation financière plutôt hard core bref, toutes ces choses qui touchent de trop près à mon intimité ou qui me poussent à bout, je préfère les garder pour moi.

Le truc pour moi c'est que je ne veux pas m'exposer au jugement des autres. Certains diront que les vrais amis ne nous jugent pas, je pense que c'est faux. Pour moi on est en permanence jugé y compris par nos proches et c'est normal, ça ne pourrait pas fonctionner autrement. Alors malgré le fait que je suis convaincue que si je m'ouvrais à mes amis, il ne me jugeraient pas de manière dégradante ou autre, je ne veux même pas leur donner l'occasion de penser à ma situation. Je n'arrive pas très bien à m'expliquer, ça peut ressembler à de la honte mais je ne sais pas, je dirais plutôt que c'est quelque chose qui me gêne.

Et bref, là où je veux en venir c'est qu'en dépit du fait que je ne me confie que très très rarement et que, sans vouloir me victimiser, j'ai une vie franchement pas facile qui me donne pas mal de raisons de perdre pied, et ben je me sens plutôt bien. J'ai des amis à qui je ne m'ouvre pas ni ne me confie sur un tas de sujets, et je me sens franchement équilibrée. Finalement je ne pense pas avoir un problème par rapport au fait que je suis très réservée. C'est ma façon de fonctionner c'est tout, et je suis convaincue que c'est la meilleure chose à faire pour moi.

Je pense que pour toi c'est quand même différent. Les raisons pour lesquelles tu refuses de t'ouvrir sont différentes des miennes et surtout plus complexes d'après ce que j'ai compris et oui, peut être que dans ton cas ça vaudrait la peine d'essayer de trouver une solution pour passer au dessus de ça et essayer de te confier un peu plus.

Mais en tout cas, ce que je voulais te dire c'est que tu n'as pas nécessairement à te confier à ce garçon pour qu'il soit ton ami. Je ne me suis jamais confiée à mes amis et je n'accepterai pas que pour cette raison, on dise qu'ils ne sont pas de vrais amis. L'amitié c'est tellement plus que des histoires de confidences ! Et puis les amis peuvent aussi être un soutient sans forcément savoir que ça va mal. Quand je me sentais au plus bas à cause d'une chose dont je n'avais pas envie de parler, la simple présence de mes amis me remontait le moral. Parfois je me couche un dimanche soir en étant complètement déprimée et le lundi, voir mes amis m'aide à me sentir mieux même s'ils ne sont au courant de rien, parce que je sens qu'ils sont la pour moi et qu'ils tiennent à moi comme je tiens à eux.

Bien sûr, ce qui fonctionne pour moi ne fonctionne pas pour tout le monde. J'ai trouvé une manière de faire qui me convient mais ça ne veut pas dire que tu trouveras un équilibre en ayant une attitude similaire. Mais en tout cas, si vraiment te confier à ton ami te met dans un tel état, mais que tu veux malgré tout le garder à tes côtés, garde en tête qu'il peut très bien être ton ami sans être en même temps ton psy. Et peut-être que le fait de passer du temps avec lui, justement sans parler de toutes ces petites choses qui te pourrissent la vie, ça t'aidera à te sentir mieux et à trouver la force de combattre tes angoisses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liloup64
Lady


Messages : 2047
Date d'inscription : 13/04/2016
Age : 16
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Re: Lui reparler ou pas ?   Dim 29 Mai - 16:58

@Louisiana a écrit:
Je ne suis pas spécialement d'accord avec la plupart des filles ici. En fait, je ne pense pas que tu doives nécessairement t'ouvrir à lui, surtout si ça te met dans des états pareils.

Moi j'ai toujours eu ce problème d'être plutôt très réservée. Je parle peu, mais alors vraiment très peu de ce que je ressens. Et pourtant j'ai de vrais amis sur lesquels je sais que je peux compter. Mais peu importe, je déteste m'ouvrir sur ce genre de choses. Jamais je n'ai avoué à aucun de mes amis être amoureuse de telle ou telle personne, jamais je ne leur ai parlé de mes gros gros problèmes de famille, jamais je ne leur ai fait part de ma situation financière plutôt hard core bref, toutes ces choses qui touchent de trop près à mon intimité ou qui me poussent à bout, je préfère les garder pour moi.

Le truc pour moi c'est que je ne veux pas m'exposer au jugement des autres. Certains diront que les vrais amis ne nous jugent pas, je pense que c'est faux. Pour moi on est en permanence jugé y compris par nos proches et c'est normal, ça ne pourrait pas fonctionner autrement. Alors malgré le fait que je suis convaincue que si je m'ouvrais à mes amis, il ne me jugeraient pas de manière dégradante ou autre, je ne veux même pas leur donner l'occasion de penser à ma situation. Je n'arrive pas très bien à m'expliquer, ça peut ressembler à de la honte mais je ne sais pas, je dirais plutôt que c'est quelque chose qui me gêne.

Et bref, là où je veux en venir c'est qu'en dépit du fait que je ne me confie que très très rarement et que, sans vouloir me victimiser, j'ai une vie franchement pas facile qui me donne pas mal de raisons de perdre pied, et ben je me sens plutôt bien. J'ai des amis à qui je ne m'ouvre pas ni ne me confie sur un tas de sujets, et je me sens franchement équilibrée. Finalement je ne pense pas avoir un problème par rapport au fait que je suis très réservée. C'est ma façon de fonctionner c'est tout, et je suis convaincue que c'est la meilleure chose à faire pour moi.

Je pense que pour toi c'est quand même différent. Les raisons pour lesquelles tu refuses de t'ouvrir sont différentes des miennes et surtout plus complexes d'après ce que j'ai compris et oui, peut être que dans ton cas ça vaudrait la peine d'essayer de trouver une solution pour passer au dessus de ça et essayer de te confier un peu plus.

Mais en tout cas, ce que je voulais te dire c'est que tu n'as pas nécessairement à te confier à ce garçon pour qu'il soit ton ami. Je ne me suis jamais confiée à mes amis et je n'accepterai pas que pour cette raison, on dise qu'ils ne sont pas de vrais amis. L'amitié c'est tellement plus que des histoires de confidences ! Et puis les amis peuvent aussi être un soutient sans forcément savoir que ça va mal. Quand je me sentais au plus bas à cause d'une chose dont je n'avais pas envie de parler, la simple présence de mes amis me remontait le moral. Parfois je me couche un dimanche soir en étant complètement déprimée et le lundi, voir mes amis m'aide à me sentir mieux même s'ils ne sont au courant de rien, parce que je sens qu'ils sont la pour moi et qu'ils tiennent à moi comme je tiens à eux.

Bien sûr, ce qui fonctionne pour moi ne fonctionne pas pour tout le monde. J'ai trouvé une manière de faire qui me convient mais ça ne veut pas dire que tu trouveras un équilibre en ayant une attitude similaire. Mais en tout cas, si vraiment te confier à ton ami te met dans un tel état, mais que tu veux malgré tout le garder à tes côtés, garde en tête qu'il peut très bien être ton ami sans être en même temps ton psy. Et peut-être que le fait de passer du temps avec lui, justement sans parler de toutes ces petites choses qui te pourrissent la vie, ça t'aidera à te sentir mieux et à trouver la force de combattre tes angoisses.

Je n'avais pas pensé à tout ça... Effectivement, je suis d'accord avec toi sur certaines choses. J'avais réfléchi par rapport à son ami et ce qu'il pouvait ressentir mais c'est vrai que si vraiment c'est si dur pour elle c'est qu'elle n'a pas besoin de lui dire tout ça et que c'est à lui de l'accepter. Seulement, au vu de ses réactions, ce garçon n'est pas insensible au mal être de son amie et il a envie de l'aider. Alors bien sûr il s'agit de sa vie à elle et si elle ne souhaite pas partager ça avec lui, c'est son droit mais en pensant à lui, je m'étais dit que si elle voulait être aussi gentille qu'il est avec elle, elle devait faire un effort. Du moins lui expliquer son ressenti par rapport à cette mise à nue qui la dérange tellement.
Ce que je veux dire, c'est que si elle ne veut pas lui dire ce qui la tourmente, elle doit au moins se justifier : c'est son ami, et en quelque sorte, elle le rejette. La moindre des choses serait de lui expliquer qu'elle a besoin de lui en tant qu'ami et non en tant que psy comme tu dis. Mais dans ce cas là, elle doit lui dire parce qu'il ne va pas rester indéfiniment à ses côtés sans comprendre pourquoi elle le rejette. Donc je suis d'accord sur le fait que Si elle ne veut pas partager ses angoisses avec lui, elle devrait au moins lui expliquer son sentiment de "mise à nue" pour qu'il la comprenne et puisse s'effacer un peu de ce rôle de psy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alinour
Modératrice


Messages : 3941
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 22
Localisation : 79

MessageSujet: Re: Lui reparler ou pas ?   Dim 29 Mai - 18:10

D'accord avec @liloup64.
On est jamais obligée de se confier à nos amis. On peut appeler quelqu'un "ami", sans forcément qu'il sache tout de nous, j'en ai horreur aussi ^^
Mais au moins lui justifier qu'elle aimerait juste le garder en tant qu'ami pour rigoler, faire des conneries ensemble, sortir, etc. Et non pour faire le psy. Car au bout d'un moment, je peux le comprendre, ça doit être soûlant d'avoir une personne qui ne veut juste que t'aider quoi...
Par contre il faudrait aussi que Coming passe un peu au dessus de ces soucis, pour enfin passer de bons moments avec les autres, et ne pas rappeler tout les jours que tout va mal, car évidemment que dans ce cas là, les gens aient envie de t'aider ^^

_________________
Membre depuis le 21 novembre 2012


https://youtu.be/iy4mXZN1Zzk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lui reparler ou pas ?   Aujourd'hui à 9:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Lui reparler ou pas ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
So-Pretty 2.0 :: So Love :: Amitié-
Sauter vers: