Le but de ce forum 100 % filles est d'être un espace d'échanges entre filles de tout âge.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je suis paumée au moment de décider de mon avenir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Coming to the tree
Recrue timide


Messages : 456
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Je suis paumée au moment de décider de mon avenir   Lun 22 Fév - 16:15

Salut salut.

Alors voilà, toute ma vie j'ai pensé que mon avenir était tout tracé, que je savais parfaitement quoi faire comme métier, mais maintenant que le moment est venu de choisir, bah pas du tout.

En fait, quand j'étais petite je voulais devenir prof de français ou d'anglais. Puis en grandissant j'ai voulu être architecte. C'était décidé, j'avais trouvé mon école et tout le reste. Mais ça c'était jusqu'à il y a trois mois. Depuis trois mois, je sais pas vraiment pourquoi mais d'un seul coup j'ai été dégoûtée de ce métier. C'est sûrement le côté 21ème siècle qui m'a repoussée. J'aimais mieux quand tout se faisait à la main.
Enfin bref du coup, comme j'ai toujours été passionnée par l'astronomie, je me suis dit que je pouvais devenir astronome ou astrophysicienne. Sauf qu'en y réfléchissant, je n'aime pas le fait de rester dans un bureau toute la journée.
Donc j'ai cherché un métier qui me permettrait de voir le monde de haut. Pilote de ligne ou pilote de chasse. Sauf qu'avec mes problèmes de santé, c'est déjà mort pour être pilote de chasse. En revanche, pilote de ligne, c'est possible.
J'y ai sérieusement réfléchi, et j'ai discuté avec un garçon qui veut faire exactement le même chemin et qui est actuellement en prépa pour deux ans.
J'ai trouvé tout ce qu'il fait très intéressant, moi qui adore la mécanique, la physique et l'anglais, c'est vraiment mon truc. Je me suis dit que même si je n'aime pas les maths, je m'en fichais un peu (beaucoup) d'en faire toute ma vie si c'est pour ce métier-là.

Mais le gros soucis, c'est qu'en m'apprêtant à rentrer mes voeux sur APB, j'ai eu un gros stop. Je ne suis pas du tout sûre que c'est ce que je veux faire, finalement.

Et mon problème, c'est qu'à côté de mon grand désir de vouloir prendre des risques, voyager, avoir des gens sous ma responsabilité, voir les cieux, manipuler de gros appareils etc, je suis une immense passionnée de littérature, de langues, j'ai vraiment le profil d'une littéraire (mais je suis allée en S à cause de la pression qu'on m'a mise à l'époque).
Tout le monde dit que j'ai le profil parfait d'une prof. Sincèrement, je me vois aussi en prof. Et pour être honnête, je me suis posé la question en arrivant au lycée : "tu as toujours voulu être prof, pourquoi plus maintenant ?" Et je crois que j'ai une réponse. En fait (sortez les mouchoirs, ça risque d'être ridicule) mon but premier à l'école, c'était de finir l'école. Certaines doivent déjà le savoir, mais j'ai toujours détesté le milieu scolaire, en grande partie à cause du harcèlement. Alors quand je m'imagine en prof dans le futur, bah.. je n'y arrive pas, en fait. J'ai passé ma vie à attendre le moment où je quitterai enfin l'école, donc je n'arrive pas à me voir y retourner. Ce serait comme si j'avait fait des efforts pour rien quelque part. Le milieu scolaire m'a stressée et angoissée toute ma vie, donc clairement, ce milieu me fait peur. Donc j'ai peur d'exercer un métier qui me ramène à l'école. Alors que franchement, transmettre le savoir aux prochaines générations, être aux côtés des élèves, ça me plairait vraiment.

Enfin bref vous m'avez comprise, je suis totalement départagée entre deux possibilités majeures. Ca m'angoisse énormément parce que je suis censée avoir rentré mes voeux d'ici le 17 Mars et je n'ai aucune idée de mon avenir.

Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafale
Jeune pousse


Messages : 625
Date d'inscription : 21/02/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Je suis paumée au moment de décider de mon avenir   Lun 22 Fév - 19:24

Salut!
Je ne peux pas trop t'aider dans tes choix, mais je peux te parler d'une alternative qui te permettrait de piloter sans avoir a partir dans de longues études.
L'armée n'a pas que des avions de chasse! Ils possèdent aussi des avions de transport, comme des Transall ou des A400M, des Awacs et autres A340...
Pour devenir pilote, tu peux entrer par la voie "royale" c'est a dire prepa maths puis concours d'entrée a l'école de l'air.
Ou alors...
Tu as la séléction EOPN, ouverte à toute personne entre 17 et 25 ans, titulaire d'un bac (n'importe lequel). Elle se déroule sur plusieurs jours, et tu peux être éliminé a n'importe quel moment. A la fin de cette sélection, selon tes résultats (sport, psychotechniques, motivation, médical) ils peuvent soit t'éliminer soit te garder. S'ils te gardent, ils choisissent en quelle spécialité: chasse, transport ou hélico. Tu peux même parfois choisir, s'ils t'en proposent plusieurs.
Cette sélection est une bonne alterntive non-scolaire afin d'entrer dans le personnel naviguant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiff.
Nouvelle


Messages : 60
Date d'inscription : 12/06/2015
Age : 20

MessageSujet: Re: Je suis paumée au moment de décider de mon avenir   Lun 22 Fév - 20:09

Coucou !
Je ne peux pas trop t'aider quant à ton choix d'étude, je ne connais rien du tout de la physique tout ça, j'étais en L Laughing
Par contre, je peux t'apporter mon témoignage.
Ce n'est pas grave de ne pas savoir ce que tu veux faire plus tard, c'est même normal je dirais. Et ça fout la trouille, sacrément la trouille. Mais faut essayer de tâtonner dans le noir. Essaie, et si ça ne te plait pas, tu auras toujours la possibilité de changer. C'est ce qui s'est passé pour moi, je suis allée à la fac, pensant que ça allait me plaire, en fait pas vraiment, ça m'a pris la tête, mais aujourd'hui, je fais quelque chose qui me plait vraiment et que je n'aurais jamais connu cette formation si je ne m'étais pas trompée de voix ^^

Après je pense que si tout ce qui est astronomie, avion et tout te plait, fonce ! Je pense que ce qui te plait dans le métier de prof, c'est d'aider les gens et de leur apprendre des choses, peut-être que tu peux faire les deux ? Genre être prof pour pilote d'avion, ça n'existe pas ? What a Face Je dis ça comme ça, c'est une idée. En tout cas moi je pense que tu devrais foncer pour les avions, être prof ne te plaira pas tant que ça je pense.

Je te souhaite bon courage pour APB ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis paumée au moment de décider de mon avenir   Lun 22 Fév - 20:27

Déjà rassure toi une grande majorité ne sait pas à ton âge. De plus beaucoup se trompe de voie et ce n'est pas dramatique sache le. Si je te dis ça c'est parce qu'à ton âge je ne savais pas plus que toi je voulais être puéricultrice j'ai même été jusqu'à passer le concours pour finalement aller en BTS informatique pour arriver en fac de lettres (cette fois j'y reste) ^^ et j'étais paniquée à l'idée de me tromper, de pas savoir quoi mettre etc.

Je pense que tu dois avant tout déterminer tes centres d'intérêts. Es-tu plutôt intéressée par un travail en bureau ou un travail "sur le terrain" ? Pourquoi l'un plus que l'autre ? Quels sont les domaines qui te tente ? Connais tu vraiment ces domaines ? Quel genre d'étude veux tu faire plutôt longue ou courte ? Si tu peux contacte des étudiants qui sont dans les études qui t'intéresse.

J'ai bien vu que tu étais tout de même hésitante concernant le métier de prof. Tu t'y vois mais en même temps pas du tout. Mais prof de quoi ? Dans le secondaire ou le primaire ? Ce qui te rebute c'est le passé ou une caractéristique du métier ? Mon but n'est pas de te faire devenir prof mais je te donne les infos que j'ai puisque moi même je souhaite devenir professeur des écoles.
D'abord les études quelque soit le degré d'enseignement tu passe par une licence. La licence tu choisis celle qui te plaît (lettres, anglais, math, histoire etc). Comme je suis en lettres modernes voici ce que j'en pense : c'est une formation pour pur littéraire, analyses de textes et lectures (en grande quantité). Les cours sont plus ou moins différent d'une fac à une autre. Pour ma part j'ai eu des cours de grammaire, de linguistique, d'histoire littéraire (de différents siècles), d'histoire, de littérature (de différents siècles), anglais et autre cours d'analyse de texte. En licence tu as environ 20h de cours par semaine mais il faut fournir un travail assez conséquent de manière personnelle. Donc ce n'est pas de tout repos mais faisable surtout quand on aime. Il faut savoir qu'en licence tu peux faire un semestre dans une université à l'étranger.
Après il y a le master en 2 ans, tu vas pouvoir faire des stages. En master 1 tu peux passer le concours si tu le réussi en master 2 tu vas pouvoir travailler en tant que prof stagiaire.

Quelque soit ton choix je te conseille de mettre une fac dans tes voeux on ne sait jamais, si tu n'es pas prise dans tes premiers choix tu aura toujours un endroit où aller pour en pas être déscolarisé.
Revenir en haut Aller en bas
Coming to the tree
Recrue timide


Messages : 456
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Je suis paumée au moment de décider de mon avenir   Jeu 25 Fév - 19:55

Merci pour vos réponses qui m'ont fait réfléchir.

Rafale, en fait si jamais je veux devenir pilote de ligne, j'aurais voulu passer par une prépa de 2 ans, qui me permettrait de passer le concours pour entrer à l'ENAC, comme ça je suis sûre d'y rester et de faire partie d'Air France à la fin.

La nuit dernière, j'ai carrément fait un rêve dans lequel j'étais prof de français et ça s'est super mal passé.. Je sais pas comment le prendre lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alinour
Modératrice


Messages : 3933
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 22
Localisation : 79

MessageSujet: Re: Je suis paumée au moment de décider de mon avenir   Jeu 25 Fév - 20:13

C'est qu'un rêve Smile
Suis ton cœur ♥

_________________
Membre depuis le 21 novembre 2012


https://youtu.be/iy4mXZN1Zzk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coming to the tree
Recrue timide


Messages : 456
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Je suis paumée au moment de décider de mon avenir   Jeu 3 Mar - 13:58

Merci Alinour ^^
J'ai essayé de rentrer mes voeux hier, mais j'ai encore fini par abandonner parce que.. je ne sais pas où aller ! Franchement là je pense que c'est une question de temps, y'a que ça qui pourra me faire trancher. Mais va falloir que ça se passe vite parce que APB ne va pas m'attendre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alinour
Modératrice


Messages : 3933
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 22
Localisation : 79

MessageSujet: Re: Je suis paumée au moment de décider de mon avenir   Jeu 3 Mar - 15:48

Et si tu énumérais sur une feuille les + et les - ?
C'est à dire :
- est-ce que tu aimerais travailler sur terre ? Sur mer ? Dans les airs ?
- Travailler à l'extérieur ? A l'intérieur ?
- Seule ? Accompagnée d'une équipe ?
- Ayant du social ? De la paperasse ?
- Donner des conseils ? Régler des problèmes ?
- Être sur un ordi ? Apprendre des choses aux autres ?
Enfin tu vois un petit peu le topo Smile
ça pourrait, je l'espère t'éclairer un peu dans ton choix Smile

_________________
Membre depuis le 21 novembre 2012


https://youtu.be/iy4mXZN1Zzk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coming to the tree
Recrue timide


Messages : 456
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Je suis paumée au moment de décider de mon avenir   Ven 4 Mar - 14:31

Excellente idée, je vais faire ça. Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leadu44
Recrue timide


Messages : 250
Date d'inscription : 06/08/2015
Age : 16
Localisation : Partout à la fois!

MessageSujet: Re: Je suis paumée au moment de décider de mon avenir   Mer 6 Avr - 17:47

Je trouve que les deux sont de très beaux métiers!

Pour moi être prof ce n'est pas retourner à l'école, c'est devenir une partie de l'école ! Si tu préfères le dire comme ça Laughing Tu vas apprendre des choses aux enfants et ça je trouve ça merveilleux, les bons profs ça ne se trouve pas partout et ça peut changer les vies des enfants, même si on ne le pense pas: tu peux les aider à s'échapper de leurs mauvais contextes sociaux, les guider vers un meilleur chemin quand ils plongent ..

Si tu veux rentrer dans les escadrons comme ça dans l'Armée on va dire, dit toi que ta vie de famille va en être sacrément bousculée: toujours en déplacement, journée très très chargée.. Ca va dépendre de toi si tu veux une vie de famille ou pas aussi, tu as le droit de ne pas vouloir d'enfant ahah!

Redis nous quand tu auras fait tes choix! Après sur APB tu peux mettre tes deux envies et on verra où tu seras acceptée Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athosc
Modératrice


Messages : 9603
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 17
Localisation : Norway

MessageSujet: Re: Je suis paumée au moment de décider de mon avenir   Mer 6 Avr - 22:01

Ohlala. Tu veux exactement faire ce que j'ai aussi envie de faire... Pilote d'avion de chasse... Un rêve ! M'enfin sinon tu trouveras bien je pense quelque chose qui finira par te plaire ! Tiens nous au courant

_________________
" Faire du ciel le plus bel endroit de la Terre "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Coming to the tree
Recrue timide


Messages : 456
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Je suis paumée au moment de décider de mon avenir   Mer 20 Avr - 14:35

News : Alors finalement, après des heures de torture d'esprit, j'ai décidé que :
- je veux travailler à l'international
- je veux travailler dans les étoiles
- je veux travailler dans les avions
- je veux faire une prépa pour intégrer une école d'ingé (comme ça au moins, j'aurai 2 ans de + pour réfléchir à si je veux être pilote ou astrophysicienne)

Sauf que, comme j'ai un énorme problème de confiance en moi, et bien j'ai fait quelque chose de vraiment débile. J'ai rentré des écoles de commerce international et des trucs de droit étranger. Disons que ce sont des choses que j'avais aussi envisagé de faire, mais ce n'était absolument pas réfléchi. Du coup, je suis comme on dirait, dans la merde. Vraiment. J'ai été vraiment stupide sur ce coup, et je le sais.
Maintenant, j'ai fait un concours pour une certaine orientation (en droit étranger) et j'ai trouvé ça intéressant, maintenant que je me suis "attaqué" à la chose disons, je me dis que c'est tant mieux que j'aie demandé de faire ça, mais encore faut-il que je l'aie réussi, ce concours.

Ce qui nous amène à mon nouveau problème : si je n'ai pas réussi le concours, je ne sais absolument pas ce que je ferai de ma vie. Des gens m'ont dit "t'inquiètes tu peux te réorienter, toute façon tout le monde perd une année ou deux après le lycée, c'est complètement normal", mais ça me fait quand même peur. Quelqu'un m'a aussi proposé de faire une "gap year" pour découvrir le monde, parce qu'il parait que les gens font souvent ça quand ils sont paumés, histoire de découvrir de nouveaux horizons et enfin comprendre ce qu'ils doivent faire de leur vie.
Ca reste une option, mais j'ai l'impression que faire ça me donnerait un statut de "lâche" ou je sais pas.. Je ne me vois pas ne pas travailler en fait. J'aurais vraiment dû demander des prépas, ça m'aurait fait gagner du temps..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liloup64
Lady


Messages : 2047
Date d'inscription : 13/04/2016
Age : 16
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Re: Je suis paumée au moment de décider de mon avenir   Mer 20 Avr - 15:28

Hey hey,
Moi je veux rentrer dans l'armée de terre en tant qu'officier, et je dois passer par des prépas pour ensuite faire St-Cyr. A la base, je voulais aller dans l'armée de l'air mais même en étant en terminale S, je n'ai pas le niveau pour poursuivre des études scientifiques. Je suis aussi intéressée par tout ce qui est commerce international, etc... donc je fais une prépa économique et ensuite j'ai soit St-Cyr, soit des écoles de commerce, ou encore la fac.
Te concernant, si tu n'as pas ce concours, une "gap year" ce n'est pas une mauvaise idée, et je te comprends totalement, moi aussi j'aurai pas envie d'avoir un statut de "feignasse" même si je sais que c'est pas vrai, c'est une sorte de blocage.
Est ce que tu pourrais me dire quels sont tous les vœux que tu as entré sur APB?
Tu n'as pas rentré de prépas? d'universités?
Belle journée,
Kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coming to the tree
Recrue timide


Messages : 456
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Je suis paumée au moment de décider de mon avenir   Mer 20 Avr - 18:16

Merci pour ta réponse ! Tes projets sont intéressants. Tu vois justement, c'est pour ça que je voulais aller en prépa finalement, j'aurais eu plus de choix on va dire..

Sur APB, j'ai pas mis énormément de choses :
- une école de commerce international
- deux facs de droit étranger (common law)
- deux facs d'échanges internationaux (c'est un truc qui permet directement d'étudier en chine ou aux usa)
- voeu groupé (vu qu'on était obligé) de facs de droit (ça ne m'intéresse pas mais bon, vu qu'on devait mettre au moins un voeu groupé..)
- civilisation, culture et langue anglaise à la sorbonne (c'est le chemin des profs d'anglais, ce que je ne veux pas faire non plus mais que j'ai mis par "sécurité")

Je tiens à souligner que ce qui m'intéresse dans mes voeux de droit, c'est seulement le droit étranger et non le droit français, parce que je ne veux pas travailler en france. Du coup c'est pour ça que mon voeu groupé ne sert absolument à rien (plusieurs facs m'ont contactée pour me dire que j'avais le bon profil mais je ne veux pas y aller), ce que je veux vraiment c'est être acceptée en droit international, à la limite en échanges internationaux, mais sinon, je ne me vois pas du tout faire des études de lettre "tout court". Voilà voilà
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liloup64
Lady


Messages : 2047
Date d'inscription : 13/04/2016
Age : 16
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Re: Je suis paumée au moment de décider de mon avenir   Mer 20 Avr - 19:02

D'accord, oui ça manque de prépas effectivement...
Si vraiment tu n'as rien qui te plaît mais que tu ne veux pas aller en fac de droit, réfléchis bien à la "gap year"... je trouve que ça peut être un bon compromis entre ce que tu aimes faire et les portes que cela peut t'ouvrir. Tu le dis toit même, tu n'as pas envie de travailler, mais les filières que tu demandes, tu n'y réussiras qu'en travaillant beaucoup.
Autre chose, tu peux toujours être pilote dans l'armée de terre et tu peux rentrer en tant qu'officier sur titre après 5 ans à la fac (master). Renseigne toi sur les filières qu'ils recherchent (je peux déjà te dire : langues, mathématiques, informatique) mais il y en a sûrement d'autres.
Rends toi dans le CIRFA le plus proche de chez toi et renseigne toi.
Tu ne t'es pas fermée toutes les portes, tu peux encore faire ce que tu veux mais pas forcément par un chemin simple et connu Smile Tu peux aussi envisager la "gap year" avec tes parents mais avant renseignes toi aussi.
Tiens nous au courant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coming to the tree
Recrue timide


Messages : 456
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Je suis paumée au moment de décider de mon avenir   Mer 20 Avr - 19:04

Si si justement, je veux travailler ! J'ai écrit que je ne me vois pas ne pas travailler, souvent quand j'écris ça on confond parce qu'on lit vite x)
Mais je crois que c'est surtout psychologique, j'ai l'impression de toujours vouloir viser "le prestige" si je puis dire.. Donc j'ai l'impression que si je ne me défonce pas au travail, bah.. ce sera pas correct quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liloup64
Lady


Messages : 2047
Date d'inscription : 13/04/2016
Age : 16
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Re: Je suis paumée au moment de décider de mon avenir   Mer 20 Avr - 19:11

Ah pardon Wink
C'est normal, ne t'inquiètes pas tu n'es pas la seule. Tes parents sont du genre à te mettre la pression?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coming to the tree
Recrue timide


Messages : 456
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Je suis paumée au moment de décider de mon avenir   Mer 20 Avr - 21:24

Pas de soucis ^^
Ouais, carrément. J'ai l'impression que rien n'est assez bien pour eux. Surtout qu'avec ma soeur en médecine juste au dessus de moi, si je fais pas un truc "à la hauteur", bah ce sera jamais bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liloup64
Lady


Messages : 2047
Date d'inscription : 13/04/2016
Age : 16
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Re: Je suis paumée au moment de décider de mon avenir   Mer 20 Avr - 22:08

Ah oui dans ce cas là, je comprends ton ressenti sur la "gap year"...
Tu en as discuté avec eux de ce problème d'orientation? Que t'ont-ils dit?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantine
Comtesse


Messages : 8484
Date d'inscription : 07/07/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: Je suis paumée au moment de décider de mon avenir   Jeu 21 Avr - 12:12

@Coming to the tree a écrit:
Pas de soucis ^^
Ouais, carrément. J'ai l'impression que rien n'est assez bien pour eux. Surtout qu'avec ma soeur en médecine juste au dessus de moi, si je fais pas un truc "à la hauteur", bah ce sera jamais bon.

SI je puis me permettre, te laisses pas bouffer par le regard de tes parents. Ma meilleure amie est dans une famille de médecin, elle a des capacités de fou, une scolarité à 18 de moyenne, une mémoire énorme, quelqu'un qui comprend vite etc... Elle s'est mis la pression pour faire médecine comme les parents et les frères et soeurs alors que ce n'est pas, au fond, ce qu'elle voulait faire (alors qu'elle disait le contraire, auto-persuation totale pour faire plaisirs au regard du paternel surtout !).

Résultat elle s'est "auto-détruite", a "perdu" plusieurs années le temps de comprendre ce qu'elle voulait vraiment faire elle, sans prendre en considération ce que sa famille voulait pour elle. Elle s'en est sorti mais ça été une vraie bataille, pas tout à fait fini d'ailleurs... Donc voilà, juste pour dire de faire attention à ça : c'est ton regard qui compte et c'est à toi de mettre la barrière à la hauteur que tu veux en prenant en compte tes propres limites et à l'inverse les difficultés que tu te sens capable de surmonter.

Sinon pour ma part je voulais aussi être pilote à une époque mais je suis loin de faire la taille minimum requise (ça a peut-être changé depuis et j'étais peut-être pas très bien informé), donc si t'en as envie et que tu peux hésites pas, quitte a passer par un chemin sinueux... Après un changement d'orientation est toujours possible mais je ne connais pas les voix à suivre pour ce que tu veux faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coming to the tree
Recrue timide


Messages : 456
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Je suis paumée au moment de décider de mon avenir   Jeu 21 Avr - 13:27

On en a discuté quelques fois, en gros j'essayais de leur faire comprendre qu'on avait pas forcément les mêmes attentes, mais après ils sont toujours déçus, ils font semblant de comprendre et puis je surprends des conversations du style "ce métier n'est pas assez bien pour ses capacités" etc.

Donc oui Fantine, j'espère ne pas avoir le même problème dans le futur. En fait j'essaye de me demander ce que j'aime vraiment et donc ce que je veux vraiment, mais je crois que j'ai tellement eu l'habitude de faire en fonction de mon entourage que j'arrive même pas à savoir ce que MOI je veux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liloup64
Lady


Messages : 2047
Date d'inscription : 13/04/2016
Age : 16
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Re: Je suis paumée au moment de décider de mon avenir   Jeu 21 Avr - 14:09

Oui, à force d'écouter les autres, c'est difficile de s'écouter soi-même. C'est déjà un pas en avant que tu fais en comprenant cela, maintenant c'est une question de temps, même s'il n'en reste plus beaucoup... il faut que tu arrives à ressentir ce que tu aimerais faire. Tu peux toujours changer si ça ne te plaît pas donc ne te restreint pas à ce que tu veux faire, mais élargis toi des portes. Il faut que tu te renseignes pour l'armée (CIRFA, lycées militaires, salons, ...) et essayes de te projeter. Il faut que tu comprennes que tu pourras toujours rebondir et tu trouveras forcément quelque chose que tu aimes faire même si ça prends plus de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louisiana
Nouvelle


Messages : 15
Date d'inscription : 20/11/2015
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Je suis paumée au moment de décider de mon avenir   Jeu 21 Avr - 20:58

Ne te prends pas trop la tête avec tout ça.

D'abord, c'est normal d'avoir peur de perdre un an après le lycée mais sincèrement, sans compter ceux qui ont déjà redoublé une classe avant la fin du lycée, dans les études supérieures c'est limite rare de croiser quelqu'un qui a l’âge "normal" pour son niveau d'étude. Ça fait un peu flipper, surtout si tu as eu l'habitude de bien réussir ta scolarité jusqu'ici mais vraiment c'est tout à fait banal et ça ne fera pas du tout de toi quelqu'un de naze. En plus, à moins que tu te tournes les pouces pendant un an, ça ne sera jamais une année de perdue. Peu importe si tu poursuis des études qui finalement ne t'intéressent pas, si tu voyages quelques mois ou encore si tu te trouve un job, tu apprendras des choses sur toi même, sur la vie ou sur un domaine précis. Et donc tu n'auras pas gaspillé ton temps. Certes tu auras pris un chemin plus long pour arriver là où tu le souhaites, mais ce n'est pas parce que le chemin est plus long qu'il est nécessairement moins bon.

Pour tes parents, moi je trouve ça dommage qu'ils ne te soutiennent pas. Après ça se comprend aussi. Tu es leur fille alors forcément ils veulent le meilleur pour toi. Ils ont peur que tu échoues et du coup ils préfèrent te voir faire le choix de la sécurité. Je ne pense pas qu'il seront moins fiers de toi si tu ne choisis pas la voie qu'ils imaginent, c'est surtout qu'ils doivent être encore plus angoissés que toi parce qu'ils ne veulent pas te voir échouer. Dans tous les cas, il va falloir que tu apprennes à te détacher de leur opinion. C'est très important d'écouter l'avis de tes parents et de le prendre en compte, mais garde en tête que la décision finale t'appartient à toi seule. Ne commence pas à douter de toi à cause des autres. Tu dois écouter ce qu'on te conseille mais aussi être capable de faire la part des choses, de garder le bon et de jeter le mauvais. Au final, même si tu fais un choix que tes parents désapprouvent, ce n'est pas pour ça qu'ils vont moins t'aimer. Ils doivent juste être inquiets mais fais abstraction de ça parce que franchement, on est déjà bien assez inquiet quand on doit décider de notre avenir pour en plus ajouter à ça l'anxiété des autres.

Et pour ton choix d'orientation, commence par ne pas paniquer et n'aie pas de regrets. T'as merdé sur APB mais tu ne peux pas revenir en arrière alors ça ne sert à rien de le ressasser. Par contre ça ne veut pas dire que tu ne peux rien y faire. Attends les résultats de ton concours, et si tu l'as fonce ! Ce n'était peut-être pas ton premier choix mais après tout tu ne sais pas du tout si l'astrophysique et tout ça ça va te plaire. Tu ne perds rien à tenter autre chose, surtout si c'est quelque chose qui t'intéresse quand même un minimum. Après une année tu verras bien si tu as envie de continuer ou non. Si ça ne marche pas tant pis, tu auras essayé et comme dit plus tôt ça ne sera pas un an de perdu. Et puis à ce moment là tu pourras te réorienter vers les étoiles et tout ça.

Après tu devrais revoir tes exigences à la baisse aussi. Je suis un peu comme toi, je veux toujours le meilleur. Par exemple en terminale pendant un moment j'ai voulu m'orienter dans le commerce et pour moi c'était HEC ou rien. J'aurai vraiment été capable de redoubler une année si après une prépa j'avais eu l'EDHEC et pas HEC (et pourtant l'EDHEC est une très bonne école). Donc je comprends mais il faut que tu te détaches de ce genre de réflexion aussi. Je ne connais rien aux études pour devenir pilote mais j'imagine que la prépa n'est pas la seule porte d'entrée. N'ai pas peur de suivre une autre voie parce qu'elle te paraît moins prestigieuse. Franchement dans quelques années si tu deviens pilote, tout le monde s'en fichera de savoir que tu as fait une prépa et une école d'ingé. C'est vraiment pas important. S'il existe un truc qui te permet d'arriver au même résultat, même si ce n'est pas le chemin que tu avais envisagé, n'hésite pas une seconde !

Et enfin, tu peux penser sérieusement au "gap year". Tu dis ne pas vouloir travailler en France donc si tu te vois vivre à l'étranger plus tard, tu sais bien que c'est primordial de maîtriser l'anglais (ou une autre langue). D'autant plus que tu t'intéresses au droit étranger. Pour le coup ce serait même plus intelligent de te prendre une année pour voyager avant de plonger dans les études. Parce que ce n'est pas avec des cours d'anglais scolaire que tu vas devenir bilingue, le mieux à faire c'est vraiment de s'immerger dans un pays étranger. Et "gap year" ne rime pas avec "ne rien faire de l'année". Tu peux très bien trouver un petit boulot à l'étranger (je conçois c'est pas facile mais possible), partir en tant que au pair, faire ton service civique dans un autre pays, partir avec un organisme linguistique (là le problème c'est le prix) etc. Enfin bref, ce n'est pas parce que tu voyages que tu vas faire la fête tous les jours et t'abrutir, au contraire.

Voilà voilà ! Mes derniers conseils : pense à toi et ne sois pas top exigeante envers toi-même.
Tout le monde passe par le dilemme de l'orientation à un moment ou un autre mais finalement on s'en sort, et y'a pas de raison que ça se passe mal pour toi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coming to the tree
Recrue timide


Messages : 456
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Je suis paumée au moment de décider de mon avenir   Ven 22 Avr - 14:31

@Louisiana, merci pour ton avis (encore très complet) qui m'aide toujours.
Je trouve aussi dommage que mes parents ne me soutiennent pas, parce que j'ai l'impression qu'ils soutiennent mes frères et ma sœur dans leurs projets, mais pas dans les miens. En fait j'ai l'impression d'être "outsider" dans la famille, mais bon c'est pas le sujet.
Si j'ai mon concours je pense fortement que je vais y aller parce qu'effectivement c'était mon premier choix sur APB. Après je vais bientôt en passer un autre, un peu plus compliqué que le 1er (parce que pour le 1er il faut être dans les 250 premiers sur 2000 personnes, et pour le 2ème il faut être dans les 80 premiers sur 2000) donc de toute manière si j'en ai un des deux (ce que j'espère vraiment parce que sinon je vais faire 3000 crises d'angoisse) j'irai forcément, je pense.

Du coup je pense que la gap year se présente dans le cas où je n'ai aucun de mes concours. D'ailleurs je crois que secrètement, j'ai une mini envie que ça se passe mal rien que pour pouvoir trouver un argument face à mes parents du genre "vous êtes obligés de me laisser partir sinon je ferai rien pendant un an". Parce qu'ils ne sont pas favorables à ça (forcément puisqu'ils veulent me voir faire un truc de ouf et pour eux, la gap year = ne rien faire pendant un an, alors que comme tu l'as dit c'est pas du tout ça). En fait un jour j'en ai parlé vite fait à ma mère, et elle m'a dit qu'elle ne m'autoriserait jamais à aller dans un pays autre que la France à part si c'est l'Angleterre (parce qu'elle a des amis là-bas et que donc, je serai "plus en sécurité car pas toute seule"). J'ai l'impression qu'elle veut me surveiller à distance, parce que je sais très bien que pour elle, si je m'en vais je ne serai plus sous sa surveillance et donc je vais forcément faire des conneries, ou je sais pas. Alors que ce n'est absolument pas mon genre, donc je comprends pas. Surtout que ma sœur s'en va étudier à l'autre bout de l'Europe. Donc j'ai demandé pourquoi elle on la laissait sans rien dire, et moi non. Et elle a dit que c'est parce que ma sœur fait des études de médecine et que c'est nécessaire. Peut-être qu'elle pense que je suis pas assez mature. Ah bah oui, une fois elle m'avait dit que ma sœur était plus mature que moi. Personnellement, je pense sincèrement que c'est le cas (elle a 3 ans de + que moi) mais que j'ai aussi le niveau de maturité nécessaire pour me débrouiller toute seule (d'ailleurs avec tout ce que cette famille a vécu ça m'étonne -que dis-je, ça me CHOQUE- qu'on croit encore que je ne suis pas mature). Mais bref, je m'égare. Tout ça pour dire qu'elle n'est pas favorable.

C'est pour ça que ça me stresse en fait, genre si j'ai pas mes concours il me reste que la fac de lettres, ce que je n'ai pas du tout envie de faire, ou la gap year. Et je sais déjà ce que mes parents vont dire, mais je sais aussi que je ne m'épanouirai pas là-dedans et franchement, si je ne peux pas faire ce que je veux et qu'en plus je ne peux pas partir découvrir le monde (ça sonne très capricieux mais c'est pas le cas hein), je vais être encore plus paumée que maintenant.
Et voilà que je me remets à stresser pour rien, ohlala !

Désolée, je stresse tout le temps -'
Merci encore pour tous tes conseils, ils m'aident beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liloup64
Lady


Messages : 2047
Date d'inscription : 13/04/2016
Age : 16
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Re: Je suis paumée au moment de décider de mon avenir   Ven 22 Avr - 14:45

Ta situation se complique et ce à cause du regard qu'ont tes parents sur toi, ta vie et tes envies (trop beau les rimes). Je te souhaite de tout cœur de réussir tes concours, car au moins tu pourras faire quelque chose qui te pait et tu sauras où aller. Si tu ne les a pas, la fac de lettres peut à double tranchant te plaire ou alors te dégouter. Si secrètement, tu avoues que "la gap year" te séduit, tu vas devoir être convaincante avec tes parents... mais j'ai l'impression que le problème est plus profond. Tu dis qu'il ne te font pas confiance, que tu n'aies pas mature, etc... Il a du se passer des choses pour qu'il parle de toi comme ça (c'est pareil chez moi), et tu vas devoir leur montrer que tu fais ton maximum, que tu as envies de t'épanouir dans quelque chose qui te plaît et que si ça doit passer par une année à l'étranger, il faut que tu aies un projet concret à leur proposer, donc renseignes toi.
Ta situation n'est pas simple et j'ai l'impression que le problème est plus familial qu'autre chose... Tu m'as l'air de quelqu'un prends ça au sérieux, et tu n'as pas à t'excuser de stresser, c'est tout à fait normal. Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je suis paumée au moment de décider de mon avenir   Aujourd'hui à 21:15

Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis paumée au moment de décider de mon avenir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
So-Pretty 2.0 :: So Work :: Orientation-
Sauter vers: