Le but de ce forum 100 % filles est d'être un espace d'échanges entre filles de tout âge.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Le mec populaire" et.. moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Le mec populaire" et.. moi   Jeu 4 Fév - 19:47

J'ai lu rapidement ton histoire (4 pages c'est long ^^) et tu me fais tellement penser à moi quand j'avais 15 ans ! Je te comprend que trop bien (longue histoire mais en quelques mots mon ex m'a trompé 3 fois en 1 mois et demi et est parti du jour au lendemain sans me dire qu'on avait rompu bref). Ces mec il faut les ignorer plus tu fais attention à eux plus ils pensent qu'ils ont de l'importance pour toi et plus ils en jouent et c'est mauvais pour toi ! S'il t'écrit ne répond surtout pas et même face à face fais ta vie est montre que tu es très heureuse sans lui. Ce genre de mec me répugne !


Dernière édition par Bubbly le Sam 6 Fév - 17:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Just_Smile
Admin


Messages : 1831
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: "Le mec populaire" et.. moi   Jeu 4 Fév - 20:58

@Alinour a écrit:
@Just_Smile a écrit:
Moi je trouve cela très bien que son frère lui dise la vérité. Ce garçon qui t'a fait du mal, il mérite aussi de "souffrir" un peu. Moi je trouve cela révoltant qu'il s'en sorte bien alors que toi tu as fini en mille morceaux. Alors pour répondre à ta question, oui je pense que tu es trop gentille. Mais c'est une qualité d'être gentille, je dirais même que c'est admirable  Wink moi je me connais à ta place je lui aurait dit cash que je savais ce qu'il avait fait même si son petit frère ne voulait pas que tu lui dise..

Je trouve que je suis souvent d'accord avec Just_Smile Laughing
On est sans pitié avec les garçons haha

_________________
Amoureuse de l'amour.



Du grand Amour.
Celui qui se vit un peu plus chaque jour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coming to the tree
Recrue timide


Messages : 456
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: "Le mec populaire" et.. moi   Sam 6 Fév - 16:54

Ok, c'est compris, maintenant plus de pitié. Faut vraiment que j'arrête de voir toujours le bon partout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LisaaR♥
Jeune pousse


Messages : 693
Date d'inscription : 29/10/2015

MessageSujet: Re: "Le mec populaire" et.. moi   Dim 7 Fév - 15:09

Voilà oublie le il , sa c'est le genre de mec qui se tape toutes les meufs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alinour
Modératrice


Messages : 3933
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 22
Localisation : 79

MessageSujet: Re: "Le mec populaire" et.. moi   Dim 7 Fév - 21:41

@Just_Smile a écrit:
@Alinour a écrit:
@Just_Smile a écrit:
Moi je trouve cela très bien que son frère lui dise la vérité. Ce garçon qui t'a fait du mal, il mérite aussi de "souffrir" un peu. Moi je trouve cela révoltant qu'il s'en sorte bien alors que toi tu as fini en mille morceaux. Alors pour répondre à ta question, oui je pense que tu es trop gentille. Mais c'est une qualité d'être gentille, je dirais même que c'est admirable  Wink moi je me connais à ta place je lui aurait dit cash que je savais ce qu'il avait fait même si son petit frère ne voulait pas que tu lui dise..

Je trouve que je suis souvent d'accord avec Just_Smile Laughing
On est sans pitié avec les garçons haha

Surtout ceux là !

_________________
Membre depuis le 21 novembre 2012


https://youtu.be/iy4mXZN1Zzk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coming to the tree
Recrue timide


Messages : 456
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: "Le mec populaire" et.. moi   Mar 9 Fév - 19:20

NEWS : Ok alors ça ne va absolument pas du tout, j'ai besoin de vous. Je vous explique.

Récemment, j'ai trouvé que j'étais beaucoup trop gentille et que je ne devrais pas, parce qu'après tout ce cxnnard m'a fait du mal alors que moi j'étais gentille dans l'histoire. Donc je me suis dit qu'en fait c'était pas plus mal que son frère lui dise tout. Donc j'ai demandé à son frère s'il l'avait fait ou pas, et puis il m'a dit que finalement il ne comptait jamais le faire, que c'était trop risqué. Et là, je me suis dit que j'aurais jamais ma revanche. Donc j'étais en colère.

Donc j'en ai parlé à une amie, qui m'a en quelque sorte ouvert les yeux. Elle a dit que frère ou pas, il fallait que moi, je dise à T absolument tout ce que j'ai sur le cœur. Que si c'était un vrai cxnnard, il s'en ficherait, et que si non, il s'excuserait peut-être et ça m'aiderait à avancer et l'oublier.
Elle a aussi dit qu'il fallait que T retombe dans mes filets pour que moi, je puisse lui briser le cœur en guise de revanche. Mais ça c'est impossible.
Et elle a dit qu'elle pensait que je suis amoureuse. Et là, j'ai douté.

Et si j'étais vraiment amoureuse ? C'est quoi pour vous, être amoureuse ?
Est-ce que c'est normal que je me sente super mal là à ce moment précis ? Que je pense à lui h24 ? Que je me demande si lui pense à moi ?
Si ça se trouve je suis vraiment amoureuse de lui et c'est pour ça que ça fait autant mal ?

Mais le truc, c'est que dans tous les cas de figure, je finis par souffrir. En l'ignorant, je me fais du mal au fond parce que notre complicité nous manque, même si la rancune est très forte aussi. Et en répondant quand il me parle (c'est arrivé aujourd'hui au lycée, alors que j'étais censée continuer de l'ignorer...), je me fais encore plus de mal parce que je me dis "pxtain il est là en face de moi et je peux rien lui dire".
Et puis les filles, il me manque. Beaucoup. Quand j'y pense, c'est horrible, mais malgré ce qu'il a fait, j'arrête pas de repenser à tous nos moments, à tout ce qu'il m'a dit et à comment je me sentais avec lui.

D'ailleurs, l'amie en question m'a dit qu'il fallait que j'arrête de penser aux mots du passé car ils ne voulaient rien dire, que c'était une façon de me manipuler, et que finalement T n'est pas méchant dans l'histoire parce qu'il m'a certes trompée mais qu'il m'a quittée une semaine après, donc pour elle c'était le bon geste. Peut-être, mais j'aurais préféré qu'il me le dise quand même.

Enfin bref, j'arrête pas d'analyser tous ses faits et gestes, ça m'énerve tellement. Je suis beaucoup trop attachée à lui. Il me manque. Et c'est triste parce que de mon côté j'ai super mal au cœur tandis que lui, je sais qu'il en a rien à foutre. Et j'ai pas envie de lui parler comme si on étais amis et qu'il se dise "bon bah c'est cool on a pu rester amis" alors que pour moi, ça aurait été possible si et seulement si il n'avait pas fait ce qu'il a fait. Je crois pas qu'on puisse rester ami avec quelqu'un qui a couché avec une autre fille dans notre dos.  

Bref. Il habite mes pensées, j'en ai plus que marre. J'arrive pas à l'oublier. Le seul moyen je pense, c'est qu'il me dise ouvertement qu'il m'a trahie, et qu'il s'en excuse. Ou alors qu'il dise "je m'en fou c'est du passé" et que là j'ai enfin une raison de me dire que c'est qu'un gros enfoiré. Et puis c'est tellement frustrant de le voir super gentil avec moi au lycée etc, alors que bah.. je sais pas, c'est frustrant. Il a pas le droit de faire comme s'il était gentil.

Mais ça m'aide tellement pas de le voir tous les jours, de voir comme il est beau et intelligent et d'entendre sa jolie voix quand il parle, et de le regarder dans les yeux, de le voir mordre ses lèvres et de me souvenir de la façon dont il mordait les miennes, de le voir avec d'autres filles, le voir assis tout seul dans son repère "anti-gens" sans moi, alors que je le rejoignais tout le temps avant, et puis le voir lire son livre le rend tellement sexy, enfin.. je crois que vous avez compris qu'il me rend dingue.

Je viens d'avoir ma semaine de bac blanc, et c'était tellement plus facile, je l'ai pas vu de la semaine parce que je passais mon bac blanc ailleurs (longue histoire) et je me suis sentie tellement bien, pour moi j'étais passée en mode "c'est un gros con, je m'en fous complètement de sa vie". Mais là je suis repassée en mode "je le déteste, mais il est tellement parfait".

Ca me rend tellement triste, mais à un point insupportable. C'est ça l'amour, vous croyez ?
J'espère pas, parce que si je suis amoureuse, je suis dans la mxrde..

PS : Peut-être que finalement, ce n'est pas lui qui me manque mais la façon dont il me faisait me sentir ? Parce qu'il y a une grosse nuance entre les deux. Et aussi parce que (vous-même le savez depuis longtemps) je ne me sens absolument pas bien en milieu scolaire, et depuis que j'étais avec T, c'était devenu largement plus supportable, puisqu'au lieu d'être seule dans un coin paumé du lycée en train de pleurer, j'étais avec lui. Je me sentais toujours seule, mais beaucoup moins. Au lieu de traîner avec les profs parce que la présence des autres élèves m'insupporte, j'étais avec lui. Au lieu de pleurer dans mon lit le soir, j'étais avec lui. Je ne pleurais plus sur mon oreiller, mais dans ses bras. Et il me disait que tout irait bien, parce qu'il était là. Il me disait que je n'avais aucune raison d'avoir peur du lycée et des autres gens, parce que j'étais exceptionnelle. Maintenant que je ne suis plus exceptionnelle à ses yeux, j'ai peut-être une raison d'avoir peur de nouveau. Parce qu'avec lui, j'avais presque plus peur. Et c'est triste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Le mec populaire" et.. moi   Mar 9 Fév - 20:10

Déjà n'écoute pas ta copine qui te dis de lui briser le cœur à ton tour car c'est à toi que tu fera du mal ! Donc conseil stupide tu oubli. Ce que je peux te dire c'est que lui n'est pas amoureux sinon il n'aurait pas été voir ailleurs et même il ne te respecte pas ! Je ne sais pas si tu es amoureuse. Pour moi l'amour c'est indescriptible, un manque perpétuel de l'autre, une joie d'être avec et de passer du temps avec, on doit être heureuse dès qu'on pense à l'autre. On a envie de lui faire plaisir. Mais on voit aussi les défauts ! Par exemple j'aime énormément mon copain mais je sais très bien qu'il a des défauts et je les connais.

Je distingue les amourettes et l'Amour. Pour l'amourette on est pas amoureux mais on a de l'affection pour l'autre, une attirance physique. Même en ayant une attirance ça fait mal, occupe toi, trouve toi une passion, sors avec des copines.

Quand mon ex m'a trompé je n'ai pas réagi et quand il est parti j'étais anéantie, j'ai perdu confiance en moi et en les hommes. Mais c'est passé et maintenant j'ai un copain avec qui je suis heureuse.
L'amour ne rend pas triste ! Un jour un ami m'a dit : "Si un homme te fais pleurer c'est qu'il n'est pas pour toi".
Revenir en haut Aller en bas
Alinour
Modératrice


Messages : 3933
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 22
Localisation : 79

MessageSujet: Re: "Le mec populaire" et.. moi   Mer 10 Fév - 20:40

Bubbly a écrit:
Déjà n'écoute pas ta copine qui te dis de lui briser le cœur à ton tour car c'est à toi que tu fera du mal ! Donc conseil stupide tu oubli. Ce que je peux te dire c'est que lui n'est pas amoureux sinon il n'aurait pas été voir ailleurs et même il ne te respecte pas ! Je ne sais pas si tu es amoureuse. Pour moi l'amour c'est indescriptible, un manque perpétuel de l'autre, une joie d'être avec et de passer du temps avec, on doit être heureuse dès qu'on pense à l'autre. On a envie de lui faire plaisir. Mais on voit aussi les défauts ! Par exemple j'aime énormément mon copain mais je sais très bien qu'il a des défauts et je les connais.

Je distingue les amourettes et l'Amour. Pour l'amourette on est pas amoureux mais on a de l'affection pour l'autre, une attirance physique. Même en ayant une attirance ça fait mal, occupe toi, trouve toi une passion, sors avec des copines.

Quand mon ex m'a trompé je n'ai pas réagi et quand il est parti j'étais anéantie, j'ai perdu confiance en moi et en les hommes. Mais c'est passé et maintenant j'ai un copain avec qui je suis heureuse.
L'amour ne rend pas triste ! Un jour un ami m'a dit : "Si un homme te fais pleurer c'est qu'il n'est pas pour toi".

Je suis d'accord. Je pense pas que cela soit une bonne idée de vouloir avoir du nouveau avec lui. Et je pense aussi que c'est les moments avec lui qui te manque le plus. Et que tu dois avoir une attirance pour lui, mais delà à parler d'amour... Je ne pense pas.
En tout cas lui, ce qu'il t'as fait, c'est inacceptable. Il ne pouvait pas t'aimer s'il a pu te faire ça...
Le conseil de ton amie, oublie le !

_________________
Membre depuis le 21 novembre 2012


https://youtu.be/iy4mXZN1Zzk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noranbou
Petite dame


Messages : 981
Date d'inscription : 27/09/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: "Le mec populaire" et.. moi   Mer 10 Fév - 20:55

Les filles ont tout dit... Tu es envahie par un puissant sentiment de nostalgie, associé à ta douleur et à ta colère envers lui. Normal que tu penses constamment à lui !

Je ne peux que t'envoyer plein d'ondes positives I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athosc
Modératrice


Messages : 9604
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 17
Localisation : Norway

MessageSujet: Re: "Le mec populaire" et.. moi   Jeu 11 Fév - 12:18

@Alinour a écrit:
Bubbly a écrit:
Déjà n'écoute pas ta copine qui te dis de lui briser le cœur à ton tour car c'est à toi que tu fera du mal ! Donc conseil stupide tu oubli. Ce que je peux te dire c'est que lui n'est pas amoureux sinon il n'aurait pas été voir ailleurs et même il ne te respecte pas ! Je ne sais pas si tu es amoureuse. Pour moi l'amour c'est indescriptible, un manque perpétuel de l'autre, une joie d'être avec et de passer du temps avec, on doit être heureuse dès qu'on pense à l'autre. On a envie de lui faire plaisir. Mais on voit aussi les défauts ! Par exemple j'aime énormément mon copain mais je sais très bien qu'il a des défauts et je les connais.

Je distingue les amourettes et l'Amour. Pour l'amourette on est pas amoureux mais on a de l'affection pour l'autre, une attirance physique. Même en ayant une attirance ça fait mal, occupe toi, trouve toi une passion, sors avec des copines.

Quand mon ex m'a trompé je n'ai pas réagi et quand il est parti j'étais anéantie, j'ai perdu confiance en moi et en les hommes. Mais c'est passé et maintenant j'ai un copain avec qui je suis heureuse.
L'amour ne rend pas triste ! Un jour un ami m'a dit : "Si un homme te fais pleurer c'est qu'il n'est pas pour toi".

Je suis d'accord. Je pense pas que cela soit une bonne idée de vouloir avoir du nouveau avec lui. Et je pense aussi que c'est les moments avec lui qui te manque le plus. Et que tu dois avoir une attirance pour lui, mais delà à parler d'amour... Je ne pense pas.
En tout cas lui, ce qu'il t'as fait, c'est inacceptable. Il ne pouvait pas t'aimer s'il a pu te faire ça...
Le conseil de ton amie, oublie le !

Je suis entièrement d'accord

_________________
" Faire du ciel le plus bel endroit de la Terre "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coming to the tree
Recrue timide


Messages : 456
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: "Le mec populaire" et.. moi   Jeu 11 Fév - 18:55

Merci pour vos conseils les filles, vous me rassurez. Par contre là, on a un GROS PROBLEME. Il m'a envoyé un message, hier soir. Le voici :
"Tu sais, je veux pas sortir avec toi parce que je sais pas, mais je me cherche et tu te cherches alors c'est compliqué. Parce que j'aime sortir et me saouler encore et encore, et j'aime les femmes ! Je pense beaucoup à toi, je sais pas pourquoi, peut-être parce que tu me ressembles et que t'es le genre de fille idéale (pas parce que tu me ressembles). Je dis pas ça pour être tragique mais peut-être qu'avec moi tu prendrais moins soin de toi. Et puis je suis un vieux moi, toi t'es toute jeune, donc ça la fout mal."

Bien entendu, je n'ai pas répondu. Mais j'ai lu le message, donc il a vu que c'était marqué "lu" alors il a dit : "Et merde, j'ai encore dit quelque chose qu'il ne fallait pas. De toute façon il faut qu'on parle, j'aime pas quand ça devient trop sérieux. Bonne nuit et à demain ma belle. Dors bien."

Le lendemain, j'ai demandé conseil à une amie qui m'a dit "répond-lui ce que t'aurais répondu normalement, instinctivement."
Donc j'ai répondu : "Ok on va se calmer tout de suite, t'as juste 10 mois de plus que moi, donc fais pas trop le malin."

Et au lycée, il est venu me parler dès que je suis arrivée. Il m'a fait lire un truc qu'il avait écrit. J'ai trouvé ça très joli mais j'ai dit que ça ne me plaisait pas tellement (j'avais pas du tout envie de le complimenter). Et ensuite il m'a dit "Bon on devait parler". J'ai dit "Ah bon ?" Il a dit "Bah ouais.. Donc..?" J'ai dit "Bah j'en sais rien écoute." Donc on s'est regardé dans les yeux pendant genre 3 minutes donc histoire de briser le blanc j'ai dit quelque chose qui sortait tout droit de mon cœur "Mes ovaires sont sur le point d'exploser". Il a ri, et puis on s'est reregardé sans rien dire donc ça m'a saoulée alors je me suis cachée sous ma capuche, donc il a dit qu'il allait me laisser et il a enfin fini par partir, en me lançant un "Demain, je veux que tu me montres l'histoire que t'avais écrite l'autre fois, histoire qu'on soit quittes." Comme si de rien n'était (je compte pas lui montrer mon histoire, d'ailleurs)

Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Le mec populaire" et.. moi   Jeu 11 Fév - 19:26

Il est bizarre. A ta place je lui dirais clairement qu'il couché avec une autre alors vous étiez ensemble. Il t'as trompé et que toutes les belles paroles qu'il sort ne valent rien parce que les actes parlent plus que les mots et que visiblement s'il a pu te tromper aussi facilement c'est qu'il n'avait aucun sentiments envers toi. Son acte parle de lui même. Et s'il avait eu une once de respect pour toi il ne se serait jamais comporter comme ça ! Qu'il ne se respecte pas est une chose mais qu'il ne respecte pas une femme en est une autre. On a pas le droit de jouer avec les sentiments d'autrui et s'il le comprend pas alors dit lui clairement que tu ne veux plus te parler, que tu veux qu'il te laisse tranquille et que ça en sert à rien de te harceler tu ne reviendra pas et tu ne veux pas d'un mec aussi puéril et irrespectueux. Et tu peux l'insulter de tous les noms c'est autorisé ^^ Même une bonne claque lui ferait pas de mal perso ça ferait longtemps que je lui en aurai mis. Ah si je l'avais en face de moi ce ******** !
Revenir en haut Aller en bas
Coming to the tree
Recrue timide


Messages : 456
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: "Le mec populaire" et.. moi   Jeu 11 Fév - 19:53

Haha, crois-moi j'aimerais bien tout lui dire et le frapper de toutes mes forces. Mais vu que son frère ne le veut plus, je suis obligée de ne rien dire.. Mais maintenant qu'il m'a clairement dit "j'aime les femmes", sous-entendu "j'aime faire des choses avec des femmes", je peux utiliser ça pour lui poser la question pour de vrai, lui demander "Est-ce que tu as couché avec une autre fille pendant qu'on était ensemble ?", et on verra bien. Mais le fait qu'il l'ait dit de lui-même rendra la chose moins suspecte, pour son frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Le mec populaire" et.. moi   Jeu 11 Fév - 19:59

Perso je m'encombrerais pas du frère (ok c'est méchant comme formulation mais c'est l'esprit) je lui dirais cash quitte a ce que ça déplaise au frère c'est quand même de tes sentiments dont on parle. Après je comprend aussi que tu n'es pas envie de ça. De toute façon tu devras lui dire ce que tu as sur le coeur sinon tu regretteras plus tard. A mon avis si tu lui pose la question il va nier pourquoi il te dirai la vérité ça n'a pas d'intérêt pour lui. Enfin je sais pas mais je te donne un avis extérieur ^^
Revenir en haut Aller en bas
Noranbou
Petite dame


Messages : 981
Date d'inscription : 27/09/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: "Le mec populaire" et.. moi   Jeu 11 Fév - 20:05

Je suis d'accord avec Bubbly.
Tu ne seras sans doute pas tranquille tant que tu ne l'auras pas confronté à ce qu'il a fait derrière ton dos. Je pense même que ça te permettra de passer à autre chose très vite ! Donc oui je serais cash également, et je pense que son frère pourra très bien comprendre : tu lui as parlé de ton état et de tes sentiments, ça serait bête qu'il t'en veuille pour ça... Après tout celui à blâmer dans cette histoire c'est bien le garçon qui t'a fait du mal ! Il ne faut pas s'y tromper !

Allez, lance-toi !


Dernière édition par Noranbou le Jeu 11 Fév - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie
Lady


Messages : 4401
Date d'inscription : 07/06/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: "Le mec populaire" et.. moi   Jeu 11 Fév - 21:26

Je suis d'accord avec mes VDD, surtout avec ce que Noranbou a dit : ça te permettra de passer à autre chose ! Et au moins il arrêtera de t'harceler et faire son gentil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alinour
Modératrice


Messages : 3933
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 22
Localisation : 79

MessageSujet: Re: "Le mec populaire" et.. moi   Ven 12 Fév - 15:38

Les filles ont tout dit Smile
Je pense que tu perds terriblement ton temps, il te mène par le bout du nez là...
Si tu veux passer vite à autre chose, je te conseille de tout lui balancer dans la figure. Car monsieur l'égoïste ne se gène pas de te balancer qu'il "aime les femmes", qu'il ne "veut pas sortir" avec toi. En fait en gros, il a joué avec toi. Il a une proie, ça y est, il en joue, il prends tout son temps. Il voulait juste passer du bon temps avec toi au final... Car ses belles paroles, ça va bien 2 min... Il te connaît bien, il sait que tu vas t'attendrir devant sa différence, le fait qu'il s'attarde sur des détails, tout ça...

Franchement ne le ménages pas ! Et essayes de bloquer son numéro. Et dis lui en face tout ce que tu as envie de lui dire. Tout ce que tu as sur le cœur. Sinon tu vas le regretter par la suite, ça serait dommage :/

Courage ♥

_________________
Membre depuis le 21 novembre 2012


https://youtu.be/iy4mXZN1Zzk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coming to the tree
Recrue timide


Messages : 456
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: "Le mec populaire" et.. moi   Ven 12 Fév - 21:05

Hello.. Je vous remercie les filles. Je lui ai tout dit, mais rien ne s'est passé comme prévu.
Ca s'est super mal passé, j'ai pas du tout envie d'en parler mais je me sens super mal donc j'avais envie de passer pour avoir votre soutien. Je crois que mon cœur est brisé à jamais sur tous les plans.
Je vous raconterai tout ça quand j'irai un peu mieux.
Merci d'être là en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noranbou
Petite dame


Messages : 981
Date d'inscription : 27/09/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: "Le mec populaire" et.. moi   Ven 12 Fév - 21:21

Je ne peux bien évidemment pas ressentir ta peine mais j'imagine qu'elle est immense, je sais ce que ça fait... Neutral Et c'est bien normal de "passer par là" !
Mais même si ça s'est "mal passé" comme tu dis, tu verras que par la suite (en laissant le temps faire son travail), tu pourras à nouveau être en paix avec toi-même et que tu t'en sentiras vraiment soulagée. C'est vraiment un grand pas, pour toi ! I love you

Surtout, n'hésite pas à exprimer ton chagrin, ta colère, à t'en libérer. J'ai un petit dicton dès qu'il m'arrive des bricoles, des choses franchement pas cools et super dégueulasses : "pleure un bon coup, ça ira mieux après !" En somme : ne retiens pas tes larmes, ta tristesse, exprime-la, raconte ce qui s'est passé à tes proches, à ton entourage et cherche leur soutien. Le fait de "libérer" et d'exprimer ses sentiments et émotions au lieu de les retenir et de les garder pour toi t'aidera à aller mieux au plus vite et à passer à autre chose ! Vraiment ! En plus, tu n'es pas seule Smile

On survit à ça. Tu ne le méritais clairement pas, et je te promets que ça ira mieux !! Tu ne pourras en sortir que grandie, plus mature et surtout le plus important : plus forte.

On a l'impression que ce genre de périodes dure une éternité, mais quand on se dit qu'on a encore toute la vie qui nous attend, que tu es encore toute jeune et que plein d'opportunités, de découvertes et de rencontres vont s'offrir à toi d'ici quelques mois... Il n'y a que du positif qui t'attend, quasiment Wink

Kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dibouu
Lady


Messages : 4068
Date d'inscription : 09/06/2015
Age : 17

MessageSujet: Re: "Le mec populaire" et.. moi   Ven 12 Fév - 21:56

C'est tout à fait normal que tu sois mal, et c'est possible que tu ai encore des sentiments pour lui, c'est normal. Tu as bien fais en lui disant tout, il fallait le faire de toutes manières. Ne t'inquiètes pas, ça te passera, tu te sentiras beaucoup mieux après tout ça.
Ça me fait mal au cœur de voir à quel point ça te bouffe.. Même si c'est dur, je pense franchement que tu devrais lâcher l'affaire avec lui, tu te fais beaucoup trop de mal alors qu'il ne te mérite pas, tu es trop bien pour lui.. Je te souhaite du courage en tout cas, tu y arriveras!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coming to the tree
Recrue timide


Messages : 456
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: "Le mec populaire" et.. moi   Sam 13 Fév - 0:35

Merci les filles ♥

Me revoilà.. J'ai essayé de pleurer mais j'y arrive pas, tout ce que je fais depuis une heure c'est être allongée dans mon lit à regarder le vide en sentant délicatement mon cœur se briser de nouveau.

En fait aujourd'hui au lycée, il arrêtait pas de me coller et de discuter avec moi, donc je me suis dit qu'il allait amener le sujet, mais non. Pourtant c'est bien lui qui tenait à ce qu'on parle. Du coup j'ai voulu me lancer, mais j'ai pas osé. Jusqu'à la sortie des cours, mais comme par hasard pile au moment où j'ouvre la bouche, un de ses potes arrive et il part avec lui sans me dire au revoir. Donc je suis partie seule, naturellement. Et je lui ai envoyé un sms : "Merci de m'avoir abandonnée pile quand j'allais enfin parler".

Et de là, la conversation est partie (je m'excuse mais c'est assez long) :
Petite parenthèse : vous remarquerez que j'ai joué de ce qu'il me disait, j'ai profité de son aveu pour faire comme si je ne savais rien, parce que j'ai été malsaine sur le coup et je voulais qu'il se sente coupable...

Lui : J'allais justement t'envoyer un message ! Je m'excuse, je pensais pas que tu étais déjà partie. C'est dur de dire bonjour à quelqu'un et au revoir à quelqu'un d'autre en même temps. T'es trop nulle !
Moi : Ouais bah je suis partie parce que j'aime pas parler pour rien dire, et il me semble qu'on parlait pour rien dire depuis tout à l'heure
- Comment ça ?
- Ca fait quelques jours que tu voulais qu'on parle, et quand je suis enfin prête à discuter tu fais comme si tu comprenais pas
- On parlait de Baudelaire, non ?
- Oui mais c'est toi qui voulais me parler, et maintenant que je suis prête tu t'en vas
- Désolé de pas avoir été à ta disposition. Je serai plus attentif la prochaine fois. Mais oui, parlons-en une bonne fois pour toutes
- Ok, j'ai plusieurs choses à te dire figure-toi. Mais j'y arrivais pas en face, tu me stresses
- Je n'aime pas ça. Ecris-moi alors si tu veux
- Ok. Bon déjà, j'ai une question. Tu m'as dit que tu aimais les femmes. Ca veut dire quoi ? Que tu aimes t'amuser, c'est ça ?
- J'aime le sentiment d'aimer et d'être aimé. Je ne pars pas d'une optique sérieuse. Mais s'amuser n'est pas le bon terme. C'est beaucoup trop vicieux. Peut-être que j'aime pas être sérieux
- D'accord
- Le prince charmant, tout ça, c'est sûr que ça existe, l'amour jeune et fou. Mais moi ça me va pas, c'est tout
- D'accord, et donc pourquoi tu m'as dit ça ?
- Les femmes comme toi, je n'y touche pas. Elles sont trop belles, trop sérieuses. Et c'est un compliment ma belle
- Ca ne répond pas à ma question
- Quelle question ?
- Pourquoi tu m'as dit tout ça ? Si c'était pour te justifier, ça servait à rien parce que tu l'avais déjà fait. Ca rend pas les choses plus faciles
- Qu'est-ce que j'ai dit ? Et me justifier de quoi ?
- De ne plus avoir voulu de moi
- Reformule
- J'aime pas quand tu fais semblant de ne rien comprendre. Donc regarde notre conversation de Mercredi. Mais bon, j'imagine que tu vas encore me dire que tout ce que tu dis dépend de ton état de sobriété
- J'étais sobre
- Tu peux pas me dire que tu penses à moi pile au moment où j'arrête de penser à toi, parce que ça fait mal ok ?
- Renvoie-moi précisément le moment où j'ai dit que je pensais à toi. Arrête d'inventer
- Pas de soucis, le voici : "Je pense beaucoup à toi je sais pas pourquoi, peut-être parce que tu me ressembles et que t'es le genre de fille idéale"
- Cette soirée-là, j'ai dit tout ce que j'avais à dire
- Tu vois que j'invente rien. Tu t'en souviens même pas, et tu dis que tu étais sobre...
- Oui j'étais sobre
- Alors répond-moi. T'as pas le droit de faire ça !
- Il faut vraiment qu'on arrête de se parler, tu me rends malade et je te rends malade
- Je te rends malade ?
- Un peu oui
- C'est pas mon but
- Mais c'est pas toi, c'est malgré toi. Donc tu n'as pas à t'excuser
- Mais c'est toi qui est venu me parler alors que j'étais tranquille. T'as pas le droit de revenir pour me dire ce genre de choses
- Je me rends malade aussi, malgré moi. Je voulais juste te dire que tu es superbe, c'est tout. Reste comme ça
- Ouais bah t'aurais pas dû. Tu me l'as déjà dit que j'étais superbe, et je t'ai pas cru d'ailleurs, et je te crois pas non plus aujourd'hui parce que tu m'as menti. Tu me dis que tu ne peux pas être sérieux, alors qu'au tout début tu me disais l'inverse. Tu disais que tu étais choqué d'apprendre ta réputation de "homme à femmes". Tu m'avais dit que tu préférais la qualité au nombre
- Je me fiche complètement de ce que les autres pensent ma belle. Et je pense toujours ce que j'ai dit
- Je sais que tu te fiches de ce qu'ils pensent. Je dis juste que tu m'as menti et que tu continues de me mentir. Tu te rends même pas compte de ce que tu dis. Tu te rends même pas compte que tu mets toujours tout dans des cases, même quand il n'y en a pas besoin. Je le vois très bien, parce que je fais exactement la même chose
- J'aime les cases. Il m'en manque une d'ailleurs
- Ok bon, si on en revient à hier, quand tu disais que tu voulais qu'on parle, tu voulais me dire quoi? Parce que ce qu'on fait là, ça sert à rien à part enfoncer le couteau dans la plaie. Je ne suis pas amoureuse, tu sais. Mais j'étais triste. Et puis je l'étais plus. Donc le fait que tu reviennes pour me dire que je te rends malade, c'est pas sympa
- Mais ça n'a rien de méchant, quand je dis que tu me rends malade c'est dans le sens où tu ne me comprends pas et c'est comme ça, je suis désolé de te faire du mal
- Tu penses que je te comprends pas alors que tu m'écoutes même pas. Toi non plus tu comprends pas. Je pensais justement que c'était le cas. Tu dis que les femmes comme moi sont belles et sérieuses mais c'est qu'une illusion, je pensais vraiment que pouvais voir derrière mon image. T'as aucune idée de ce que je fais ni de ce que je suis et crois-moi tes soirées alcoolisées à côté, c'est rien. Je n'aime pas qu'on me case, tu vois
- Je ne te case pas
- Tu sais quoi, si je m'énerve autant il y a une raison. C'est pour ça que j'ai pas pu te parler en face, je t'aurais sûrement frappé. C'est cette raison qui m'a rendue triste et en colère contre toi, et tu sais de quoi je parle n'est-ce pas (note : je comptais vraiment lui dire que je savais tout mais je m'attendais pas à ce qui va suivre)
- Bah oui je le sais, tu en parles à tout le monde (note : j'en ai parlé qu'à 2 amies, et puis merde j'ai le droit). Mais il y a quelque chose qui cloche. Si tu ne m'aimais pas, est-ce qu'on peut dire qu'on sortait ensemble ? Plus je parle et plus je me ridiculise, ça commence à m'énerver alors dis-moi un dernier truc une bonne fois pour toutes
- Ca m'énerve aussi hein. Et de quoi tu parles ? De quoi est-ce que j'ai parlé à tout le monde ? (note : du coup, j'ai changé de position en faisant comme si je ne savais rien..) Je vois pas du tou de quoi tu parles et j'ai parlé de nous qu'à 2 personnes et tu étais d'accord, donc je sais pas qui t'as parlé, mais moi je sais ce que je dis. Et ne pas aimer quelqu'un, ça ne veut pas dire qu'on ne peut pas sortir avec cette personne. Et en l’occurrence, on était en CDD je te rappelle, et ça ne voulait pas rien dire, pour moi (note : pourtant pour lui on était en couple, de base, il avait même insisité pou cette appellation donc j'ai pas compris ce retournement de veste)
- Et c'était quoi du coup ? Et où ? Tes soupçons (note : je n'ai pas compris ce message)
- De quels soupçons tu parles ?
- Laisse tomber
- Non. J'aurais aimé que tu me le dises
- Que je te dise quoi ?
- Que pour toi on n'était pas ensemble. Enfin pour moi non plus on l'était pas (note : mensonge) mais notre CDD durait toujours
- Ouais bah maintenant je suis au chômage
- Ok d'accord mais je m'en fiche de ça, ça répond toujours pas à ma question. Je comprends pas pourquoi tu me dis tout ça comme si c'était d'actualité, alors que ça fait un bail que tu étais censé t'être expliqué
- Mais comment j'aurais pu te tromper si on n'étais pas ensemble ? Tu comprends l’ambiguïté ? (note : j'ai donc profité de cet aveu)
- Quoi ? J'ai jamais dit que tu m'avais trompée, pourquoi tu dis ça ?
- Bah je te l'apprends
- Attend, est-ce qu'on parle de la même chose là ? (note : je fais toujours semblant, jusqu'à la fin de la conversation)
- Bon, on va remuer le couteau dans la plaie parce que ça commence à m'énerver
- J'ai peur de ce que tu vas dire. Je te parlais pas de ça moi (note : je pensais qu'il allait le dire explicitement mais non)
- Ah mais de quoi tu parles alors ? Sorry darling
- Depuis le début, moi je te parlais du fait que j'étais en colère parce que tu m'as menti. Et là, tu me dis que tu m'as trompée, ou je rêve ?
- Ta phrase ne veut rien dire (note : bien sûr que si ! enfoiré)
- Je reformule. Moi je te parlais de tout autre chose, et toi tu me parles d'un truc dont j'étais même pas au courant
- Mais tu me parlais de quoi toi ? Parle franchement
- Du fait que je suis en colère parce que tu m'as menti. Au début, tu me disais que tu étais pas du genre à aller à droite et à gauche. Et là, tu me dis clairement que tu ne peux pas être sérieux. Donc finalement on n'aurait jamais dû entrer en CDD puisque tu m'as menti ! Et d'ailleurs c'était pas nécessaire
- Ca marche. Mille excuses. Je suis dévoilé
- Maintenant à toi de parler franchement. Et puis j'ai pas besoin de tes excuses. Dis-moi la vérité. De quoi tu pensais que je parlais ? (note : je tente de lui faire cracher le morceau explicitement)
- De toi et moi, de notre relation des plus passagères
- C'est ce que je fais
- Ce qui m'énerve c'est que tu prêtes trop d'attention aux choses
- Ca c'est seulement ce que tu crois
- Moi aussi je prête trop d'attention aux choses. Mais d'ici 30 minutes je serais passé à autre chose (note : sympa...)
- Tu m'as jamais demandé ce que j'en pensais. Tu m'as jamais demandé si j'y prêtais attention ou non
- Je ne veux juste pas te faire de mal. Alors j'ai arrêté notre relation. Cette explication te convient?
- J'ai bien compris que tu ne voulais pas me faire de mal. Mais tu comprends pas que j'ai déjà mal depuis longtemps. Et puis je cherche pas d'explication, je veux seulement une réponse à ma question
- Alors arrêtons dans ce cas! Ton alchimie ajoutée à la mienne est bien trop explosive. C'est excitant, mais lassant
- Ok attend, écoute-moi deux minutes, parce que là tu comprends pas
- Vas-y, je t'écoute
- Quand je te dis que j'ai déjà mal depuis longtemps, tu vois pas que je suis immunisée ? Tu sais je t'ai jamais raconté ce que j'avais vécu, mais sincèrement, quand je te disais que j'arrivais pas à aimer, tu me croyais pas mais c'est la vérité. Donc si tu crois que tu peux me faire du mal, détrompe-toi. J'ai déjà très mal depuis longtemps, donc c'est pas toi qui va empirer les choses. C'est aussi ça qui m'énerve, tu m'as laissée pour des raisons que je comprenais pas. Tu disais que je prenais les choses trop à coeur alors que pour moi c'était pas le cas du tout
- Ecoute, je vais être clair avec toi. Tu reflètes tout ce que j'aime. Mais je suis incapable de m'en occuper
- Tu me l'as déjà dit, ça. Et d'ailleurs, la première fois que tu me l'as dit, ça avait pas l'air de te poser problème. Je me suis occupée de moi toute ma vie, d'accord ? Je t'ai jamais demandé de t'occuper de moi. Mais quand tu m'as dit ça, j'ai rien dit parce qu'il aurait fallut que je te raconte tout et j'en n'avais pas envie. Du coup j'ai l'impression que tu t'es construit une idée tout seul, sans me demander mon avis. Et puis tu m'avais fait le coup une 2ème fois, tu m'avais dit que tu voulais arrêter parce que tu n'étais pas amoureux, et juste après tu as dit que finalement tu t'en fichais, donc encore une fois j'ai rien dit
- Ouais. J'aurais dû te demander
- J'ai voulu te l'expliquer à plusieurs moments mais j'avais toujours peur que ça te repousse
- Je suis et resterai un tombeau où l'on jette des soucis et des malheurs
- Ce que tu vois pas, c'est que t'es aussi dérangé que moi
(note : là, comme par hasard, on écrivait en même temps donc on a envoyé ça en même temps sans le savoir)
Lui et moi : Mais j'aime ça
Lui : Parce que je comprends mieux. C'est peut-être pour ça que l'alchimie est si rugueuse entre nous
- Peut-être, mais peut-être que l'alchimie n'a jamais voulu être parfaite. T'as toujours pas répondu à ma question. De quoi tu parlais, c'était quoi cette histoire de soupçons ?
- Mystère et boule de gomme
- S'il s'est passé quelque chose, j'aimerais que tu me le dises, même si je m'en suis doutée à plusieurs moments. Mais je te disais rien parce que j'en avais vraiment rien à faire (note : mensonge). Quand je te disais, au tout début, que je voulais pas qu'on soit ensemble parce que j'aimais pas le concret, c'était pour ça. Finalement tu me crois "belle et sérieuse" mais rappelle-toi que moi non plus j'ai jamais voulu de concret, et que j'ai eu du mal avec ça au début. Le truc, c'est que t'as jamais compris que j'étais comme toi. Mais bref, j'attends toujours une réponse à ma question. Et d'ailleurs je me demande bien pourquoi tu dis que j'en ai parlé à tout le monde. Encore un exemple qui montre que tu ne me connais absolument pas.

Il n'a plus répondu, donc j'ai dit : "Même si je me doute de quoi tu parles, j'arrive toujours pas à ignorer le regard des autres, donc je veux savoir pourquoi tu crois que j'en ai parlé à tout le monde. Et ce que tu fais est injuste, parce que j'ai répondu à tes questions et tu réponds pas aux miennes"

Il ne répondait toujours pas, donc j'ai été prise de folie et ai dit "Oublie tout ça, je m'excuse".

Oui, je n'aurais jamais dû.

Conclusion de tout ça : My heart is broke forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Just_Smile
Admin


Messages : 1831
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: "Le mec populaire" et.. moi   Sam 13 Fév - 13:37

Oh mais c'est vraiment trop triste cet échange de SMS Sad en plus il a encore gagné car il n'a rien dit sur sa tromperie.. Faut vraiment que tu l'oublies ce garçon, il ne sait pas ce qu'il veut.. A mon avis il a très peur de "l'engagement" (comme beaucoup de garçons de son âge…). Je t'envoie beaucoup de courage ♥

_________________
Amoureuse de l'amour.



Du grand Amour.
Celui qui se vit un peu plus chaque jour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noranbou
Petite dame


Messages : 981
Date d'inscription : 27/09/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: "Le mec populaire" et.. moi   Sam 13 Fév - 14:03

De ce que je viens de lire de cet échange de sms, c'est que clairement il s'en fiche, en fait. Il le dit même explicitement "d'ici 30 minutes je serai passé à autre chose". Clairement, il a encore le contrôle et il sait pertinemment que tu lui accordes trop d'importance que, de toute évidence, tu m'as l'air trop accrochée à ce garçon. Et même : il ne se considérait même pas en couple avec toi malgré le terme de "CDD" employé (probablement une appellation pour dire "on s'amuse juste ensemble mais pas de couple"), alors pour lui, il ne t'a pas "vraiment" trompé. Mais comme il savait que ça te ferait du mal, il l'a passé sous silence, il te l'a même écrit. Il te gardait juste " sous le coude".

Ton bonheur dépend visiblement trop de ce garçon, il te bouffe trop et ce n'est pas bon du tout... Neutral As-tu vraiment envie de le laisser avoir autant d'emprise sur toi ? A ce point ? Clairement, non ! Ca ne sert à rien d'analyser ses réponses, pour moi elles sont claires : il ne voudra jamais rien de sérieux avec toi. Un garçon qui a envie d'être avec toi, il le fait, et il te le prouve. Il ne te fait pas mariner pendant 300 ans, et il ne "cache pas" votre relation !

Et ton cœur n'est pas brisé pour toujours ! Ca ira mieux. Ce n'est pas la fin du monde. Mais au moins tu as l'occasion de tourner la page et de vite passer à autre chose : je me répète, mais tu es encore toute jeune et ce n'est pas un garçon comme ça qui va te pourrir la vie quand même ! Reprends le contrôle !

Je t'envoie plein de courage et d'ondes positives I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alinour
Modératrice


Messages : 3933
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 22
Localisation : 79

MessageSujet: Re: "Le mec populaire" et.. moi   Sam 13 Fév - 20:48

@Noranbou a écrit:
De ce que je viens de lire de cet échange de sms, c'est que clairement il s'en fiche, en fait. Il le dit même explicitement "d'ici 30 minutes je serai passé à autre chose". Clairement, il a encore le contrôle et il sait pertinemment que tu lui accordes trop d'importance que, de toute évidence, tu m'as l'air trop accrochée à ce garçon. Et même : il ne se considérait même pas en couple avec toi malgré le terme de "CDD" employé (probablement une appellation pour dire "on s'amuse juste ensemble mais pas de couple"), alors pour lui, il ne t'a pas "vraiment" trompé. Mais comme il savait que ça te ferait du mal, il l'a passé sous silence, il te l'a même écrit. Il te gardait juste " sous le coude".

Ton bonheur dépend visiblement trop de ce garçon, il te bouffe trop et ce n'est pas bon du tout... Neutral As-tu vraiment envie de le laisser avoir autant d'emprise sur toi ? A ce point ? Clairement, non ! Ca ne sert à rien d'analyser ses réponses, pour moi elles sont claires : il ne voudra jamais rien de sérieux avec toi. Un garçon qui a envie d'être avec toi, il le fait, et il te le prouve. Il ne te fait pas mariner pendant 300 ans, et il ne "cache pas" votre relation !

Et ton cœur n'est pas brisé pour toujours ! Ca ira mieux. Ce n'est pas la fin du monde. Mais au moins tu as l'occasion de tourner la page et de vite passer à autre chose : je me répète, mais tu es encore toute jeune et ce n'est pas un garçon comme ça qui va te pourrir la vie quand même ! Reprends le contrôle !

Je t'envoie plein de courage et d'ondes positives I love you I love you I love you

Totalement d'accord !
C'est dommage qu'il n'ai pas avoué... Il joue de trop là... Il mérite une bonne baffe ! Bref.
J'ai cru à un moment donné qu'il allait avouer, mais vous êtes partis dans des détails à la con... Il en a joué. Il a fuit. Je pense que tu devrais lui dire que tu n'attends plus rien de lui. Et lui dire cash ce que tu sais pour la tromperie.
Ne perds pas plus de temps. N'attends même pas une réponse de lui. Mais au moins dis lui par sms. Et quand tu le reverras après les vacances, ne le captes pas. Il se sentira sûrement con.
Courage ma belle ♥
Et surtout ne doutes pas de toi.

_________________
Membre depuis le 21 novembre 2012


https://youtu.be/iy4mXZN1Zzk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coming to the tree
Recrue timide


Messages : 456
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: "Le mec populaire" et.. moi   Sam 13 Fév - 21:37

Merci pour vos réponses, et merci de me remonter le moral.

Pour répondre à Alinour, je ne crois pas que j'oserais lui envoyer un message en disant ça.. Ca me ferait encore + de mal. Mais je ne suis pas encore en vacances donc on se verra encore pendant une semaine au lycée, et je verrai bien ce qui se passera..

Au milieu de la nuit, il m'a seulement répondu "Ne t'excuse pas. Bonne nuit" et ce matin, j'ai été au lycée et j'ai vu ma prof de philo, qui corrigeait nos copies. Elle était toute excitée par sa copie à lui, comme par hasard, donc elle me l'a faite lire et c'était vraiment vraiment bien. Le destin est trop cruel avec moi. Du coup, je sais pas vraiment pourquoi, j'ai un peu oublié toute la discussion d'hier et, comme si de rien n'était, comme s'il y avait encore une pointe d'amitié entre nous alors que y'a plus rien, je lui ai envoyé un message, disant que j'avais lu sa copie et que c'était réussi. De là, il m'a parlé tout à fait normalement, donc c'est parti dans une conversation de 10 minutes, des plus normales qui soient, sans embrouille ni rien. Et j'y ai mis fin quand je me suis rendue compte que c'était malsain.

J'aurais jamais dû lui reparler, surtout dès le lendemain de notre discussion.

Vous savez, à ce stade, je crois que je suis folle. Parce que je crois que je suis manipulatrice, malsaine, et égoïste. Je crois que je ne peux pas supporter le fait qu'il soit à 2 extrêmes. Je ne peux pas supporter le fait qu'il passe son temps à me coller et m'observer en cours, qu'il n'arrête pas de dire que je suis "la fille idéale", et qu'à côté il agisse comme un gros con. C'est sûrement à cause de lui, il me dit que je lui correspond parfaitement, donc après je m'imagine des choses, et puis je comprends pas qu'il me rejette.

Je veux bien comprendre qu'il admette avoir fait une connerie et qu'il arrête notre relation pour ne pas me faire de mal. Mais je ne peux pas comprendre qu'il soit si méchant. De là à dire "dans 30 min je serai passé à autre chose". J'espère sincèrement que non, il n'est pas passé à autre chose, et qu'il souffre tout autant que moi. Mais j'espère pour rien. Et c'est ça le truc ! C'est pas normal ce que je fais, c'est pas normal de vouloir le mal de quelqu'un.

Vous croyez que je suis en train de devenir méchante ? J'ai peur de devenir "dure" à cause de lui. Déjà que j'avais beaucoup de mal à faire confiance aux garçons, là je crois que c'est fini. Pourquoi à chaque fois que j'ai une histoire avec un mec, ils finissent toujours par me faire un coup de ce genre ?

J'arrête pas de l'imaginer en train de "faire des trucs" avec des filles complètement random. En plus on est Samedi, à cette heure-ci il doit être en train de s'éclater avec des litres d'alcool et une fille dans son lit, tandis que moi je suis seule, à pleurer dans mon coin, devant so-pretty.

D'ailleurs ça m'énerve cette histoire, parce que j'ai l'impression d'être revenue un mois en arrière, au moment de notre "rupture". J'étais exactement dans le même état d'esprit que maintenant. Et puis j'avais fini par me sentir un peu mieux. Et là, il revient, comme une fleur, pour enfoncer le couteau dans la plaie. Je comprends vraiment pas cette action. Pourquoi il est pas resté dans son coin ? Il n'a fait que me répéter ce que je savais déjà, et qu'il m'avait dit il y a un mois de ça. Alors quel intérêt y avait-il à revenir me dire ça ? Son "je voulais juste que tu saches que tu es superbe", j'y crois pas parce que c'est pas ça qu'il me disait pendant la conversation, tout ce qu'il faisait c'était me rabacher des trucs méchants. C'est pas du tout en adéquation avec son roman de mercredi. Vous trouvez pas ça étrange ? Moi ce que je pense, c'est que soit a) je lui manquais vraiment et s'il voulait qu'on parle c'était pour qu'il se passe un truc et qu'il puisse de nouveau m'avoir sous son emprise pour mieux me manipuler, soit b) il a eu une pulsion machiavélique et malsaine et méchante, il a eu besoin de revenir me faire du mal.

Pff, j'en ai marre. Il m'a complètement défoncé le moral encore une fois. C'est pas juste ! C'est un peu comme Veni Vidi Vici, il est juste venu pour me défoncer moralement alors que rien ne se passait (et c'était bien comme ça) et hop, il repart tout à fait normalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Le mec populaire" et.. moi   Aujourd'hui à 1:24

Revenir en haut Aller en bas
 
"Le mec populaire" et.. moi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
So-Pretty 2.0 :: So Love :: Amour-
Sauter vers: