Le but de ce forum 100 % filles est d'être un espace d'échanges entre filles de tout âge.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rupture incompréhensible

Aller en bas 
AuteurMessage
Noranbou
Dame
avatar

Messages : 1258
Date d'inscription : 27/09/2015
Age : 25

MessageSujet: Rupture incompréhensible   Lun 17 Sep - 13:27

Salut les filles,

J'ai besoin d'écrire, pour me soulager un peu. Je viens de vivre une rupture soudaine et très violente, qui me fait ressentir de la rage et du désespoir. De la colère, et de l'incompréhension surtout. Dans un contexte assez difficile pour moi qui plus est (mon beau-père est mort d'un cancer il y a 2 semaines après 14 mois de lutte...), donc on se reconstruit comme on peut avec ma famille.

Bref, avec A. (nommons-le ainsi), ça a été fusionnel dès le début, pendant 6 mois. On s'est rencontrés sur Tinder début mars et directement il y a eu une osmose incroyable entre nous, quelque chose de très fort, une connexion immédiate. On match sur l'appli un dimanche matin, on passe sur Whatsapp l'après-midi, on passe la semaine à s'envoyer des messages (on désinstalle Tinder la même semaine) et on se rencontre le vendredi soir. Et le samedi soir. Et le dimanche après-midi. Un week-end parfait, avec des restaurants, des verres, une balade sous la neige dans Paris et un premier baiser devant la Tour Eiffel. Bref, gnangnan à souhait mais ce qu'on est bien.

Et ça se poursuit ainsi. Avec une première fois maladroite et ultra gnangnan, il passe 2 mois à me rendre visite dans mon studio en banlieue. Puis il emménage dans son appart début mai dans Paris (il venait d'emménager sur Paris pour un nouveau travail début mars et il vivait chez son frère en attendant de trouver quelque chose). A partir de ce moment-là je me retrouve de plus en plus à aller le voir dans son appart, jusqu'à presque vivre chez lui pratiquement (ces 4 derniers mois j'ai dû passer peut-être une vingtaine de nuits dans mon studio...).

Il faut savoir que c'est la première relation amoureuse de A. (il va avoir 31 ans le mois prochain). Qu'avant moi il n'avait eu que 4 relations sexuelles et donc aucune petite amie. Il a des problèmes de communication, il n'aime pas parler de ce qu'il ressent.

J'ai rencontré ses amis en mai, ça s'est mal passé vu qu'ils ont passé le week-end à m'humilier et il n'a pas pris ma défense. Je l'ai sévèrement disputé, mais je lui ai laissé une chance, car je comprends qu'on puisse être tiraillé entre des amis de longue date et une nouvelle relation sur laquelle on travaille encore. A partir de ce moment-là les "papillons du début" sont partis mais pas mes sentiments, qui ont grandi de jour en jour étant donné qu'il s'est bien rattrapé.

En vrai, tout a été très vite entre nous mais oui, ça été fusionnel. On est partis 5 jours à Londres en juillet, et c'était très bien. Mais là, jeudi soir, après une dispute, il me dit qu'il ne m'aime plus. Qu'il ne supporte plus mes petits défauts. Qu'il l'a réalisé le mercredi soir, juste près qu'on ait fait l'amour (lol...). Mais qu'il ne savait pas, qu'à ce moment là il m'aimait encore. Mais il a eu un déclic.

Comme ça.

Ces derniers mois n'ont pas été faciles pour moi : harcèlement moral à mon travail, je suis partie précipitamment début août, l'état de santé de mon beau-papa qui se dégradait de plus en plus, la recherche d'emploi (j'ai enfin trouvé quelque chose, pile le jour où il a rompu, lol), puis le décès début septembre... Donc oui, je l'ai beaucoup sollicité, j'avais besoin de lui. J'ai beaucoup râlé, je me suis plainte, je ne me reconnaissais pas mais je me sentais dans un état de détresse absolu et j'avais l'impression que seul lui pouvait m'aider à remonter la barre.

Et là, jeudi, donc il ne m'aime plus. Qu'il avait des doutes depuis plusieurs semaines, mais que c'était changeant mais qu'il se laissait une chance. Je suis dans l'incompréhension absolue, à analyser tout ce qui s'est passé ces dernières semaines. Il n'y a même pas une semaine, il voulait me présenter à ses cousines sur Whatsapp, mercredi soir il m'invite à dîner avec une de ses collègues de travail, il me dit "je t'aime" la veille...

Incompréhensible. Il a eu un déclic. Hier soir (le lendemain de mon anniversaire, lol) il a passé 3 heures à me le dire autour d'un verre que c'était fini, qu'il ne m'aimait plus et qu'il n'avait plus de sentiments pour moi. Je lui ai dit que je trouvais qu'il manquait cruellement d'empathie, de me faire ça à un moment pareil dans ma vie, qu'il aurait dû m'en parler pour qu'on trouve des solutions ensemble, qu'il était contradictoire à me dire "j'avais encore des sentiments pour toi quand on l'a fait mais j'ai eu un déclic juste après". Mais il est resté fermé, déterminé, à camper sur ses positions. Je lui ai dit qu'il allait le regretter sévèrement, qu'il reviendrait, que c'était la seule occasion pour lui de saisir une dernière chance, mais il m'a dit que non, qu'il était sûr de sa décision. Et que s'il regrettait bah il se dirait tant pis pour lui, mais qu'il ne reviendrait pas, que c'est son problème.

Il m'a dit que pour lui, une relation amoureuse ça doit être comme nos 4 premiers mois, fluide, doux, sans trop d'anicroches, sans baisse de sentiments. Et que vu qu'il n'en avait plus, il ne pouvait plus rester avec moi.

C'est incompréhensible. Je ne sais pas si c'est un mécanisme de défense tant je vis une période horrible, mais j'ai ce sentiment fort qu'il ne me dit pas tout. Impossible qu'il ne m'aime plus, comme ça, du jour au lendemain. J'ai surtout le ressenti que quelque chose la chagriné, mais je ne sais pas quoi. Est-ce que je me suis trop reposée sur lui ? Et ça lui a fait peur ? Je commence à me le demander maintenant.

Clairement, j'y pensais aussi. Je me disais que j'avais besoin de me détacher, car on était bien trop fusionnels. Car je commençais à avoir du mal à être pleinement heureuse s'il n'était pas avec moi, physiquement.

Je lui ai proposé de prendre ses distances, mais non. Rien à faire. J'ai beaucoup de rancoeur, qu'il ose me faire ça, maintenant, à une période pareille. Il veut rester ami avec moi, il veut continuer à me soutenir. Mais comment lui refaire confiance puisqu'il est capable d'une telle chose ? Je le trouve lâche, avec un cruel manque d'empathie. Comme s'il ne respectait pas ma douleur actuelle. Me faire endurer un deuxième deuil alors que le premier est déjà si compliqué à supporter, en plus de devoir épauler ma mère en cette période qu'elle vit mal... C'est trop...

Il passe ce soir me rendre mes affaires. Mais j'ai de l'amertume, beaucoup d'amertume. Je l'aime, bien évidemment, et je sais qu'il va regretter (il pourra ne jamais me le dire par fierté j'en suis consciente), mais pfiou, c'est violent.

Voilà, j'avais juste besoin de me décharger. Ca fait un peu de bien d'écrire. Si vous avez des avis, n'hésitez pas... Sinon merci de m'avoir lue Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinatea
Au berceau
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 20/04/2017
Age : 22

MessageSujet: Re: Rupture incompréhensible   Lun 17 Sep - 21:21

Tout d'abord toutes mes condoléances je sais combien c'est dur de perdre un proche.

Je pense qu'il n'a pas une bonne vision d'une relation il s'imagine que c'est tout beau tout rose tout le temps mais non. Est-ce qu'il a déjà vécu un deuil ? Peut-être qu'il ne comprend pas trop ce que tu ressens. Il ne sait peut-être même pas s'il est amoureux ou non tu dis que tu es sa première petite amie il a peut-être pas ce rapport au couple que quelqu'un avec quelques expériences pourrait avoir. Peut-être qu'il se sens dépassé par ses sentiments probablement confus pour lui.

Pourquoi il n'a jamais eu de petite amie c'est un choix ? Il n'a peut-être pas la même conception du couple que toi c'est peut-être moins important pour lui ou il estime qu'il y a des choses qui ne doivent pas prendre trop de place et peut-être que ton chagrin était trop présent à son goût. Sincèrement je ne peux pas savoir exactement le pourquoi du comment. Il n'était peut-être pas suffisamment stable ou sérieux pour toi ou qu'il a le sentiment d'avoir déjà tout donné et il ne comprend ce que tu veux. Il n'y a pas de réponse à moins qu'il te donne la véritable raison de ces changements incessants tu ne pourras jamais le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noranbou
Dame
avatar

Messages : 1258
Date d'inscription : 27/09/2015
Age : 25

MessageSujet: Re: Rupture incompréhensible   Mar 18 Sep - 12:07

Merci Hinatea pour ta réponse.

En effet, la perte d'un proche est un coup dur. On a eu le temps de s'y préparer car on savait que l'issue serait fatale mais c'est encore douloureux à encaisser.

Je pense qu'effectivement il cultive des idéaux inatteignables, ce qui fait qu'il a peut-être eu du mal à se satisfaire de constater l'évolution de la relation et des sentiments vers quelque chose de moins "intense", de moins "passionnel", qui est l'image qu'il se faisait de l'amour. S'il n'a jamais eu de petite amie jusqu'à présent, c'est probablement pour une multitude de raisons. Il a déjà ressenti des sentiments pour plusieurs filles avant, mais pour des raisons obscures ça ne s'est jamais concrétisé. Peut-être s'y prend-t-il mal, peut-être s'acharne-t-il trop... Il garde aussi beaucoup de choses pour lui, et a du mal à se livrer.

Je lui en ai fait endurer beaucoup ces derniers temps, et je pense qu'effectivement une prise de distance est nécessaire, pour moi me laisser le temps de me reconstruire et de reprendre du poil de la bête, et pour lui pour qu'il puisse réfléchir posément à ce qu'il ressent.

Hier soir il est passé me rendre mes affaires. Et il m'a dit qu'il n'était pas sûr d'avoir pris la bonne décision "mais qu'il fallait en prendre une". Je lui ai dit qu'il me faisait de la peine à privilégier sa fierté au détriment de son bonheur, et il n'a rien rétorqué. Je lui ai proposé de se revoir dans 3 semaines pour en parler, histoire aussi de commencer notre "nouvelle amitié" et il m'a dit d'accord.

C'était un peu pathétique car il m'a dit "j'ai hésité à te courir après" quand je suis partie en filant sans lui dire au revoir (je ne voulais pas prendre le métro avec lui), comme s'il regrettait et je lui ai rétorqué que ce n'était pas une comédie romantique. Et il a aussi dit "peut-être que je ne retrouverai jamais quelqu'un" et ça m'a fait pitié. Qu'il s'inquiète pour lui, de sa solitude à venir. Enfin bref.

Je vais un peu mieux aujourd'hui car cette confrontation m'a fait du bien à mon ego (je savais qu'il allait regretter mais flancher 24 heures après alors qu'il était si déterminé dimanche... pfff). Et ça m'a aussi fait un peu perdre l'estime que j'avais pour lui tant il était penaud et pathétique, alors que moi j'étais souriante et que je lui ai parlé normalement de ma vie. Il voulait rentrer dans mon studio pour déposer mes affaires, et j'ai tenté la blague pour le déstabiliser "euh non, il y a déjà quelqu'un dans mon studio" et il s'est liquéfié. Je voulais le tester, et ça a marché comme il faut.

Bref, je cherche toujours à comprendre mais j'avoue que cela m'a un peu apaisé. J'ignore si j'ai maintenant envie de lui donner une autre chance, mais si c'est le cas, on devra sérieusement travailler sur notre relation et qu'il travaille sur lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rupture incompréhensible   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rupture incompréhensible
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
So-Pretty 2.0 :: So Love :: Amour-
Sauter vers: