Le but de ce forum 100 % filles est d'être un espace d'échanges entre filles de tout âge.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mal qui persiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Madison Rilen
Recrue timide
avatar

Messages : 370
Date d'inscription : 27/09/2015
Age : 17
Localisation : Who knows ♥

MessageSujet: Mal qui persiste    Ven 8 Sep - 21:11

Hello les pretties

J'ai réellement besoin de vous parler ce soir. Je vous avais parlé de ce garçon qui m'a blessée en mai. Aucun garçon ne m'a jamais autant blessée, détruite de toute ma vie. J'avais écris ce qui s'est passé dans mon post ''je ne sais pas où je vais, où on va'' vers la fin du post. C'était il y a quatre mois. Depuis j'ai continué ma vie, j'ai été en vacances pendant deux mois et demi et je n'ai pas fais grand chose, du coup, une fois par jour, j'avais une pensée sur cette histoire, ça m'a tellement brisée que ça m'a beaucoup hantée. Maintenant je vais mieux, forcément, au bout de plusieurs mois les émotions s'atténuent. Mais depuis début septembre j'ai commencé mes études supérieures, tout est nouveau, mes amis sont dans d'autres écoles aussi etc et je pense souvent au mal qu'il m'a fait (étant seule en général vu que c'est nouveau) et je ne comprends pas. Je ne comprendrais jamais pourquoi il a été aussi atroce avec moi en sachant qu'on était amis avant d'être ''plus''. Et voilà pourquoi j'écris ce post. Au fond de moi, j'ai besoin d'une réponse, d'un message. Mais bien sûr, on ne n'est plus adressés la parole depuis le jour où il a été un vrai c.......... Il me jeterai sûrement si je lui envoyais quelque chose, je ne saurais même pas quoi lui dire. Il ne comprendrait pas que je vienne le voir, des mois après, ni que je sois encore blessée, parce qu'il s'en fout ça je le sais. Mais au fond de moi j'ai vraiment encore du mal à passer outre. Personne ne peut comprendre à quel point ça m'a affectée. Je voudrais savoir ce que vous feriez malgré la situation, ça m'aiderait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelson
Nouvelle
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 03/09/2017

MessageSujet: Re: Mal qui persiste    Sam 9 Sep - 16:41

J'ai lu ton post précédent, j'ai fais vite donc je n'ai pas tout lu, mais je comprends très bien ta douleur étant donné que j'ai vécu une chose à peu près similaire il y a 2 ans.

À ta place, je me protègerai en ne lui envoyant rien pour éviter de souffrir encore plus en fonction de sa réponse.
Maintenant, tu as dis avoir besoin de réponse, ce qui est parfaitement compréhensible.. C'est un garçon que tu vois encore ?
En face, il ne pourra pas se défiler au mois. Tendis que par message il y a de grandes chances..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noranbou
Dame
avatar

Messages : 1242
Date d'inscription : 27/09/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: Mal qui persiste    Sam 9 Sep - 20:50

Hey,

Chaque situation est unique, mais je peux imaginer ta souffrance étant donné que j'en ai également pris plein la tronche en mai quand j'ai appris une nouvelle qui m'a dévastée à propos de mon ex et que la déception, la culpabilité et l'angoisse ont hanté mes jours et mes nuits des semaines durant... et que j'ai également voulu des réponses à toutes mes interrogations.

Je pense qu'il faut te poser les bonnes questions : as-tu vraiment besoin d'avoir ces réponses pour avancer maintenant ? Car il faut que tu acceptes l'éventualité que ces réponses peuvent davantage te blesser, et te faire encore perdre plus confiance en toi étant donné que tu m'as encore tout l'air bien fragilisée par cette histoire, puisque tu n'as pas eu le loisir de pouvoir te distraire et penser à autre chose pendant tes vacances d'été.

Malheureusement, il est important d'accepter dans la vie, pour ce garçon et pour d'autres que tu seras très certainement amenée à rencontrer, que ça ne peut pas toujours marcher avec quelqu'un, même si on l'a beaucoup apprécié à un moment donné, tout simplement peut-être parce que cette relation n'était pas amenée à marcher, pour x ou y raison. Cela peut être pour incompatibilité de caractères, lassitude, mauvais contexte ou mauvaise période très peu propice, quelqu'un qui voulait juste s'amuser, quelqu'un qui n'est pas tombé amoureux de toi... Dans tous les cas, ce n'est jamais TOI qui est remis en cause, mais toujours LA RELATION en elle-même et comment celle-ci a existé et a évolué (car une relation, ça fonctionne à deux donc chacun a sa part de responsabilité dans l'échec de celle-ci, mais il n'y a jamais rien de personnel et tu n'as absolument pas à te sentir mal vis-à-vis de cela surtout si tu sais que tu n'as rien fait de mal de ton côté, même si ce sentiment est naturel).

Tu es dorénavant dans le grand bain des études supérieures, une période très intense où beaucoup de chamboulements t'attendent, autant sur le plan personnel que sur le plan des études, de la construction d'un projet professionnel ou personnel, etc. C'est l'occasion de t'y plonger à corps perdu et de t'occuper de toi avant tout avant de penser aux autres ! C'est la période de ta vie où tu construis ton indépendance et où les nouvelles rencontres nous font voir de toutes les couleurs, en bien et en mal, et je pense que tu devrais vraiment te concentrer sur toutes ces choses à venir et sur tout le bien que cela peut et va t'apporter !

Il n'y a rien d'autre à faire à part avancer et tenter d'oublier (facile à dire, je sais, mais plus les jours passent, moins tu te focalises là-dessus quand tu es occupée, et un beau jour tu te rendras compte que la douleur angoissante que tu as maintenant ne sera plus qu'un vague souvenir). Il faut donc que tu penses à toi, que tu t'occupes ! Investis-toi à fond dans tes études, dans une activité que tu peux faire (je ne sais pas ce que tu aimes, mais à toi de t'y plonger et de trouver !!), profite des études pour nouer de nouvelles relations, fais des rencontres avec les gens en cours, sortez boire un café, allez au cinéma ou au restaurant, aux festivals, aux événements étudiants, lis des livres, commence une nouvelle série, fais du sport... En gros, il faut s'occuper et penser à soi, c'est la seule solution pour aller sur le chemin de l'oubli et de la guérison Smile

Après, avec le temps qui passe, tu seras probablement amenée à le revoir, par hasard, par nostalgie. Avec le temps vous aurez tous les deux moins de griefs l'un envers l'autre, et donc plus disposés à discuter tranquillement et sans rancœur du passé. Ce qui n'est pas plus mal !

Courage Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madison Rilen
Recrue timide
avatar

Messages : 370
Date d'inscription : 27/09/2015
Age : 17
Localisation : Who knows ♥

MessageSujet: Re: Mal qui persiste    Sam 9 Sep - 22:23

@Nelson a écrit:
J'ai lu ton post précédent, j'ai fais vite donc je n'ai pas tout lu, mais je comprends très bien ta douleur  étant donné que j'ai vécu une chose à peu près similaire il y a 2 ans.

À ta place, je me protègerai en ne lui envoyant rien pour éviter de souffrir encore plus en fonction de sa réponse.
Maintenant, tu as dis avoir besoin de réponse, ce qui est parfaitement compréhensible.. C'est un garçon que tu vois encore ?
En face, il ne pourra pas se défiler au mois. Tendis que par message il y a de grandes chances..

Je me sens moins seule... Smile
Non je ne le vois plus, après ce qu'il m'a fait c'était hors de question de le revoir, et lui il s'en foutait, il avait sa nouvelle petite amie soit disant. J'ai appris aujourd'hui, par pur hasard, qu'il n'est plus avec elle d'ailleurs.
Et puis on est passé en études supérieures, donc a tous les deux quitté le lycée, on a fait notre vie séparément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madison Rilen
Recrue timide
avatar

Messages : 370
Date d'inscription : 27/09/2015
Age : 17
Localisation : Who knows ♥

MessageSujet: Re: Mal qui persiste    Sam 9 Sep - 22:34

Merci @Noranbou pour ta longue réponse, ça me touche énormément que tu répondes avec autant de conseils et de positivité Smile

Tu as raison. En revanche, ce qui m'a blessée, ce n'est pas tant le fait que ça n'ai pas fonctionné, mais qu'il ait préféré me faire du mal, encore et encore, sans regretter une seule parole, ses actions, son comportement etc. C'est surtout ça. On était amis avant tout le reste en plus.

Oui je m'habitue aux études supérieures lentement, et le changement fait du bien, mais c'est vrai que je déteste aussi ça de base, le changement. Difficile d'avancer définitivement quand on ne connaît pas bien les gens et que la confiance en les autres est une tâche âpre quand elle a volée en éclat quelques mois avant.

J'ai appris qu'il n'était plus avec sa copine aujourd'hui, ça m'a bien fait rire. Mon amie l'a appris par son frère et quand elle me l'a dit, bizarrement, je ne sais pour quelle raison, ça m'a soulagée d'un petit poids. Aujourd'hui ça va mieux qu'hier aussi.

Le seul point assez contrariant, c'est qu'il y aura la remise du bac en octobre ou novembre, et que donc toute notre classe sera réunie pour récupérer son diplôme, donc lui avec, j'ai pas envie de le voir, mais au pire je ne le regarderai pas, je ne le calculerai pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mal qui persiste    

Revenir en haut Aller en bas
 
Mal qui persiste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
So-Pretty 2.0 :: So Love :: Amour-
Sauter vers: