Le but de ce forum 100 % filles est d'être un espace d'échanges entre filles de tout âge.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Trouver un sens à sa vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
soy-yo
Au berceau


Messages : 113
Date d'inscription : 05/02/2016

MessageSujet: Trouver un sens à sa vie    Mer 2 Nov - 16:32

Salut ! I love you

Une question me taraude depuis des mois : avez-vous trouvé un sens à votre vie, quelque chose qui vous rende heureuse ? D'où cela provient-il ?

Si je vous demande ça c'est parce que je me sens un peu perdue. Je n'ai pas l'impression d'être heureuse. En effet, je me suis faite à une idée débile : celle que je connaîtrais le bonheur un jour. Je ne sais pas trop pourquoi il ne peut pas arriver maintenant, mais je ne désespère pas d'être heureuse un jour. Or, ce n'est pas du tout la bonne façon de penser. Je devrais être heureuse maintenant, là tout de suite, parce que la vie est si courte... Au lieu de ça j'attends quelque chose, un événement, une libération, un truc dont je ne connais même pas la nature. Parce que j'ai trop de temps sans doute.

La vérité c'est que je ne sais pas quoi faire de ma vie. Quelque chose va me passionner cinq minutes, puis hop retour à la case départ. Je suis incapable de finir un truc, tout simplement car ça me lasse à une vitesse éclair. Pourtant en apparence, j'ai plutôt l'air d'être une fille à qui tout réussit : j'étudie dans une grande école, j'ai de nombreux amis, de bons résultats, je suis à la tête du bureau des associations de mon école, je suis populaire. J'ai tout pour être heureuse et pourtant je ne le suis pas vraiment. J'aime mes études mais je ne suis pas passionnée, et j'aime être entourée parce que depuis mon déménagement j'ai une peur irrépressible d'être seule. Je n'ai pas de talent particulier, pas de hobby à part faire la fête et dormir. Ma famille me manque, les regrets d'être partie si loin d'eux commencent à s'installer, alors qu'auparavant j'étais si sûre de moi et de mes choix...

La voie que j'ai choisi me contraint à être l'éternelle absente de ma famille, celle dont les parents parlent avec fierté, celle qui voyage et fait de brillantes études, mais surtout celle qui n'est jamais là. Ma nièce n'a aucune idée de qui je suis, la seule chose qu'elle sait c'est qu'elle va recevoir le cadeau d'une inconnue tous les ans à son anniversaire.

Plus le temps passe, plus ma motivation s'atténue, plus je doute. Pourtant j'avais exactement le profil pour cette filière, j'avais tout pour exceller.

Comment devenir la personne que l'on veut être quand on a aucune idée de ce à quoi elle ressemble ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiwi
Nouvelle


Messages : 65
Date d'inscription : 08/06/2016

MessageSujet: Re: Trouver un sens à sa vie    Sam 12 Nov - 0:36

Coucou!

Je vais répondre à ta question. Un sens à ma vie? Pas vraiment. Il n'y a pas une lumière divine qui est apparue dans ma chambre et qui m'a dit "je vais te dire pourquoi tu es née". On pourrait me rétorquer "ah mais oui tu es jeune c'est normal", mais non, ce n'est pas normal, car à mon avis il n'y a pas une chose qui te rendra heureuse, tu ne vas pas trouver le bonheur, là, au détour d'une ruelle et ne plus jamais être malheureuse. Le bonheur, c'est tout un tas de petites choses, anodines, une sortie entre amies, un nouvel épisode de ta série préférée qui est sorti, une bonne note. Ou encore ton mariage, des retrouvailles... Il n'y a pas de recette unique pour être heureuse selon moi. Puis, il faut se dire que quoique fasses, il y aura toujours un moment où ça n'ira pas. Mais il y aura toujours des moments où tout ira bien. C'est pour ça que pour moi, l'expression d'atteindre le bonheur ne veut rien dire, car le bonheur ne peut pas être toujours là.

Je pense que tu es perdue parce que tu ne te rends pas compte de ce que tu as déjà. Tu as des amies, tu t'amuses, tu réussis. C'est déjà bien ça, non? Tu prends la peine de profiter de ça? De te dire "puta*n, je m'éclate, je suis bien"?. Tu es passionée au début et tu te lasses? Mais profites de ça! Va faire de la peinture parce que ça t'amuse, puis abandonne car ça t'ennuie et apprend un art martial. Je ne vois pas trop où est le problème, ça reste des activités, on ne parle pas de personnes mais bien de loisirs, quelque chose qui est fait pour s'amuser. Après pour ton travail je ne peux rien te dire, ne le connaissant pas.

Sur ce point je peux te comprendre, ayant voyagé toute ma vie. C'est normal de douter, de se dire que notre famille nous manque. Mais repenses aux raisons qui t'ont poussées à partir. Tu as dû y réfléchir, et je pense que tu as choisi une voie qui te plaît vraiment. Seras-tu vraiment l'éternelle absente? Tu pourrais être la gentille tante qui arrive aux fêtes, que tout le monde aime et qui a une vie passionnante. Cette vie est dure, mais elle apporte tellement, et si tu l'as choisie en premier lieu, c'est généralement que tu peux surmonter ses difficultés.

J'ai essayé de te remonter le moral, pas pour te dire "tu n'as pas le droit d'être triste", mais pour t'empêcher de déprimer pour rien. Parce qu'essayer d'atteindre un objectif impossible n'a jamais rendu personne heureux. Et essayer de devenir quelqu'un alors qu'on ne sait pas qui est ce quelqu'un est tout bonnement impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sugar
Nouvelle


Messages : 48
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 15
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Trouver un sens à sa vie    Sam 12 Nov - 13:29

Je pensais que le sens de la vie c'était de vivre sa/ses passion(s), et partager avec ses ami(e)s. Mais à long terme on finit par être malheureuse et les amies, les passions ça ne suffit plus. Trouver un sens à sa vie c'est trouver quelque chose qui nous fait vivre sur le long terme. Et je ne vois pas ce que c'est pour moi. Je me projette un peu et je me dis que plus tard je voudrais fonder une famille, pourquoi pas aussi voyager, mais ça c'est des projets. Donc je suis comme toi, je me dis que plus tard je serais heureuse. Mais là dans le présent je suis perdue aussi, ma routine c'est aller en cours, faire des devoirs, sortir à l'occasion pour faire des trucs que j'ai déjà fait un millier de fois avec un millier de personnes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liloup64
Lady


Messages : 2047
Date d'inscription : 13/04/2016
Age : 16
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Re: Trouver un sens à sa vie    Sam 12 Nov - 15:58

On s'est déjà tous posé cette question au moins une fois dans notre vie, généralement dans les moments difficiles, où effectivement, la douleur ou l'incompréhension nous poussent à nous demander si ce que nous faisons est vraiment nécessaire. Et puis quand tout redevient plus calme, on recommence à se dire qu'il faut profiter de chaque instant, de le vivre à fond, Carpe Diem en somme. Et ainsi de suite, enfin du moins c'est de cette manière que je vois les choses.
Me concernant, je suis vraiment jeune et pourtant ça ne m'empêche pas de me demander régulièrement, est ce que tu aurais pu être plus heureuse autre part? Il y a quelques mois, je projetais de ne pas continuer mes études à la rentrée, et de partir voyager afin de vivre pleinement les choses que j'aime : la nature, la liberté, le sport, l'aventure. Et je me suis posée la question suivante : Et si ce que tu as envie de faire maintenant, n'est pas ce dont tu auras besoin plus tard? Effectivement, j'ai eu peur que ces désirs ne soient que des purs produits de l'adolescence et non pas un chemin de vie sur lequel j'ai envie de m'engager. Car c'est bien une question d'engagement, quoi que tu fasses, tu t'engages dans quelque chose et ça te mène vers des rencontres, des qualifications, des passions, des désillusions, des regrets, vers quelque chose que tu peux difficilement prévoir, car toutes sortes de scénarios sont possibles et imaginables. Alors je poursuis mes études et je partirais après. Car finalement, ces voyages, j'en ai besoin et après réflexion, je sais que ce ne sont plus des caprices de jeunesse mais bien des idéaux de vie, des rêves que je pense pouvoir réaliser un jour, après m'être assuré une sécurité qui est celle des études et d'un diplôme au bout.
Le sens premier de ma vie, quand je vois ce que je fais aujourd'hui ça serait : deux ans de classe préparatoire aux grandes écoles de commerce, un concours, une admission dans une école, 3 années d'études de commerce, un diplôme, un emploi, et après tout autour, des amitiés, ma famille, pourquoi pas fonder une famille à mon tour mais tu vois que plus j'avance dans le temps, moins je peux probabiliser ce qu'il va se passer. Et c'est bien ça qui nous fait peur : ne pas savoir ce qu'il va arriver, quand comment, pourquoi, avec qui, où, .... et c'est ce qui nous pousse à nous questionner régulièrement sur ce que nous sommes et vers quoi nous allons.
Alors, c'est normal de se sentir perdue, de ne pas savoir vers quoi nous allons mais c'est ce qui fait la richesse de l'être humain, il a un contrôle infini sur sa vie, du jour au lendemain tu pourrais devenir serial killer comme rentrer dans un couvent, enfin tu as compris, tu as la liberté de choisir. Alors certes, il faudrait s'affranchir des codes sociaux et moraux mais tu pourrais le faire.
Pour conclure, bien que tu te sentes perdue, et que tu ne puisses pas voir clairement vers quoi tu vas, saches que tu vis, et qu'au fil du temps, de tes rencontres, de tes échanges et de tes propres réflexions, tu avanceras quand même, car oui, tout te souris dans un sens, mais tu cours aussi le risque de te tromper, de faire des erreurs, de souffrir et de pleurer, comme tout le monde, mais justement, cela veut dire que tu vis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noranbou
Petite dame


Messages : 981
Date d'inscription : 27/09/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Trouver un sens à sa vie    Sam 12 Nov - 23:36

C'est réconfortant de vous lire, les filles.
On voit bien que c'est une question que chacun se pose et j'avoue que c'est un peu la question de ma vie. Et même de la vie de chacun dans une société très occidentale, patriarcale et un peu sexiste qui nous définit en fonction de notre travail et de notre statut social (aisé, célibataire, en couple, pauvre, mère, père, sans enfants...).

Et puis au final, toutes ces considérations et questions un peu philosophiques sont des cheminements de vie sur lesquels il est bien de s'aventurer. Il n'y a pas de Réponse Ultime, seulement des morceaux de réponses que tu trouveras de temps à autre.

J'ai un peu l'impression que cette question rejoint des angoisses très profondes inhérentes à l'être humain. Sur le "pourquoi" de l'existence (pourquoi la vie ? pourquoi je suis né alors que je n'ai rien demandé ? pourquoi a-t-on conscience ? pourquoi ai-je conscience de moi et pas d'un autre ?). On a un peu cette impression d'être sur Terre pour quelque chose, car nous sommes dotés d'une conscience, et libres de penser, et parfois libres de ne pas suivre nos instincts primitifs. Et aussi parce qu'on vit en communauté, et que les autres nous jugent. S'ils ne nous regardaient pas, s'ils ne nous jugeaient pas... Est-ce que trouver un sens à sa vie serait aussi important ? C'est aussi parce qu'on vit en communauté que cette question est terrifiante. Elle nous renvoie à une image de nous-même qu'on ne maîtrise pas.

Et puis, a-t-on vraiment envie, a-t-on vraiment besoin de trouver un sens à sa vie ?

Je suis comme toi, je me lasse vite, je suis paumée, je ne vois pas du tout où je serai dans 5, 10 ans et je crois que ça me va. C'est bien aussi d'avoir le choix, de ne pas savoir où on va, ni avec qui. Car la vie ça se construit, ça se façonne, ce n'est pas quelque chose que tu planifies. Laisser part à la surprise, aux doutes, laisser libre court à tes envies, c'est pas plus mal non ? Et donc, si tu te lasses vite ? Ton esprit est sans cesse en activité, en mouvement, il est curieux de tout et ne s'arrête sur rien. Peut-être que ça sera comme ça pour toujours, et peut-être bien que non ? Est-ce qu'au final, c'est vraiment grave ? Ou c'est parce que les autres te font penser que ça l'est ?

C'est bien aussi parfois, de ne pas se laisser dicter par le prisme de la société qui cherche à nous définir et qui nous impose sans cesse de savoir ce que l'on veut faire exactement de sa vie et ce que l'on veut être. Ce n'est pas facile de s'en libérer, mais c'est important d'avoir au moins conscience de ce fait.

Vis, fais ce que tu veux faire, tu as le droit de te tromper, de changer de voie, de ne pas savoir où tu vas. C'est ce qui fait la beauté de la vie. Ses surprises et ses saveurs. Personne aujourd'hui ne peut se vanter d'avoir un chemin tout tracé ni de savoir ce qu'il veut être, c'est impossible tant il y a de facteurs, de rencontres, de circonstances qui font que ce chemin peut changer à tout moment. C'est bien hypocrite de dire le contraire.

Il n'y a pas un moment où l'on peut dire "je suis ça". On l'est au moment X, mais au moment Y, on peut très bien être quelqu'un d'un peu différent, qui a vécu un peu plus, un peu moins, qui pense autrement car on a fait autre chose.

C'est bien aussi, d'être tout en nuances. L'être humain n'est pas un être figé, c'est quelqu'un qui avance dans le temps, qui se construit et qui change jusqu'à sa mort.

Alors, continue de marcher ! Je ne saurai pas mieux conclure que liloup mais l'idée est là I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elo
Au berceau


Messages : 104
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 16
Localisation : France

MessageSujet: Re: Trouver un sens à sa vie    Dim 13 Nov - 11:20

Je suis comme toi, moi aussi je suis perdue.
Je ressens comme un "vide", comme s'il me manquait quelque chose. Et il me manque quelque chose. Depuis toute petite, je change sans cesse d'idéal de vie : un jour je veux être actrice et ne jamais me marier, un autre je veux être archéologue avec 3 enfants...
Je tourne en rond, c'est le néant. Tout le monde autour de moi sait le métier qu'il veut exercer plus tard, tout le monde sait les études qu'il veut faire, et où les faire.
Mais moi non, je ne sais toujours pas. Et je ne sais rien du tout, je n'ai jamais rien su.

Comme Noranbou je me pose des questions sur l'être humain. Je comprends pas pourquoi on est plus intelligents que les autres animaux. Je regrette qu'on soit conscients d'autant de choses. Par exemple conscients qu'on va mourir un jour, c'est une idée qui m'effraie.
Pourquoi doit-on se poser autant de questions, si personne ne peut y répondre ? Pourquoi sommes-nous là ? Pourquoi est-ce que j'ai l'impression d'avoir quelque chose à accomplir ?
Pourquoi on est si différents des autres animaux ? Je les envie. Leur seul but c'est de se reproduire pour que l'espèce ne disparaisse pas. Et nous? Est-ce qu'on ne doit vraiment se contenter que de faire ça ?

Je comprends pas trop ce que je fais ici. Je me lasse vite aussi : je joue du piano pendant de longues heures, pendant 1 semaine, et puis j'abandonne tout. Je m'ennuie. Alors je trouve une autre passion éphémère. Et ainsi de suite.

Je te comprends pour ta dernière question. Sauf que je sais déjà à quoi ma vie ressemblera plus tard, du moins c'est comme ça que je me l'imagine : mariée, avec des enfants, dans une maison et un jardin.
Mais ce n'est que matériel. Qu'est-ce que je ferai dans la vie ? Qu'est-ce que j'aurai vécu ? Est-ce que j'aurai atteint des objectifs ? J'en sais rien.
Mais on est ici, dans le maintenant. Je veux être quelqu'un d'autre, quelqu'un de cool vers qui les gens vont naturellement, je veux être aimée, me sentir un minimum importante. Je veux être extravertie sans être très populaire ; et très belle sans paraître superficielle.

En attendant, je suis moi, et j'attends un déclic, un signe. J'attends le changement. J'attends quelque chose qui ne viendra peut-être jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liloup64
Lady


Messages : 2047
Date d'inscription : 13/04/2016
Age : 16
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Re: Trouver un sens à sa vie    Dim 13 Nov - 12:47

Comme l'a dit Noranbou, nous sommes des êtres humains car nous possédons la capacité à nous questionner sur notre existence, son but, sa finalité. Est ce que nous sommes condamnés à nous éteindre sans plus jamais revivre? Y a-t-il une vie après la mort? Sommes-nous dictés par un destin immuable? Ce sont les plus grandes questions de l'humanité, celles dont la religion a apporté les réponses que nous étions incapables de trouver par nous-mêmes. Des réponses partielles, erronées, ou à l'inverse pour certains salutaires et vraies.
Mais tu as la chance de pouvoir choisir ce que tu veux penser et comment tu veux le penser. Tu peux jouer du piano une semaine puis te passionner pour les requins. Tu peux tout et en même temps tu as l'impression de ne rien pouvoir. Ne pas aller au bout des choses, ne pas savoir pour quoi tu ai faite alors tu crois que n'es faite pour rien, que tu n'as aucun don et que tu es banale, que personne ne veut de toi, que tu es plus ordinaire que n'importe qui alors tu jalouse tout ce que les autres ont et que tu n'as pas.
Mais en faisant ça, tu fais exactement ce que Elo dit, c'est-à-dire attendre quelque chose qui ne viendra peut être jamais et au final, tu vis sans vraiment vivre, en pensant que le bonheur viendra après parce que tu t'attends à quelque chose de grandiose, le fameux déclic en pensant que tout prendra un sens. Mais ce sens, c'est en vivant pleinement que tu le construit, petit à petit, avec ta famille, tes amis, ton entourage, tes capacités, tes réflexions, tes envies et tes rêves. Et vivre pleinement, c'est aussi se confronter aux difficultés, aux regrets, aux désillusions, à la colère, à la méchanceté, à l'incompréhension.
Ce qu'il faut comprendre, c'est que le sens, c'est une notion incorporelle, que tu ne peux pas saisir, tu ne peux pas posséder, et que tu es donc obligée de modeler par la pensée, et donc par tes agissements. C'est donc en vivant que tu construit un sens, une direction, tu te diriges vers l'inconnu mais en vivant. Alors que là tu te contentes de vivre pour vivre sans te poser les bonnes questions. Il faut se questionner sur ce que nous faisons sur cette Terre et pourquoi car sinon on ferait n'importe quoi, mais il faut aussi se questionner sur "en quoi ce croissant me rend-il heureuse?, Avec qui est ce que j'aimerais le partager? Ah tiens, j'ai vraiment la chance d'avoir cette personne près de moi, elle m'apporte tellement au quotidien,..." et ainsi de suite...
Il n'y aura pas de signe, pas de déclic particulier, mais seulement le temps qui va passer et qui vous rappellera de temps à autre qu'il faut vivre, selon vos idéaux et dans le respect pour que plus tard, vous souriez en voyant tout le chemin que vous avez parcouru.
« On a deux vies. La deuxième commence le jour où on réalise qu'on en a juste une. » Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trouver un sens à sa vie    Aujourd'hui à 1:26

Revenir en haut Aller en bas
 
Trouver un sens à sa vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
So-Pretty 2.0 :: So Work :: Divers-
Sauter vers: